09/02/2012 16:21

Eva Joly s'estime malmenée par les médias

Eva Joly, candidate EELV à l'Élysée, estime dans un entretien à l'hebdomadaire Politis paru aujourd'hui que "c'est le petit monde politico-médiatique" qui l’a "prise en grippe" mais "pas l'opinion publique", se disant désormais "prête et en confiance" sur le programme écologiste.

Lors de la présentation de son projet présidentiel samedi prochain à Roubaix, l'eurodéputée EELV, qui stagne à 2-3% dans les sondages, compte insister notamment sur "la dénonciation du mépris social" et la "conversion écologique de l'économie" pour des "réponses très concrètes à la crise", indique-t-elle.

Sur les critiques dont elle fait l'objet depuis quelques semaines, elle affirme: "c'est le petit monde politico-médiatique qui m'a prise en grippe, pas l'opinion publique". 
"Cela ne me surprend pas, j'attaque les multinationales qui ne payent pas d'impôts, l'industrie de l'armement, etc., avec lesquelles ce sérail a des accointances", dit l'ex-magistrate. "Je soupçonne aussi cette forme de rejet, pas très glorieuse, qui affecte la 'vieille femme' dans la société française... Mais je sais ce que je vaux, c'est ce qui motive ma persévérance". Pour contrer son "image négative largement construite par les médias" selon elle, Eva Joly, qui se dit "timide", assure essayer "d'apparaître plus chaleureuse".

"Je ne me sens jamais spontanément conquérante, j'estime qu'il me faut toujours apprendre et écouter avant de m'exprimer valablement" et "aujourd’hui, je pense avoir fait le tour des dossiers et du programme écologiste, je me sens prête et en confiance", fait aussi valoir la candidate. 
Comme on lui demande si une circonstance pourrait la pousser à renoncer, elle répond : "Il ne faut jamais dire jamais, bien sûr. Mais abandonner serait faillir. C'est la seule chose que je n’ai pas le droit de faire". "J’ai l'outrecuidance de penser que je peux apporter quelque chose à la France", poursuit-elle.

Ailleurs sur le web

Rafraichir

Vos réactions

Portrait de Droupi
10/février/2012 - 11h16

Les cadres du Parti Ecologique sont en train d'assister sans
rien faire à la disparition de leur Parti.
Ils semblent indifférents.

Portrait de Belanger
9/février/2012 - 18h04
Belanger a écrit :
Grosse erreur d'analyse. Joly n'est pas malmené parce qu'elle en ferait trop contre le système affairiste, bancaire et libéral. Elle est malmenée parce qu'au contraire elle en fait trop.

Portrait de Belanger
9/février/2012 - 18h04

Grosse erreur d'analyse.

Joly n'est pas malmené parce qu'elle en ferait trop contre le système affairiste, bancaire et libéral.

Elle est malmenée parce qu'au contraire elle en fait trop.

Portrait de pas3054
9/février/2012 - 17h55
morte de rire a écrit :
c'est fou comme ce parti au demeurant respectable quand même ne prend pas en France

Elle a complètement raison !!!

Portrait de morte de rire
9/février/2012 - 17h46

c'est fou comme ce parti au demeurant respectable quand même ne prend pas en France