21/06/2009 14:01

Le correspondant de la BBC doit quitter l'Iran sous 24H

Le correspondant permanent de la BBC en Iran, Jon Leyne, a reçu l'ordre des autorités de quitter le pays sous 24 heures, pour avoir "soutenu" les émeutiers, a rapporté dimanche l'agence Fars, proche du gouvernement.
Il était impossible d'obtenir confirmation de l'information dans l'immédiat
auprès du bureau de la BBC à Téhéran.

Les autorités iraniennes accusaient depuis plusieurs jours la BBC, ainsi que des médias occidentaux non identifiés, de soutenir la contestation populaire de la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de ben_goosse
21/juin/2009 - 22h38

les etats unis ne peuvent se declarer en faveur de moussavi pour la simple raison que le sentiment anti americain risquerait de changer les opinions en faveur de amadinedjad. l europe est trop frileuse dans ses declarations... le vrai probleme est la censure des journalistes et medias etranger.
il n y auraitprobablement pas eu de grand changement dans la politique iranienne avec l election de moussavi mais au moins l interlocuteur aurait changer et le dialogue aurait probablement pu etre beaucoup plus constructif avec lui qu avec le president actuel.

Portrait de laora
21/juin/2009 - 14h12

Encore des journalistes pris pour bouc émissaires et encore un peuple privé de sa liberté de pensée. Pourtant la frilosité des réactions internationnales est vraiment la preuve que c'est une révolution populaire .

Les plus vus