27/01/2012 09:01

Temps de parole: Sarkozy décompté quand il intervient comme "candidat présumé"

Le temps de parole de Nicolas Sarkozy, qui parlera dimanche à la télévision, sera décompté quand il intervient "en tant que +candidat présumé+", notamment quand il aborde son bilan ou expose un programme, a indiqué jeudi le CSA, en réponse à une demande du député PS Didier Mathus.

"Dans sa recommandation du 30 novembre 2011 relative à l'élection présidentielle, le Conseil impose aux chaînes de décompter le temps de parole du président de la République, ainsi que le temps d'antenne qui lui est consacré, lorsqu'il intervient en tant que +candidat présumé+", a indiqué le président du Conseil supérieur de l'audiovisuel Michel Boyon, dans une lettre adressée jeudi à Didier Mathus.

"C'est notamment le cas pour celles de ses interventions qui contribuent à dresser un bilan de l'action passée ou qui exposent les éléments d'un programme politique", a-t-il ajouté dans cette réponse.

En revanche, les propos "régaliens", tel un hommage aux soldats français en Afghanistan par exemple, ne sont pas décomptés. Didier Mathus a réclamé mercredi au président du CSA une réunion "d'urgence" sur les conditions d'intervention à la télévision de Nicolas Sarkozy dimanche, portant atteinte à ses yeux "à l'équité de traitement entre candidats", car "le président sortant-candidat monopolisera six chaînes au même moment".

Nicolas Sarkozy répondra dimanche aux questions des journalistes sur TF1, France 2, iTélé, BFMTV, LCI et les chaînes parlementaires. Dix jours après le "sommet de crise" à l'Elysée, il dévoilera un ultime paquet de réformes très controversées, dont une TVA sociale.

Dans sa réponse, Michel Boyon souligne par ailleurs que "le choix d'une personnalité politique reçue pour répondre aux questions de journalistes relève entièrement de la liberté éditoriale des chaînes". Mais "le Conseil veillera à ce que les équilibres exigés par les textes (...) soient respectés", indique-t-il.

Depuis le 1er janvier, et jusqu'à la publication de la liste des candidats entre le 19 et le 21 mars, les candidats déclarés ou présumés bénéficient de l'équité des temps de parole et des temps d'antenne. La notion d'équité est appréciée par le CSA. Elle est basée sur la représentativité aux dernières élections et sur la dynamique de campagne.

 

Dans un communiqué publié jeudi, Patrick Bloche, secrétaire national du PS chargé des médias, a lui aussi estimé que Nicolas Sarkozy "monopolise une nouvelle fois les antennes" pour "sa communication", regrettant que cela ne "semble pourtant pas émouvoir" le CSA.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de illyas
27/janvier/2012 - 12h32

notre bon vieux Roi veux garder la place du maître.
on se croirais dans un pays ou les droits sont réduit et ou il y a une seul homme qui gouverne. il faut arrêter cela ça devient fou. et personne ne fait rien, il est partout

Portrait de Gromit94
27/janvier/2012 - 12h10

...ses vœux auraient du être décomptés...

Portrait de dadou2309
27/janvier/2012 - 10h39

Normal qu'il soit décompté. C'est la m^me règle pour tous. Même s'il n'est pas encore déclaré, on sait tous qu'il "en sera" ... Donc pas de filoutage et zou ! décomptage

Portrait de est parti....
27/janvier/2012 - 09h48

Ce mec attise une haine de dingue... c'est étonnant ! ... Quel charisme ! :)

Portrait de ultrubrutu
27/janvier/2012 - 07h34

Ma chère Marie, je crains que nous n'aillons pas visionné le même débat.

Portrait de Clic
27/janvier/2012 - 07h30

J'ai bien regarder le débat et à mon avis c'est le contraire Juppé a essayé de le destabiliser mais en vain ! Hollande tient la route !

Portrait de caramelus
27/janvier/2012 - 01h00

et bien il a encore de la marge Nicolas Sarkozy!! Hollande est partout toutes les antennes , les émissions, les infos on ne voit que lui!! c'est trop comparer aux autres déclarés candidats

Portrait de madiran
27/janvier/2012 - 00h09

Au sens légal, il n'y a de candidat que lorsque les signatures seront atteintes et le délai de campagne commence.
Ce n'est pas le cas !

Portrait de fanchb29
26/janvier/2012 - 20h10

@ Marie de Nouaille :

Je vous trouve bien agressive inutilement dans vos propos et avec les autres.

A l'heure actuelle, le Président de la République est un candidat très probable pour sa propre réélection.

Le temps de paroles de tous les probables candidats (et de leur soutien) sont comptabilisés en fonction du nombre d'intervention et de leur teneur.

Il est indiqué ici qu'il en est de même pour le Président quand son intervention touche au domaine du bilan de son mandat ou du programme pour son éventuel nouveau mandat.

En quoi cela devrait posé problème ?
Au passage, les primaires socialistes ont bien été comptabilisées dans le temps de parole du parti socialiste, tout comme les conventions de l'union pour un mouvement populaire qui ont eu lieu un peu plus tard...

La question ici est de savoir s'il est justifié qu'un candidat à l'élection bénéficie d'une diffusion en simultané sur plusieurs des principales chaines, bénéfice que les autres candidats ne peuvent pas avoir...

Portrait de Le Retour Episode 5
26/janvier/2012 - 19h17

Tiens, ses prédécesseurs ont-ils eu le même traitement, ou est-ce encore une mesure discriminante?
D'autre part, il est intéressant de noter que le temps de parole en rapport avec les primaires n'a pas été décompté, lui.

Portrait de Kenliv
26/janvier/2012 - 19h00

je pense de même !

Portrait de Micky88
26/janvier/2012 - 18h59

Dire qu'on paie des chronomètres et des gens à prix d'or pour mesurer ces temps de paroles alors que même lorsque les animateurs ont des directives, c'est la cas de Laurent Ruquier, les politiques dépassent allègrement leur temps de parole !

Il est vrai qu'il est beaucoup plus facile de décompter les interventions des candidats ou éventuels candidats pour faire croire au bon peuple que l'on vit en démocratie, qu'en en donnant des preuves tangibles une fois les élus installés !

Portrait de capitaine Kaverne
capitaine Kaverne (non vérifié)
26/janvier/2012 - 18h48

Il n'y a pas d'ambiguité avec Hollande. Il est candidat et uniquement candidat. Le nain joue avec sa fonction de président

Portrait de capitaine Kaverne
capitaine Kaverne (non vérifié)
26/janvier/2012 - 18h38

Alors il a déjà bouffé son forfait .......

Les plus vus