27/04/2015 09:58

François Hollande met en garde contre la résurgence "du racisme et de l'antisémitisme"

"Le pire peut encore se produire": François Hollande a mis en garde dimanche en Alsace contre la résurgence du racisme et de l'antisémitisme en célébrant la journée nationale de la déportation au Struhof, seul camp de concentration nazi installé sur le territoire français.

"La connaissance de l'Histoire ne nous préserve pas du pire, le pire peut toujours se produire et c'est en le connaissant que nous pouvons le prévenir", a déclaré le président de la République, après avoir visité la chambre à gaz de ce camp construit sur le site jadis idyllique d'une petite station de montagne.

Le Struthof-Natzweiler, qui comprenait, outre le camp principal, une tentaculaire nébuleuse de camps annexes, fut le lieu de détention de quelque 52.000 déportés, en provenance de toute l'Europe, dont près de 22.000 périrent.

"L'antisémitisme et le racisme sont encore là et donc nous devons à travers cette cérémonie du Struthof agir pour protéger ceux qui peuvent en être encore aujourd'hui les victimes", a rappelé M. Hollande.

Ici se trouve "la seule chambre à gaz, le seul camp de concentration qui a été installé sur le sol de France (...) Ce qui s'est passé ici est un crime atroce qui s'est produit en Europe et qui a été le fait d'Européens", a-t-il rappelé soulignant également que "les rescapés, les déportés survivants nous mettent également en garde nous les générations d'aujourd'hui sur nos fragilités, nos faiblesses".

Auparavant, Robert Salomon, près de 90 ans, secoué de sanglots, avait décrit, en tenue de déporté, "l'enfer" des "Nacht und Nebel" (Nuit et brouillard), ces résistants comme lui que les nazis voulaient faire disparaître dans les camps.

M. Hollande, qui voulait donner une dimension européenne à cette commémoration, y avait convié le gotha des dirigeants des principales institutions de l'UE, dont les présidents du Parlement, Martin Schulz, et de la Commission, Donald Tusk.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de ernois
27/avril/2015 - 13h05

il n'a pas mieux à faire, en tant que président !! l'économie par exemple, le chômage, le pouvoir d'achat ???

mais non, on préfère nous casser les oreilles avec ces idioties; le racisme existe, oui, il a toujours existé !! et s'il prospère et croît, on peut toujours se demander pourquoi smiley

Portrait de Rosette
27/avril/2015 - 12h13

Ce gouvernement est le 1er promoteur du racisme vu sa politique sociale catastrophique et anti-française, sans compter son laxisme en matière de justice. Hollande, c'est l’hôpital qui se fout de la charité. La vérité est que son seul souci c'est lui-même et surtout ceux qui peuvent lui apporter leur voix, quitte a saccager la France et les français, ce qu'il réussi très bien. Il est plus facile de détruire que de construire....

Portrait de ARTISAN3
27/avril/2015 - 11h27

Il est temps qu'il nous indique la différence entre le racisme et l’antisémitisme

Portrait de flashtime
27/avril/2015 - 11h13

c''est ce gouvernement qui attise les braises du racismes et autres  à force de nous seriner tous les jours de ces problèmes que nous savions gérer avant leur arrivée au pouvoir.

on n'en peut plus de les entendre nous moraliser et plus il le font plus la haine s'empare de gens qui jusqu'à lors étaient modérés.

sur le net on n'a jamais autant lu de commentaires et de sarcasmes à propos du racisme et autres ... phobes... les divisions, le communautarisme n'ont jamais été aussi creusées! les regards des gens ont changés et la peur est au ventre.

le pire c'est le flicage que l'on va subir prochainement sur nos téléphones, sur les réseaux sociaux, les mails... même si on a rien à se reprocher on perd de notre individualité privée.

à chaque commémoration (si nombreuses! )  il nous serine le même dialogue à croire qu'avant lui nous étions tous minés. en fait, le racisme dont il nous affuble vient pas du fait qu'on est devenu subitement racistes mais du fait de la peur de tous ces attentats, menaces qui couvent et de l’insécurité que cela génère dans nos mentals.

quand on devient méfiants à l’excès dans un climat économique aussi précaire rien de bon ne peut sortir! nous avons besoin de sentir notre France défendue, progresser économiquement... les gens sans travail ce n'est pas bon! l'oisiveté que cela génère n'est plus tolérée, les individus ont besoin de se sentir utile, de travailler pour être équilibrés dans leur vie, dans leur tête!

 

Portrait de Racoon 2
27/avril/2015 - 10h55

Le passé a son importance , mais on ne va pas faire de la repentance et des commémorations  à tout bout de champ . On s'enlise avec tout ça et on n'avance plus

 

Portrait de DarkAngel
27/avril/2015 - 10h11

Une célébration de plus et pendant ce temps en France ...

Les plus vus