31/05/2012 09:57

Selon une majorité de Français, les journalistes en couple avec une personnalité politique doivent arrêter leur activité

Les Français n'aiment pas le mélange des genres, estimant qu'un ou une journaliste politique doit arrêter son activité dès lors que son conjoint exerce des responsabilités politiques, selon un sondage publié mardi par Harris Interactive pour le site 2012etvous.fr.

Lorsqu'une femme journaliste politique vit en couple avec un homme politique, 54% des Français interrogés estiment qu'elle doit "arrêter d'exercer le métier de journaliste politique". Une réponse similaire (55%) à l'égard des journalistes politiques en couple avec une femme politique.

Une réponse particulièrement tranchée pour les sympatisants de droite, 77% d'entre eux estimant qu'il ou elle doit arrêter son métier, contre 39% pour les sympatisants de gauche.

"Ce clivage politique des réponses s'explique sans doute en partie par le fait que les principaux couples de journalistes et responsables politiques médiatisés sont plutôt issus de la Gauche de l'échiquier politique", analyse l'institut de sondage. Il fait notamment référence à Valérie Trierweiler, compagne de François Hollande, et à Audrey Pulvar, compagne du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg.

Cependant, cette décision relève du cadre personnel, 81% des Français estimant qu'elle appartient en premier lieu au journaliste lui-même ou au journaliste et à son conjoint.

L'enquête a été réalisée en ligne, du 26 au 29 mai 2012, auprès de 1.649 personnes de 18 ans et plus, représentatifs de la population fançaise (méthode des quotas).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Fitzcaraldo
31/mai/2012 - 13h07

Et quand on est  femme d'un ministre  du budget .;on peut bosser et gèrer une partie du patrimoine d'une milliardaire ..??

Non !on ne peut pas ..!!

enfin si !!on peut tant qu'on ne se fait pas gauler ..

smiley

Portrait de CHEMINOU78
31/mai/2012 - 12h48 - depuis l'application mobile

c est plutôt tous ensembles qu ils doivent arrêter et en même temps....

Portrait de renelle
31/mai/2012 - 11h43

quand un président soit disant normal  vient à france 2  (chaîne public)       faire sa promo sur ses propositions de campagne mis en application immédiatement  et ceci en pleine période d' élections législatives et sans qu' aucun journaliste ne trouve rien à redire on peut se faire du soucis , l'exemple vient d'en haut alors les journalistes chevillées aux politiques ça ne fait que confirmer les 95 % des médias encartés à gauche toute,  et c'est pas fini ............. je crois bien qu'à  l'avenir je vais me diriger sur M6 pour regarder scénes de ménage comme certains de mes amis qui n'en peuvent plus de la normalité chère à certains

Portrait de orus54
31/mai/2012 - 10h39

pour les politiques de droite oui mais pour la gauche c est pas pareil   ils on droits

Portrait de jeebee75
31/mai/2012 - 10h13
L'impartialité est selon moi la base du métier de journaliste politique. Comment assurer cette impartialité lorsqu'on entretient une relation avec un homme ou une femme politique ? Il y a certes la liberté individuelle mais aussi le devoir d'informer de manière indépendante. La surprise est pour moi de voir que presque 50% des des Français s'en moquent.

Les plus vus