22/12/2006 03:05

Polémique autour d'un documentaire sur Planète

L'affirmation que des soldats français auraient pu tuer Oussama Ben Laden par deux fois en 2003 et 2004 en Afghanistan mais n'en ont pas reçu l'ordre est "une pure affabulation", a déclaré jeudi le porte-parole du ministère français de la Défense.

Selon le documentaire "Ben Laden, les ratés d'une traque", d'Eric de Lavarène et Emmanuel Razavi, des soldats français ont tenu le chef d'Al-Qaïda "dans leur viseur", par deux fois en 2003 et 2004 en Afghanistan, mais aucun ordre de tuer le chef du réseau n'est venu de leurs supérieurs américains supervisant les forces spéciales françaises engagées dans ce pays.

"Quand j'entends les réalisateurs dire que les soldats français ont eu dans leur viseur Ben Laden, c'est de la pure affabulation", a déclaré Jean-François Bureau, porte-parole du ministère de la Défense, au cours d'un point de presse.

"Il n'y a aucun fondement de vérité à ce qui est dit", a-t-il ajouté.

M. Bureau a souligné qu'à l'époque, il avait été fait état "d'informations permettant de faire des hypothèses de localisation" de Ben Laden.

Il a également rappelé que chef d'état-major de l'époque, le général Henri Bentégeat, avait déclaré en juin 2004, à propos de ces informations, qu'"entre localiser une personne et procéder à l'arrestation d'une personne il y a toujours une marge".

"L'idée que dans une situation de proximité avec l'ennemi les forces spéciales demandent une instruction à la chaîne de commandement qui leur répond non ne correspond pas du tout à la réalité du terrain en Afghanistan", a de son côté insisté jeudi le commandant Christophe Prazuck, de l'état-major des armées, lors du même point presse.

L'absence de réponse à une demande des forces sur le terrain équivaut à une réponse négative, a-t-il souligné.

La France avait déployé depuis juillet 2003 quelque 220 membres de ses Forces spéciales en Afghanistan, d'abord dans le sud, puis l'est du pays. Ces forces doivent se retirer courant janvier dans le cadre d'une "réorganisation générale" du dispositif militaire français dans ce pays.

Les affirmations du documentaire s'appuient sur les témoignages de quatre membres des forces spéciales françaises. La voix racontant comment Ben Laden s'était retrouvé dans le viseur des soldats deux fois à six mois d'intervalle est modifiée pour des raisons d'anonymat.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de mika
22/décembre/2006 - 09h51

carmathélis
aucune raison de le tuer, ils s'en foute eperdument de Ben Laden: voir le nombre de soldats en afganistant pourtant lieu ou aurait du se trouver le cerveau du 11/09 en comparaison avec le nombre de GI en irak qui paradoxalement il est bien prouvé qu'ils n'ont aucun rapport avec les attentats.

si cette guerre etait censé mettre un terme à la dictature de certains, alors que font ils en corée du nord? Turkmenistant? Russie?.....

Portrait de rikouest
22/décembre/2006 - 08h23

secret
de toute façon on ne sera jamais au courant et on ne saura jamais ce qui a pu se passer, la Grande Muette est et restera bien opaque, n'en doutez pas une seule seconde.

Portrait de mika
22/décembre/2006 - 06h50

sadia
pour une fois je te rejoins, regarder ce doc et accrochez vous!!!!!
bon y aura tjr des aveugles qui resterons la tete dans le sable, mais d'autre cmprendrons pkoi Ben laden n'est pas du tout recherché par bush.
ben laden n'est qu'un pantin mediatique de conflit actuel.....

www.reopen911.online.fr < lien pour le doc

Portrait de BigBen
21/décembre/2006 - 17h22

apparemment le Ben Laden arrange tlm
la fait qu'il soit 'introuvable' à l'air d'arranger les état s unis, qui se servent de cette excuse pour occuper l'Afghanistan. On sait jamais des fois qu'on devrait s'attaquer à l'Iran...

Portrait de fifi99
21/décembre/2006 - 15h30

C'est bien
dommage que cette saloperie ne soit pas encore crevée

Portrait de Odienz
21/décembre/2006 - 15h28

PROTEGER LES MAGOUILLES OCCIDENTALES
Superposez les cartes de culture des drogues dures et celles des gisements de pétrole :
vous obtiendrez la carte des présences occidentales... comme par hasard..!
Bien entendu, officiellement on chasse des terroristes...
Si Ben Laden disparait, plus d'excuses d'être là-bas... A maintenir en vie coûte que coûte !
Ainsi continue le bizness des narcos-trafiquants et des marchands d'armes (l'un ne va pas sans l'autre)

Portrait de woki001
21/décembre/2006 - 15h16

Je ne suis pas Snipper
francais à l'autre bout du monde loin de chez moi.
Je ne suis pas avec un fusil d'élite l'oeil dans le viseur avec à l'auter bout l'homme le plus recherché du monde.
Je ne suis pas payé à tuer l'homme le plus dangeureux du monde.
Je ne suis pas un de ses hommes qui sont entrainés à faire mouche à 750 mètres minimum.
Je suis un de ses hommes, certes.
Mais si j'étais l'un d'eux, j'aurais le plus fier de tous d'avoir fait ce carton!

Portrait de Bhoys88
21/décembre/2006 - 15h10

entendu déjà...
...Sur Al-jazeera.

En même temps, si l'information est vraie, il ne faut pas s'attendre à ce que le ministère des affaires étrangères corroborent cette info.

Les plus vus