11/01/2007 08:04

Le CSA et la violence dans les journaux télé

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a répondu à un téléspectateur, qui avait appelé son attention sur la violence de certaines images diffusées lors des journaux télévisés, que la diffusion des images considérées relevait de la liberté éditoriale des chaînes et du droit légitime à l’information.

 

En effet, les journaux télévisés ont vocation à refléter la réalité de l’actualité et donc, notamment, à rendre compte des événements,

fussent-ils violents, survenus dans le monde. Même si, à la demande du CSA, les présentateurs s’efforcent d’avertir les téléspectateurs avant la diffusion d’images susceptibles de heurter particulièrement leur sensibilité, les journaux télévisés ne peuvent être considérés, a priori, comme des programmes systématiquement accessibles au jeune public.

 

Le Conseil demeure cependant vigilant pour que soient strictement respectées les obligations auxquelles sont soumises les chaînes de télévision et ne manque pas d’intervenir en cas de manquement.

 

(Source: Média +)

 

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de HULK
11/janvier/2007 - 17h38

kinou
oui des enfants sont morts à la suite de la diffusion de la pendaison de saddam , en norvège ,en arabie et encore d'autres pays mais je sais + lesquels

Portrait de addict
11/janvier/2007 - 10h46

bonjour a tous
Moi les infos c'est sur europe1 et pas a la tv.
Je suis désolée de vous contre dire mais les journalistes n'informent pas toujours sur la violence des images surtout TF1.
Et je ne comprend pas en koi montrer des cadavres calcinés decapités nous informes.
Pour moi c'est seulement une question d'audimat

Car le bien ce vend bien mais le mal encore plus.

Méditer sur ca

Portrait de fight club
11/janvier/2007 - 10h31

je voulais dire...
je respecte ton avis (nash)

et le dernier mot etait "velleité à la reflexion"

Portrait de fight club
11/janvier/2007 - 10h30

merci nash
pour cette reponse argumentée
en fait, moi et quelques autres apparemment, on trouve que justement le JT ce n'ets pas de la radio, car les images choquent bien plus que ce qu'on entend. il ya une distance qui se crée
maintenant tu dis que les JT ne doivent pas servir de suite a la reflexion, je partage mon avis
mais etant journaliste moi meme (au chomage il est vrai), je peux te dire que le but du journaliste est justement d'etre un "media", c'est a dire un moyen de faire passer l'information aux gens, justement en essayant de piquer leur curiosité, intelligence ou reflexion, afin de mieux comprendre le monde dans lequel on vit
on devrait etre des "facilitateurs" pour amener des faits vers la comprehension
tu prends les banlieues que je connais bien
eh bien, crois tu que toutes les images vehiculees (lascars a gogo, caricatures, violences poilcieres, emeutes) a but sensationnel vont arranger les choses ?
eh bien, c'est tout le contraire, ça develeppe la haine de chaque cote d'ou on se place, et ça supprime toute velleité a la

Portrait de LE DIJONNAIS
11/janvier/2007 - 10h15

Y a des limites
à ne pas franchir,malheuresement,ça part dans tous les sens,les médias devraient faire plus attention,moi,ce qui m'a marqué la semaine passée en ouverture des titres des infos à 12h sur Europe 1,c'est le premier titre,un cas de cannibalisme à la prison de Rouen,bon appétit,ils ne peuvent pas faire attention à l'info qu'ils diffusent,il aurait été plus judicieux de dire,meurtre et de développer l'info par la suite dans les flashs, mais pas à 12h en plein repas.

Portrait de Sésam33
11/janvier/2007 - 10h12

Le choc des images
Bien sur que ça choque mais l'abstrait n'aura jamais la puissance d'une image. Peut-etre faudrait-il avertir avant de passer certaines images dans les jt mais ces images sont d'abord de l'info et c'est pas toujours soft
Les experts, et d'autres series policères sont parfois plus choquantes que les jt

Portrait de noiron
11/janvier/2007 - 09h59

VIOLENCE
il n'y a pas d'images propres quand il s'agit de guerre, de pendaison, attentat, ou femmes battues, les animaux, maintenant les journaux TV ont toujours annoncés que ca pouvait être des images dures à voir pour les personnes sensibles, pour ne pas heurter la sensiblité des gens ou enfants il vaut mieux ne pas regarder et c'est que je fais. Mais l'info est là pour dire que certaines choses existes.

Portrait de fight club
11/janvier/2007 - 09h28

a nash...
ah bon, parce que tu crois que depuis que les JT foutent des images violentes, la population a muri ?
moi, j'ai plutot l'impression que ça ne genere que de la frustration et que ça etouffe la reflexion, seule garantie pour mieux comprendre les choses et avancer

Portrait de fight club
11/janvier/2007 - 09h22

Lorsque
les media auront compris que la responsabilite est plus importante que le sensationnel, le voyeurisme et l'audience, on aura fait un grand pas

Portrait de Voyageur
11/janvier/2007 - 08h45

Il n'y a pas que les images de la pendaison...
de Saddam Hussein qui sont choquantes. Dans les JT, les images de guerre et d'attentats sont parfois assez difficiles à regarder pour un adulte, et devraient être fermement déconseillées aux enfants (les JT, bientôt interdits aux moins de 12 ans ?). Je peux comprendre que l'on ait besoin d'avoir des images des drames qui se produisent, afin de se représenter la gravité des situations ; cependant, quelquefois, on a l'impression de ressentir une espèce de complaisance morbide assez malsaine des journalistes à nous montrer des gros plans de plaies ouvertes ou des corps mutilés.

Les plus vus