13/11/2014 19:30

Le quotidien du sud, "La Marseillaise" va déposer demain son bilan devant le tribunal de commerce de Marseille

Le quotidien La Marseillaise va déposer son bilan vendredi devant le tribunal de commerce de Marseille, avec demande de mise en redressement judiciaire, a annoncé la direction de ce journal engagé à gauche.

La société éditrice de La Marseillaise "sera mise sous la protection du tribunal de commerce de Marseille par une déclaration de cessation de paiement, avec demande de redressement judiciaire.

La crise économique, doublée d'une crise de la presse et d'une chute brutale de la publicité, nous contraint à cette démarche pour préserver la continuité de notre titre", a indiqué son PDG Jean-Louis Bousquet, dans un communiqué sur le site internet du journal.

"Nous étions quasiment à l'équilibre en 2013 mais nous tablons sur 1 à 1,5 million d'euros de pertes en 2014.

Depuis le 1er janvier, nous subissons une forte baisse de la communication institutionnelle, de la publicité et des annonces légales", a précisé M. Bousquet.

Fondée en 1943 dans la clandestinité, La Marseillaise est diffusée sur six départements et emploie 213 personnes, dont environ 75 ont la carte de presse, selon son PDG.

"Ce journal a toujours vécu dans la difficulté. Nous allons adopter un plan de sauvegarde pour tenir le coup. Nous allons en appeler à nos lecteurs, au monde politique, et chercher d'éventuels partenaires", a ajouté M. Bousquet, soulignant que le journal n'était adossé "à aucun groupe de presse ni aucun banquier".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus