22/12/2011 14:05

Les studios hollywoodiens revoient leur stratégie sur les films en 3D


0

Deux ans après le succès historique d'"Avatar", mètre-étalon du cinéma en 3D, les studios hollywoodiens revoient leur stratégie concernant les films en relief, alors que le public se montre de plus en plus sélectif et que les fiascos au box-office se multiplient.

Si l'année 2011 s'achève sur le succès de deux films en 3D --"Les Aventures de Tintin" de Steven Spielberg et "Hugo Cabret" de Martin Scorsese -- Hollywood doit plus que jamais identifier ce qui marche en 3D et ce qui ne marche pas, estiment les experts.

L'industrie du cinéma ne peut plus compter sur le simple fait de mettre "présenté en 3D" sur les affiches pour attirer les spectateurs et les convaincre de dépenser quelques dollars de plus pour une expérience à l'intérêt parfois douteux.

"La distribution des films en 3D en 2011 a été une leçon pour les studios et pour les salles de cinéma", déclare Jeff Bock, analyste chez Exhibitor Relations, une société qui publie chaque semaine les chiffres du box-office et observe les tendances de la fréquentation.

"Alors que près de 40 films en 3D sont sortis cette année, les studios ont revu à la baisse le nombre de genres de films distribués dans ce format. La raison? Le public ne veut plus payer pour un film en 3D qui n'aurait pas un intérêt exceptionnel", affirme M. Bock.

La fragilité de la 3D --que les studios ont voulu voir comme l'antidote à la crise du piratage et à la chute des ventes de DVD-- est non seulement illustrée par les flops de plusieurs films cet été, comme "Conan le barbare", "Glee" ou "Spy Kids", mais aussi par les ventes décevantes de téléviseurs 3D.

"Les deux principaux points noirs pour les consommateurs restent le prix des téléviseurs et la nécessité de porter des lunettes" spéciales, remarquait en avril dernier la société de recherche en marketing NPD.

Le géant japonais des jeux vidéo, Nintendo, a dû pour sa part réduire le prix de sa console 3DS de 40% en juillet, après des ventes elles aussi décevantes.

A Hollywood, les cinéastes eux aussi se montrent plus exigeants avec la 3D. "Je ne suis pas d'accord avec ceux qui disent que tous les films devraient être en 3D", déclarait récemment Steven Spielberg au magazine professionnel Variety: "Ce n'est qu'un élément de plus de notre grande boîte à outils".

"Je pense que la 3D devrait être utilisée quand elle peut vraiment apporter quelque chose, et pas seulement une ligne de plus dans la pub pour le film", dit-il.

La presse locale prête à Spielberg l'intention de convertir "Jurassic Park" en 3D --un mouvement notamment entamé par Disney avec "Le roi lion", et qui va se poursuivre avec des versions en 3D de "Titanic" ou "Star Wars".

Martin Scorsese, de son côté, n'a pas caché qu'il avait abordé la 3D avec des pincettes. "Nous avions peur", a-t-il déclaré à la BBC. "C'était comme marcher en équilibre sur un fil".

"Les gens ont commencé à dire: +Ça on peut le faire, ça on ne peut pas+. J'ai dit: +Je ne veut pas qu'on me dise ce qui peut ou ne peut pas être fait+", a-t-il ajouté.

Selon Jeff Bock, Hollywood ne va pas tourner le dos à la 3D, mais apprendre de ses erreurs. "Les studios vont être beaucoup plus prudents avec les films qu'ils choisiront de sortir en 3D dans les années à venir", dit-il.

En 2012, sont attendus sur les écrans en relief "Men in Black III, "The Amazing Spider Man", "The Avengers" et "The Hobbit". Mais M. Bock souligne que le film le plus attendu de l'année, le dernier "Batman", sortira en 2D.

"Ce sera probablement le plus gros succès de l'année. Qu'est-ce que ça montre? Qu'au final, le plus important c'est toujours le scénario".

Rafraichir !

Les réactions

La réaction aux articles est réservée aux membres.

Portrait de clint_eastwood

la 3D est juste bien pour jouer a la ps3 ou voir un concert


Portrait de Bichon33
Vote: 
3
Chant du cygne a écrit :
Je ne suis pas fan, je préfère le fond à la forme, un bon scénario, une finesse de jeu d'acteurs, une ambiance particulière, un suspense, à ces trucages.. Je vais rarement voir un film pour les effets spéciaux, Mais je reconnais que pour certains documentaires paysagers ça peur apporter un plus.

Bonjour chant du cygne
Mardi soir j'ai regardé Carmen jusqu'à plus de trois heures du matin (en 2D) film de Rossi avec de superbes paysages d'Andalousie .(Ronda entre autres).
bon j'avoue c'était surtout pour Julia Migenes-Johnson (j'ai un petit faible)
:)


Portrait de Bichon33
Vote: 
3

J'espère surtout que la 3D ne s'étendra pas aux films avec Rocco Siffredi ..

Déjà en 2D ,il me colle un max de complexes l'animal ..
:p


Portrait de dadouronron
Vote: 
3.238095

Et "Sexy Dance 3D", c'était pas pour attirer le goyot dans les salles ?
Voilà pour moi l'exemple type de la cupidité des studios hollywoodiens.
La 3D oui si ça sert à quelque chose.
Hormis Avatar et Tintin (2 films d'animations au passage), il n'y a rien qui ne m'a convaincu en 3D


Portrait de bibilababiole
Vote: 
2.90625

Je ne suis JAMAIS allé voir un film en 3D : je n'en ai jamais eu envie. Je ne vais pas voir un film pour un effet technique mais pour une histoire, des comédiens, un scénario. Après, que la 3D existe pour certains films, je ne suis pas contre mais cette recette marketing appliquée à tout et n'importe quoi montre à quel point ce secteur de l'industrie manque de discernement.


Portrait de DavidTouch
Vote: 
5

Oui, il ne faut pas mettre la 3D partout mais dans certains films du style avatar ou des films ou il y a beaucoup d'action, dans ces cas la la 3D est super ! Mais pour certains films, la 3D est inutile !


Top 15 des membres du jour

1
Kaelya75 - (67 commentaires)

2
Jarod26 - (64 commentaires)

3
Caramella - (59 commentaires)

4
Milie01 - (54 commentaires)

5
dolphins - (42 commentaires)

6
Soso87 - (41 commentaires)

7
pistouille - (36 commentaires)

8
PseudoIlluZion - (34 commentaires)

9
thierry_70 - (29 commentaires)

10
Patrick83 - (26 commentaires)

11
Celya30 - (24 commentaires)

12
Eclipse - (21 commentaires)

13
DarkAngel - (19 commentaires)

14
Steph38 - (19 commentaires)

15
PtiGlaçon - (18 commentaires)


Haut de la page