09/01/2012 14:11

Décès du pianiste Alexis Weissenberg

Le pianiste Alexis Weissenberg, célèbre pour son approche très dépouillée du clavier, est décédé hier à Lugano (Suisse) à l'âge de 82 ans, a-t-on appris aujourd'hui auprès de Didier de Cottignies, directeur artistique de l'Orchestre de Paris. Le pianiste était atteint de la maladie de Parkinson depuis 30 ans, qui l'avait contraint à mettre un terme à sa carrière. Il est décédé dans une maison de soins, a précisé son ancien agent Musicaglotz.
Né dans une famille juive à Sofia en 1929, naturalisé français, Alexis Weissenberg, spécialiste de Rachmaninov et de Bach, a été l'invité des orchestres les plus prestigieux et a joué avec les plus grands chefs.  Il avait été choisi comme soliste par Herbert von Karajan et le Philharmonique de Berlin en 1967 et avait entamé sa collaboration avec l'Orchestre de Paris l'année suivante. Eveillé à la musique par sa mère, Alexis Weissenberg commence le piano à l’âge de trois ans et donne son premier concert à huit ans.
En 1943, il entre au conservatoire de Jérusalem, puis se perfectionne à la Julliard School à New York en 1946 et 1947 où il fréquente notamment le grand pianiste autrichien Artur Schnabel. En 1947, il est lauréat du prestigieux Concours International Leventritt, et fait ses débuts à Carnegie Hall avec l’Orchestre Philharmonique de New York dirigé par George Szell. Il part en tournée en Amérique Centrale, en Amérique du Sud, en Israël, en Afrique, aux Etats-Unis et donne ses premiers concerts européens en 1950. Il se produit au Festival de Salzbourg avant de travailler avec Herbert von Karajan. Dès avril 1968, il joue avec l'Orchestre de Paris qu'il accompagne en tournée notamment aux Etats-Unis.
Il pratique un art dépouillé, d'une grande rigueur, parfois accusé de sécheresse et qui déconcerte. Ce qui ne l'empêche pas d'être connu du grand public, grâce notamment à plusieurs apparitions au "Grand Echiquier" de Jacques Chancel.  Alexis Weissenberg a aussi composé une comédie musicale "La Fugue" (1979), représentée en Allemagne sous le titre de "Nostalgie" (1992) et une sonate pour piano. Il était père de trois enfants, deux fils et une fille.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jacqueline03
9/janvier/2012 - 16h17

un virtuose !

Portrait de Bichon33
9/janvier/2012 - 14h18

Chancel en a parlé vers 13 heures sur radio classique.

Programme TV

TF1
Ransom
21:00
(Série/Feuilleton)
La jeune fille du train
FRANCE 2
Boulevard du Palais
20:55
(Série/Feuilleton)
Les fantômes n'ont pas de mémoire
FRANCE 3
Des racines et des ailes
20:55
(Magazine)
Passion patrimoine : en Auvergne, du Puy-de-Dôme au Cantal
CANAL +
Juillet août
21:00
(Film)
FRANCE 5
L'odyssée des félins
20:50
(Documentaire)
NT1
Les 30 histoires stupéfiantes
21:00
(Divertissement)
NRJ12
Altitude
20:55
(Téléfilm)
HD1
Vous êtes libre ?
21:00
(Téléfilm)
6TER
L'amour en 8 leçons
21:00
(Téléfilm)
CHERIE 25
Soeur Thérèse.com
20:55
(Série/Feuilleton)
Marché conclu
ARTE
Before Midnight
20:55
(Film)
NUMERO 23
L'infiltré
20:55
(Téléfilm)
PUBLIC SENAT - LCP AN
État de santé
21:15
(Magazine)
Phobies, peut-on vaincre ses peurs ?