04/01/2012 15:50

Ils portent plainte après avoir vu le corps de leur mère dans un reportage sur Direct 8

Six frères ont déposé une plainte, il y a quelques semaines, après la diffusion d'un reportage sur Direct 8 comme nous le rapporte le site internet du "Courrier Picard". Motif: ils ont reconnu leur mère dans un des sujets. C'est en regardant l'émission "Quartier Général" consacrée au quotidien des médecins légistes que l'un des frères a réagit.

"Le quadragénaire a alors la grosse surprise de reconnaître la chambre de sa mère: ses bibelots, son chat, ses meubles... À plusieurs reprises, on distingue le corps de la défunte. Sa main avec son alliance est filmée en gros plan, de même que les hématomes qu'elle présente sur le corps (la sexagénaire, malade, est décédée suite à une chute)", indique le site Internet. 

Une plainte a été déposée le lendemain de la diffusion du reportage. "Nous avons déposé plainte car nous voulons savoir qui a donné les autorisations".

Le Conseil de l'ordre des médecins a déclaré que "toutes les autorisations ont été obtenues pour ce reportage". "J'ai assisté à certaines scènes du tournage, ils se présentaient bien à chaque fois comme journalistes, il faut être très clair", déclare le chef du service de médecine légale de l'hôpital d'Amiens. 

L'avocat de la famille indique qu'il n'exclut pas de déposer plainte auprès du procureur de la République si l'enquête n'avance pas. 

Direct 8 a de son côté tenu à réagir. La chaîne a envoyé au Courrier Picard le courrier suivant:

"Le reportage que nous avons diffusé dans l'émission Quartier Général portait sur le travail des médecins légistes de l'Institut Médico légal d'Amiens. Un travail difficile, auquel ils sont totalement dévoués.
Nous les avons donc suivi dans l'exercice de leur fonction qui consiste entre autre à enquêter sur les circonstances dans lesquelles certaines personnes sont décédées.
Nous nous sommes efforcés à respecter l'anonymat des défunts en effectuant les floutages nécessaires et obligatoires.  
Preuve de notre bonne foi, suite à l'appel de cette famille qui se plaignait d'avoir reconnu l'intérieur de l'appartement de leur mère, nous avons augmenté les flous ne laissant apparaître que la médecin légiste.
En ce qui concerne le travail de la journaliste, celle ci a tourné en caméra ouverte et n'a pas caché son identité. Je vous rappelle qu'elle passait plusieurs semaines à suivre le quotidien de ces médecins.
De manière générale nous tentons d'effectuer au mieux notre travail d'information tout en respectant les personnes que nous filmons."

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bimboland
6/janvier/2012 - 11h32

C'est quoi cette lettre. Ils devaient avant tout demander l'autorisation à la famille!

Portrait de BelleGazou8
4/janvier/2012 - 15h32

Si la vieille dame ne leur a pas laissé d'héritage, c'est un moyen (indécent) de se faire de l'argent sur le dos de leur défunte maman.

Les plus vus