06/09/2006 08:06

USA: Une femme au JT !

LE COMBAT DE KATIE COURIC

Pour la première fois hier soir, une femme a présenté le journal du soir sur une grande chaîne nationale. Une première avec quelques années de retard sur la France...

Par Anne-Marie Cloutier  et Frédéric Masson

Aujourd'hui, les Américains se partagent en deux camps. Après le bulletin de nouvelles diffusé à 18h30 sur CBS, certains ont été ravis d'y voir Katie Couric,première femme à présenter en solo un grand journal dusoir et première femme gratifiée du statut de chefd'antenne (du moins, seule à la barre). Les autres ontété sceptiques ou consternés. Une femme à cesfonctions ? À CBS, le réseau amiral del'information ?Et fallait-il que ce soit elle ?

Perky (joyeuse, éveillée) Katie, comme on la surnomme, a en effet beaucoup à se faire pardonner. D'abord, elle accède à un poste où se sont succédés deux sommités : Walter Cronkite - la référence
outre-Atlantique-, de 1962 à 1981; et Dan Rather, de
1981 à 2005. (C'est Bob Schieffer qui assurait l'intérim depuis.) Pire encore, elle arrive tout droitde Today, le magazine du matin du réseau NBC, qu'ellea coanimé pendant 15 ans. Du matin ! L'offense est detaille.

Là commence le malentendu. Ou la mauvaise foi. Car on
lui reproche ce qui, à de telles émissions, s'impose :la spontanéité, l'énergie, une extraordinairevivacité. (Comme si cela excluait la capacité des'adapter à d'autres critères.) Mais on l'embauchedans l'espoir que ces mêmes qualités ramènent del'auditoire dans un secteur en déclin (une moyenne de7,7 millions de téléspectateurs au CBS Evening News de18h30, soit un peu moins que PPDA au 20h de TF1).

Il faut savoir que les magazines du matin américains sont sans équivalent. Bien loin de notre Télématin, ils conjuguent avec équilibre information, variétés etservice. En théorie, une seule heure pourrait contenirun entretien avec George W. Bush, un mini-concert de Britney Spears et une recette de Maïté. Le tout devant un vrai public en folie !

Une telle gymnastique requiert des animateurs d'une incroyable polyvalence. Capables d'informer autant que de distraire. À cet égard, Katie Couric n'a jamais donné sa place. Ses fous rires, dérapages, gaffes et autres glissements sont mémorables. Elle a chanté avecTony Bennett, dansé mille danses, elle a survolé lafoule ébahie déguisée en Peter Pan (pour Halloween).

Elle a aussi interviewé grands et moins grands de ce monde; elle était à La Nouvelle-Orléans pendant Katrina, à Columbine après le massacre; elle a sillonné plusieurs points chauds de la planète. Elle trépigne devant les réponses préfabriquées de la gentepolitique et elle les déboulonne souvent. Le 11 
septembre 2001 et les jours suivants, l'équipe de
Today était l'une des rares à avoir le ton juste. Ni sensationnalisme, ni complaisance... de l'émotion canalisée.

Mais sa nomination continue de provoquer. «Aura-t-ellela solennité nécessaire ?», appréhendait Mike Wallace- autre sommité, invité chez Larry King, la célèbreémission de CNN. «Personne n'approuve son arrivée àCBS !» renchérissait Andy Rooney, commentateur aumagazine 60 Minutes, la magazine politique de lachaîne.

Pourtant, comme plusieurs de ses ex-collègues du matin, Katie Couric a fait ses classes dans le monde de l'info. À CNN, entre autres - où elle s'est déjà fait appeler Katherine pour plus de crédibilité.

Que de sexisme, de conservatisme, derrière ces craintes de bon ton ! En contrepoint, chez nous, Marie-France Cubada, Christine Ockrent, Claire Chazal,Béatrice Shonberg, Elise Lucet, etc... nous ontimmédiatement conquis. Il est bien, notre village gaulois !

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Trinitron Wide
7/septembre/2006 - 00h44

Katie Couric, la première ?
Et Campbell Brown (NBC) ? Et Thalia Assuras (CBS) ?
Et Mika Brzezinski (CBS) ? Elles aussi ont présentés des JT, biiiiiiiiiiiiiiiiiiiien avant Katie Couric...

Portrait de lmp
6/septembre/2006 - 14h44

en retard
Ils sont en retard les américain, nous cela fait longtemps que des femmes presentent le JT, cela a commencé avec Christine Ockrent au 20h de France 2, le JT le plus suivi à l'époque.

Portrait de nat
6/septembre/2006 - 09h54

pénible
il est vrai que de lire quand les mots sont collés ce n'est pas facile. Quant au sujet je pense il ni a pas de quoi fouété un chat de cette histoire, une femme et alors!!!!!!!

Les plus vus