13/05/2009 18:06

Le Parisien poursuivi pour diffamation: décision mi juin

La cour d'appel de Paris se prononcera le 16 juin sur la recevabilité de l'action en diffamation engagée par 339 surveillants de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne) contre Le Parisien pour avoir publié le témoignage d'un détenu en novembre 2006.

Si la cour juge les constitutions de partie civile des surveillants recevables, l'affaire sera plaidée sur le fond lors d'une nouvelle audience.

Dans le cas contraire, l'histoire sera bouclée. Dans son édition du 14 novembre 2006, le quotidien avait retranscrit les propos d'un homme qui avait passé 18 mois en détention provisoire à Fleury-Mérogis, faisant état de divers trafics et mettant en cause le comportement de certains surveillants.

Il affirmait avoir assisté au viol d'un détenu dans les douches par une dizaine d'autres "sans que personne n'intervienne".

L'enquête préliminaire ouverte par le parquet n'avait pas permis d'établir ces faits et avait été classée sans suite. En première instance, le tribunal correctionnel d'Evry a estimé que les parties civiles n'avaient pu être identifiées, et qu'aucun document dans la procédure n'attestait le fait qu'ils étaient bien surveillants pénitentiaires à Fleury-Mérogis.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Emir44
14/mai/2009 - 19h38

"Dans le cas contraire, l'histoire sera bouclée" : Ben c'est fait.
Reste qu'un viol a été commis et que personne ne sera jugé pour avoir laissé faire.
Coluche avait raison, et moi aussi de le citer. :)

Portrait de Malicious1
14/mai/2009 - 11h39

Et que va encourrir Canal+ / itélé pour avoir organisé et diffusé l'interview de Foffana en détention ?

Réponse : rien, d'un point de vue juridique, car cela se déroulait en Afrique !

Mais d'un point de vue moral et éthique, il y a deux poids, deux mesures...

C'est bien triste.

Portrait de noelletess
14/mai/2009 - 00h38

à Emir, vous semblez confondre Administration Pénitentiaire et Police.
J'adore lire les commentaires de gens qui parlent sans savoir. Cela donne une vraie sensation du vide.

Portrait de Emir44
13/mai/2009 - 18h40

Comme disait Coluche, quand t'as un problème avec les flics, c'est dur d'aller déposer plainte au Commisariat ;)

Les plus vus