27/10/2009 08:01

Harcelée par les médias, la victime de Polanski dit "Stop" !

Samantha Geimer, avec laquelle Roman Polanski a eu en 1977 des "relations sexuelles illégales" puisqu'elle n'avait alors que 13 ans, a réclamé devant la justice californienne l'abandon des poursuites à l'encontre du cinéaste, révèlent lundi des documents judiciaires.

"Samantha et son avocat ont reçu près de 500 appels téléphoniques de médias à travers le monde pour obtenir un commentaire", peut-on lire dans la requête.

En 1995, 1997 et en janvier dernier, Samantha Geimer avait déjà réclamé à la justice de Los Angeles l'abandon des poursuites à l'encontre de Roman Polanski, qui s'était enfui des Etats-Unis en 1978 avant sa condamnation dans cette affaire.

Dans leur requête de vendredi, les avocats de Mme Geimer réaffirment que le réalisateur du "Pianiste" s'était enfui à cause d'un juge "corrompu".

"Quel qu'ait pu être son crime, M. Polanski méritait d'être traité équitablement; il ne l'a pas été", écrivent-ils.

"Le jour où M. Polanski s'est enfui est une triste date pour la justice américaine. Samantha ne devrait pas en payer le prix", selon eux.

Les avocats de Mme Geimer déplorent le harcèlement infligé à leur cliente par les médias.

Les animateurs-vedettes américains Larry King et Oprah Winfrey "ont appelé, tous les programmes matinaux des chaînes nationales ont appelé, ainsi que trois journalistes du Los Angeles Times et tous les grands journaux américains et étrangers", détaillent-ils.

"La réponse (de Mme Geimer est) : +s'il vous plaît, laissez-moi tranquille+. Mais (les médias) ne la laissent pas tranquille", ajoutent-ils.

Ils précisent par ailleurs que la mère de Mme Geimer, son mari et ses enfants ont eux aussi été "harcelés" par les journalistes.

"La victime est une nouvelle fois victime", estiment-ils.

Dénonçant les appels des médias sur le téléphone portable de Mme Geimer et sur son lieu de travail, ils affirment qu'il existe "un vrai risque" pour elle de perdre son emploi et formulent "une demande, une requête, un appel: laissez-la tranquille".

Samantha Geimer avait quitté Los Angeles pour Hawaii dans les années 80, pour fuir la célébrité qu'elle a acquise malgré elle.

En janvier dernier, elle avait estimé que l'insistance avec laquelle le parquet de Los Angeles exigeait le retour du cinéaste aux Etats-Unis tenait d'une "mauvaise blague" dont elle faisait les frais.

"J'ai survécu, j'ai même surmonté (cette épreuve) et guéri de tous les maux que M. Polanski a pu m'infliger lorsque j'étais enfant", avait-elle déclaré, ajoutant qu'il était temps que "ce chapitre se referme".

Agé de 76 ans, Roman Polanski est détenu en Suisse depuis le 26 septembre. Jeudi, les Etats-Unis ont officiellement présenté une demande d'extradition pour le cinéaste, qui a immédiatement annoncé qu'il s'y opposerait.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de eyaelle
27/octobre/2009 - 17h19

sa doit etre dur d etre harceler,apres ce qu elle a vécu,surout remettre sa ce le tapis aprés tant d année,par contre polanski mérite d avoir une peine:evil:

Portrait de Emir44
27/octobre/2009 - 13h42

La pauvre ! ;(

Portrait de kisyfrote
27/octobre/2009 - 13h07

Si la Franc n'avait pas protégé Polanski pendant 30 ans onn'en serait pas là! mais ça les médias n'en parlent pas, on protège les violeurs, pourvu qu'ils soient connus et nous rapportent. Quand je pense que plein de gens pleurent pour lui alors qu'on sait que tout ce qu'il risque c'est de faire 1 an de prison avec les réductions de peine...

Portrait de ann06
27/octobre/2009 - 12h06

tout cela resulte en partie de l'acharnement d'une personne , et tout recemment d'une affaire politique entre la Suisse et les US . Ce juge voulait se "payer" une celebrité , Polanski aurait ete codamne beaucoup plus que s'il avait sagit de M Tartampion n'en deplaise à certain qui pensent le contraire.
La Suisse a livre Polanski pour montrer sa bonne foi de cooperation envers les US , mais d'un autre coté refuse d'extarder des criminels de guerre Rwandais, qu'elle garde bien au chaud dans ses prisons.

Portrait de nina24
27/octobre/2009 - 11h57

Je suis d'accord, elle doit vraiment souffrir de toute cette pression et harcèlement médiatique et ceci n'est pas normal. Je pense que les USA doivent réfléchir, dans ce genre de cas, à protéger au maximum la victime des médias, pour que la justice puisse s'exercer dans le calme et que ceci ne se transforme pas en calvaire pour la victime.

Portrait de nina24
27/octobre/2009 - 11h47

Sinon, il suffirait de faire pression sur les victimes pour qu'elles retirent leur plainte comme çà pas de procès et donc pas de condamnation.

Portrait de nina24
27/octobre/2009 - 11h43

Toutes les tentatives d'arrestation ont échoué. De plus, Polanski faisait très attention à ne pas aller dans des pays qui avaient des accords avec les USA.

Portrait de voici13
27/octobre/2009 - 10h58

inquietes toi pour toi , mais pas pour moi
OK ? merci
maintenant tu m oubli

Portrait de voici13
27/octobre/2009 - 10h56

oui , comme , cette histoire du pére qui ramene en france l assassin de sa fille , et qu on met en prison ...

Portrait de voici13
27/octobre/2009 - 10h54

t a quoi contre les personnes qui on cette maladie ?

Portrait de voici13
27/octobre/2009 - 10h52

le contraie de adulte et rassure ?

Portrait de voici13
27/octobre/2009 - 10h48

" le pédophile se comporte en adulte et rassure l'enfant, tout le contraire de michael jackson. "
c est une de tes phrases
relis la bien avant de poster .....

Portrait de nina24
27/octobre/2009 - 10h47

Il n'y a pas besoin de se débattre pour qu'il y ait viol, le fait de dire non même timidement suffit simplement. Le consentement doit être libre et éclairé: en l'espèce, elle a été drogué, effrayé par ce qu'il lui arrivé donc aucun consentement possible. les victimes de viol ne se débattent pas toujours parce qu'elles sont tétanisés par la peur,un instinct de survie çà d'ailleurs était très bien expliqué dans une émission consacrée au viol.
Polanski n'a aucune excuse possible.Dans sa dernière interview en suisse (septembre 2009), il dit: ""Le sexe n'est pas un passe-temps, c'est une force et une impulsion. Ça change votre façon de penser." Tout est dit !

Portrait de voici13
27/octobre/2009 - 10h45

Je t informe que sur ce blog , on insulte pas les gens
Calme ta joie

Portrait de voici13
27/octobre/2009 - 10h36

qui es tu pour me donner des ordres?
un mec qui a des enfants dans son lit j appelle ca un pedophile
t aurai laissé tes enfants seuls avec ce mec ?
si l assurance a payé c est encore pire , car pour faire sortir des millions de dollars a une assurance .....pour rien ...chapeau

Portrait de voici13
27/octobre/2009 - 10h26

c est sur le net
"Accusé d'attouchements sexuels sur mineur MIchael Jackson paie les parents de la présumée victime à hauteur de plusieurs dizaines de millions de dollars après quoi les parents retirent la plainte.
Dans cette situation là qui est fautif ? Le violeur qui paie par peur d'être pris ou les parents qui acceptent de l'argent pour fermer les yeux sur une histoire affreuse concernant leur enfant ?

Certains répondront qu'on est aux Etats-Unis et que tout est possible là bas. Can we call it The American Dream ? = "

Portrait de voici13
27/octobre/2009 - 10h22

oula , un fan .....

Portrait de voici13
27/octobre/2009 - 10h14

Michael Jackson avait payé les parents d un enfant aussi ......Et on me dit qu il n a rien fait .....:roll:

Portrait de fredtr3
27/octobre/2009 - 10h03

"la présomption d'innocence"
Un peut comme dans le procès Clearstream quoi ?

Portrait de voici13
27/octobre/2009 - 09h56

Cela regarde les Americains pas nous
puis elle a bien raison "stop" laissons la tranquille,

Portrait de annegc1
27/octobre/2009 - 09h56

Le harcèlement des médias s'il a eu lieu a dû être très limité dans le temps: aux Etats-Unis, les médias ont bien d'autres chats à fouetter que cette affaire. Ils s'en foutent de Polanski et de ses déboires judiciaires...

@ missandra 1: il ne s'agit pas de la première d'un film de Polanski sur cette photo mais de la première du documentaire qui revient sur son affaire... rien à voir!
Et pour info: dès lors qu'une personne dit non, il s'agit d'un viol (la victime a toujours dit qu'elle avait dit "non" à plusieurs reprises). Et de toutes façons, quand il y a relation d'un adulte avec une mineure de 13 ans aux Etats-Unis, mais aussi en France, il n'y a pas de consentement... après la requalification des faits tiens aux tractations entre toutes les parties, non des faits.

Portrait de seb311
27/octobre/2009 - 09h56

Elle n'as pas l'ai si malheureuse....

Portrait de missandra1
27/octobre/2009 - 09h41

si elle etait si choquée que ca elle aurait refusé cet argent !
imaginons, vous vous faites "violer", le "violeur" vous propose 500 000 dollars ? vous acceptez ? si vous avez un minimum d'integrité vous refusez, et surtout si vous avez été reellment choqué par votre viol ...
Cette femme ne semble aucunement choquée par son viol, bah justement, parce que c'en était pas un...et la justice a accepté ce fait que c'en était pas un également . donc l'argent est plus facile à accepter non ?

Et regardez la photo en haut, elle defend plutot bien son agresseur, elle va meme a la premiere de son film dis donc!

a un moment faut etre realiste . voila tout . samantha geimer vit avec sa famille a hawai, elle a fé sa vie, elle a un job... qu'on lui foute la paix!

Portrait de sam93
27/octobre/2009 - 09h25

c'est pas parceque c'est une personne célébre qu'il ne doit pas etre jugé il doit payer pour ce qu'il a fait

Portrait de courtoisie
27/octobre/2009 - 09h23


Moi qui ne suis pas pour la censure en règle générale, lisez mes messages, là franchement je ne comprend pas, d'autant + que certains articles sont fermés au dialogue à cause de certains comme "Zodalf".
Blogueurs respectez ces espaces de liberté qu'il nous reste encore...

Portrait de missandra1
27/octobre/2009 - 09h21

toi décidement tu comprends rien . en quoi il s'agissait d'un viol ? tu viens ici et tu dis qu'il s'agissait d'un viol alors qu'aucune preuve n'en a eté donné . et dsl mais les témoignages de la fille sont pas recevables dans ce cas la, d'ailleurs elle n'a jamais dit qu'elle setait débattu ou koi . elle etait juste effrayée comme elle l'a dit . mais est-ce que roman polanski pouvait le deviner ?
Puis un simple "non" ca veut strictement rien dire . elle aurait dit un "non" ferme, se serait débattue, ok là ca aurait été un viol sans discussion possible .
combien de femmes ou de filles ont des rapports non consentis de nos jrs avec leur conjoint ? je concois qu'on ne parle pas de la mm chose dans le cas de polanski mais voila quoi..
Donc voila elle ne se débat pas, ne dis rien a part un non timide, polanski pouvait-il deviner ? dsl mais non! la seule connerie qu'il a faite c'est d'avoir une relation sexuelle avec une jeune de 13 ans ce qui est suffisamment grave mais qui a l'époque ne l'était pas forcement .
Et il ne doit certainement pas aller 20 ans en prison pour quelque chose comme ca...

Portrait de farah1
27/octobre/2009 - 09h09

Si cette dame demande à ne plus être harcelé, il est normal que la

presse lui fiche la paix. Mais polanski lui doit se rendre à la justice

car si ne le fait pas, d'autres qui ont feront les mêmes horreurs

pourrait ce dire qu'il leurs crimes resteront non punis et çà c'est pas bien

farah

Portrait de missandra1
27/octobre/2009 - 09h01

pas du tout . je vous invite à relire la definition du mot "viol" dans un dictionnaire . peut-être ca vous aidera a comprendre pourquoi c'en était pas un . Et cela n'a jamais été requalifié ou quoi, ca a tjrs été une plainte pour détournement de mineur .

Portrait de Grosbarbare59
27/octobre/2009 - 08h51

Si je is pas de bétise, Polanski lui a efectivement donné un chèque il y a longtemps

Portrait de courtoisie
27/octobre/2009 - 08h15

Triste célébrité pour cette dame.
Quand on pense que certains ou certaines s'exhibent sur le net ou jeux télévisés pour être vus.
Faut-il quelle soit en détresse pour en arriver à accepter et demander de laisser tranquille son agresseur ?

Les plus vus