06/12/2014 07:12

Le syndicat des journalistes CGT réclame la démission de Thierry Lepaon estimant les révélations "inacceptables"

Le SNJ-CGT, syndicat des journalistes CGT, a réclamé la démission de Thierry Lepaon, en estimant que les révélations sur le secrétaire général de la confédération étaient "inacceptables au regard de l'histoire et des valeurs de la confédération".

Dans un communiqué, le syndicat, le premier à appeler officiellement au départ de Thierry Lepaon, dénonce des "profonds dysfonctionnements au sein de la direction confédérale".

"Comment le premier dirigeant de la CGT peut-il assumer des faits qui sont inacceptables au regard de l'histoire et des valeurs de la confédération? Cette situation ne peut plus durer.

Le secrétaire général de la CGT doit en tirer toutes les conséquences en démissionnant", poursuit-il.

Le bureau national du SNJ-CGT demande aussi qu'"un Comité confédéral national (CCN) extraordinaire soit convoqué très rapidement afin que nous réfléchissions collectivement et trouvions des solutions aux dysfonctionnements qui ont conduit à la situation actuelle".

Evoquant "le trouble" parmi de nombreux militants et adhérents, le syndicat fait état de "démissions, courriers individuels ou collectifs d'adhérents ou d'organisations, suspension du versement des cotisations".

La CGT est en pleine tourmente depuis les révélations successives sur les travaux onéreux effectués dans l'appartement de fonction et le bureau de Thierry Lepaon, puis sur des indemnités perçues après son départ de la CGT Normandie.

Vendredi, le secrétaire général n'a pas annoncé sa démission. Une réunion élargie des responsables du syndicat devrait avoir lieu avant le 16 décembre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de BRASSENS11
6/décembre/2014 - 10h13

quelle honte !

 

Portrait de Tarmac
6/décembre/2014 - 09h47

"Les cadors on les retrouve aux belles places, Nickel."  (Alain Souchon)

Portrait de malamafrance
6/décembre/2014 - 09h31

Encore un gars de gauche pris par la patrouille hihihi... AH bon la gauche n'est pas plus honnête que la droite???

Portrait de Patatrac
6/décembre/2014 - 07h41

( Il y en a qui veulent plumer Le paon ), heureusement pour lui, il y a une vie après la CGT, comme son ami Martin devenu député Européen, Chéreque nommé inspecteur de l'IGAS "inspecteur général des affaires sociales" qui consiste à superviser le plan de lutte contre la pauvreté avec un salaire  de 7 300 € net+avantages en nature+chauffeur+logement de fonction etc... Et Thibault qu'est-il devenu ? Il y à eut Blondel avec son gros cigare, Quelle image de l'indépendance des syndicats, tous achetés.   

Les plus vus