09/04/2009 08:24

La Tribune en grève surprise depuis hier soir

Les salariés de la Tribune ont voté mercredi un arrêt de travail immédiat en dénonçant des "licenciements secs" au quotidien économique qui paraîtra jeudi en dépit de ce mouvement, a indiqué la direction.

Les salariés ont voté l'arrêt de travail "jusqu'à l'obtention d'un
engagement écrit de la direction de ne pas procéder à des licenciements secs" dans plusieurs services, ont indiqué des représentants des syndicats info'com CGT, SNJ et des correcteurs.

L'arrêt de travail a été "voté par l'ensemble des salariés présents,
excepté 16 abstentions et un contre", ont annoncé les syndicats. La Tribune emploie 120 personnes. "La semaine dernière, la direction avait annoncé la fermeture du service atelier entraînant quatre licenciements secs et lundi soir la suppression de postes aux services correction et édition", ont précisé les syndicats.

Interrogé par l'AFP, Alain Weill, patron de NextRadioTV auquel appartient La Tribune, a affirmé qu'"aucun licenciement sec ne serait organisé". "Valérie Decamp (la directrice générale du titre, ndlr) l'a confirmé par courrier mais manifestement ça ne suffit pas", a-t-il ajouté. M. Weill a décidé de s'adresser jeudi à l'ensemble du personnel du journal à 11h.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus