10/08/2013 14:35

Un père de famille en grève de la faim depuis 12 jours pour obtenir des soins pour son fils frappé par la foudre

Un père de famille est en grève de la faim depuis douze jours devant le ministère de la Santé à Paris pour obtenir davantage de soins pour son fils de 20 ans, frappé par la foudre il y a six ans, a constaté une journaliste de l'AFP vendredi.

Robin Richard souffre de graves "problèmes moteurs" depuis qu'il a reçu une décharge de "400.000 à 2 millions de volts" qui l'a plongé dans le coma, alors qu'il participait le 29 mars 2007 à une sortie avec son collège de Vitrolles (Bouches-du-Rhône), a relaté son père, Bruno Richard.

A l'époque, "on nous a dit: +il a le cerveau grillé, il faut le débrancher+", se souvient-il. Au bout de huit mois, l'adolescent est pourtant sorti du coma. Son père a alors mené sa première grève de la faim pour voir son état reconnu et obtenir son transfert dans une structure adaptée.

Il en est aujourd'hui à sa sixième, "pour que Marisol Touraine et François Hollande tiennent leurs engagements", dit-il.

Il précise tenir avec "quatre cafés sucrés par jour", installé jour et nuit devant le ministère, dans le VIIe arrondissement, soutenu par son épouse Annick et dormant dans sa voiture.

Depuis huit mois, son fils est au centre de réadaptation de Coubert (Seine-et-Marne) où, selon Bruno Richard, il ne reçoit que "deux à trois heures de kiné par semaine". En avril 2013, après une nouvelle grève de la faim et une lettre ouverte à François Hollande, la ministre de la Santé Marisol Touraine lui avait pourtant envoyé un courrier assurant notamment que le centre s'était engagé à augmenter les séances de kiné et à organiser des "consultations spécialisées".

Aux yeux de ses parents, Robin a besoin de séances de stimulation intensive et d'un protocole de soins adapté, que le centre n'a "pas les moyens techniques" de prodiguer.

"J'attends de Marisol Touraine et François Hollande qu'ils tapent du poing sur la table et disent aux médecins: +Occupez-vous de lui comme il faut+", dit ce facteur de 49 ans, se plaignant que "personne du ministère" ne soit descendu le voir en douze jours.

Interrogé par l'AFP, le ministère de la Santé a renvoyé sur l'Agence Régionale de Santé d'Ile-de-France. Celle-ci a précisé qu'à la demande du centre de Coubert, une médiation entre les parents et l'établissement était en cours pour "gérer cette question compliquée".

Bruno Richard a contacté vendredi soir l'AFP pour démentir formellement l'existence d'une démarche de conciliation : "Je n'ai absolument vu personne, a-t-il déclaré. Il n'y a aucune médiation en cours"

Le directeur-adjoint du centre, Laurent Pavillon, parle de son côté d'une "vision divergente sur la prise en charge de Robin entre les parents et les équipes successives des différents établissements qui ont été amenés à la suivre", sur laquelle l'équipe de médiation va travailler. Selon lui, "Robin est pris en charge à Coubert par une équipe pluridisciplinaire, avec des intervenants externes".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Flivia44
14/août/2013 - 15h25
jarod26 a écrit :

à copé alors :arrow:

Copé est un radin

Portrait de Flivia44
14/août/2013 - 15h25

Et depuis 12 jours le ministre de la santé ne bouge pas 

Portrait de DarkAngel
14/août/2013 - 12h02

Bravo à ce père

Portrait de Rose Well
11/août/2013 - 13h02

Personellement, si j'étais dans le cas de ce jeune Robin, j'aimerait qu'on me donne la possibilité de mettre fin à mes jours.

 

Je n'ai pas dit que c'est ce que ce jeune homme ou sa famille devrait demander - je n'ai pas à leur dicter leurs choix et si ce dernier était l'inverse du miens, il en serait tout aussi respectable - mais j'aimerais que tous ceux qui se retrouvent dans ce genre de situations aient cette possibilité.

 

Oui à l'Euthanasie active, pour ceux qui la souhaitent.

 

Enfin, ce cas, comme bien d'autres, prouve bien que la question de l'Euthanasie n'est pas, contrairement à ce que bien des médias disent, qu'une question que l'on se pose en "fin de vie". Ce jeune Robin vivra encore avec son handicap pendant longtemps... il n'est qu'au début de sa vie, même si à mes yeux, ce genre de vie n'est plus vraiment la vie.

Portrait de Be a reporter75
11/août/2013 - 03h02

Bravo au père de cet enfant.

Portrait de daco
10/août/2013 - 21h43
arduinna a écrit :

aucun centre ne pourra rendre ce garçon dans son état antérieur .Ce n'est pas un manque de soins .Le père voudrait des séances que l'on applique dans certains endroits aux états unis et qui donne quelques améliorations pour des enfants et quelques jeunes adultes .Ces soins  sont payés par les familles une fortune  et on n'est pas sûr du résultat .

Si le père pense que son fils ne reçoit pas tous les soins qu'il faut ,il peut faire changer son fils d'établissement ou même comme beaucoup de parents font ,reprendre leur fils à   domicile.

Il faut que ces parents   acceptent que leur fils ne sera plus jamais comme avant même si ils voient des petites améliorations. 

C'est toujours des situations très  difficiles 

 

 

tout comme il fallait que les parents acceptent que leur fils ne sortirait jamais du coma et qu'il était déjà mort ? C'est tout le problème en médecine, on ne sait jamais d'avance (pas avant d'avoir au moins essayé).

Portrait de Rose Well
10/août/2013 - 18h12

Pour info, ce jeune Robin est le jeune tétraplégique (suite à ce foudroiement) pour lequel Frederic et Jessica avaient repris la course dans Pekin Express saison 8 (Corée - Australie).

Portrait de Mimi69
10/août/2013 - 15h41 - depuis l'application mobile

C'est très émouvant cette histoire, et ce papa est très courageux et digne dans sa démarche. Si cela arrivait un jour a ma fille ( je touche du bois pour que cela n'arrive jamais, ni à elle ni a quiconque ), j'en ferais autant. Malheureusement, comme dit plus bas, vous n'êtes pas un élu .. Tous des pourris ces politicards. Vous avez raison de médiatiser cette cause. Les gens, associations... se mobilisent pour moins que ça.Alors courage Monsueur le facteur. Vous avez toute la sympathie. Et si jamais on peut vous envoyer des dons,...Mimi69

Portrait de antisocial3175
10/août/2013 - 15h28
ptifilou02 a écrit :
au lieu de donner la cmu a certains , ils feraient mieux lui donner les soins adaptes pour ce garcon !

Sauf que ça  n'a absolument rien à voir.S'il n'a pas les soins que ce monsieur veut,ça ne veut pas dire que le jeune homme n'a pas les  soins  conrespondant  à son etat  ,tout ramener à une question  d'argent est  tellement  facile.Ce monsieur n'est pas médecin et moi non plus mais si les médecins disent c'est ce qu'il lui  faut plus n'apportera rien , ils savent mieux que lui et moi.Non? 

Portrait de ptifilou02
10/août/2013 - 15h14 - depuis l'application mobile

au lieu de donner la cmu a certains , ils feraient mieux lui donner les soins adaptes pour ce garcon !

Portrait de mathieu0210
10/août/2013 - 14h58

Qu'il demande de l'argent à ceux qui ont fait des dons pour l'UMP.

Les plus vus