21/04/2015 10:45

EXCLU- David Pujadas réagit aux critiques après son interview de Bachar Al-Assad

Hier soir, dans le cadre du JT de 20h de France 2, David Pujadas proposait une interview de Bachar Al-Assad. Un entretien du président syrien qui a déclenché de nombreuses critiques auprès des personnalités politiques sur Twitter.

Alexis Bachelay, le député PS des Hauts-de-Seine, s'est interrogé pour savoir "à quoi sert cet entretien avec le sanglant dictateur sur France 2". "Pour l'instant, c'est juste honteux David Pujadas. Bachar Al Assad affirme sans rire que la Syrie est une démocratie, se comparant à l'Arabie Saoudite ! David Pujadas ne bronche pas. Parodie", ajoute-t-il.

De son côté, François Lamy, le député socialiste de l'Essonne, a jugé cette interview "tout simplement déshonorante pour le service public".

Gérard Filoche, le membre du Bureau national du Parti Socialiste, a lâché sur Twitter : "Inoui. Pujadas fait un interwiew d'El Assad sur France 2 , c est comme ça que va le monde".

Elisabeth Guigou, la présidente de la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale, a rappelé "que les opposants syriens, non-jihadistes, ont manifesté pacifiquement, et que B. al-Assad les a réprimés avec férocité".

Interrogé ce matin dans "Le Grand Direct des Médias" de Jean-Marc Morandini sur Europe 1, David Pujadas est revenu sur les nombreuses critiques.

"Il y a forcement des réactions critiques dans la mesure où nos missions ne sont pas les mêmes. D’un côté, la diplomatie française a pris des positions dans ce conflit et sur Bachar Al-Assad. Notre mission est d’informer. Il y a des intérêts contradictoires, car on n’a pas les mêmes missions", a précisé le journaliste. 

Et d'ajouter : "La question que l’on se pose, c’est : ‘interviewer un protagoniste principal d’un conflit qui est l’un des pires depuis 20 ans, est-ce que ça présente un intérêt ? La réponse est oui. Evidemment, cette interview a un intérêt journalistique. On peut comprendre que, du point de vue du Quai d’Orsay, ça grince des dents". 

A la question de savoir s’il a hésité avant de faire cette interview, David Pujadas répond : "Je n’ai pas beaucoup hésité. Pas plus que nos confrères de la BBC et de NBC, qui ont pu interviewer Bachar Al-Assad il y a quelques semaines. On avait envie de confronter Bachar Al-Assad à certains faits et de lui poser des questions sur le conflit".

Ecoutez

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de DarkAngel
6/mai/2015 - 00h21
Caramella a écrit :

Autant donner la parole aux dictateurs

+5

Portrait de DarkAngel
6/mai/2015 - 00h21
Caramella a écrit :

Ha bon !!!

Roselyne sort de ce corps

Portrait de DarkAngel
6/mai/2015 - 00h21

Bravo David pour cette interview

Portrait de foOrax
22/avril/2015 - 10h52

..de toutes façons,tout ça c'est de la merde ! on a autre chose a faire aujourd'hui que d'aller renverser des pays arabes en prétendant que des dictateurs terroriste antisémite péruviens sont au pouvoir.l'impérialisme américain qui nous manipule depuis 45 y est pour beaucoup.

 

Portrait de france31400
21/avril/2015 - 16h42

et la liberté d'informer qu'en font ils tous ces gens qui ne sont pas contents? on dirait que la liberté ce n'est que pour charlie hebdo!!!!!

Portrait de maylis--85
21/avril/2015 - 15h57

Pujadas a juste fait son métier. Pour une fois que le service public fait montre d'exemplarité, il faut le souligner.

Portrait de titi46
21/avril/2015 - 13h51 - depuis l'application mobile

et comme par hasard c est que les socialistes qui bronche depuis qu ils sont au pouvoir on a plus rien de faire ou de dire ils faudrait mieux qu ils s occupe de la France

Portrait de Yzeane
21/avril/2015 - 13h00

Vous parlez de dictateur , c'est possible mais avant que Sarkozy aille faire assassiner Kadafi , nous n'avions pas d'islamistes ni tous ces pauvres Africains qui croient à l'eldorado et ne découvrent que déceptions ou noyade , car KAdafi servait de remparts pour l'Occident , supprimez Bachar al Assad et la France sera envahie d'islamistes , certains arrivent même à venir et faire les horreurs que nous connaissons , alors que les politiques réfléchissent , la conscience de Sarkozy ne doit pas le laisser tranquille .

Portrait de albolabris
21/avril/2015 - 12h00

tous ce que bashar dévoile ceux qui s'intéressent vraiment au probleme syrien le savent depuis longtemps... pourquoi les médias français révèlent aujourd hui ce que tout le monde peut trouver sur internet depuis des années?  en tous cas il envois du lourd, ça fais du bien à entendre sur france 2 ...

Portrait de albolabris
21/avril/2015 - 11h12

bashar inspire  l honneteté et la vérité , toute la propagande contre lui est ridicule

Les plus vus