08/01/2009 09:31

Pour les Français les journalistes ne sont pas indépendants

Une majorité de Français juge que les journalistes ne sont pas indépendants face aux pressions du pouvoir et de l'argent et leur opinion s'est dégradée en un an, selon le baromètre annuel TNS-Sofres/Logica sur la confiance des Français dans les médias publié jeudi dans La Croix.

En janvier 2009, 61% des personnes interrogées estiment que les journalistes ne sont pas indépendants face aux "pressions des partis politiques et du pouvoir". Ce chiffre est en hausse de 4 points par rapport à la précédente vague du baromètre réalisée en janvier 2008.

Les sondés sont 59% à juger que les journalistes ne sont pas indépendants face aux "pressions de l'argent", un chiffre en hausse de 5 points sur un an.

Selon les personnes interrogées, les médias ont généralement "trop parlé" en 2008 de la grossesse de Rachida Dati (67%), du film "Bienvenue chez les Ch'tis" (62%) et de la libération d'Ingrid Bétancourt (60%). En revanche, 61% pensent que les médias n'ont "pas assez parlé" des émeutes de la faim dans plusieurs pays en voie de développement et 54% des sans-abri et des SDF.

Comme l'année précédente, c'est la radio qui jouit de la plus grande confiance des Français. 58% des personnes interrogées jugent que "les choses se sont passées vraiment" ou "à peu près comme la radio les raconte" (+1 point par rapport à 2008).

La presse écrite est considérée comme la deuxième source la plus fiable, 52% des sondés jugeant que les choses se sont passées "vraiment" ou "à peu près" telles qu'elles y sont rapportées (+3 points).

Les Français sont divisés sur la télévision. Une majorité des sondés (49%, -1 point) juge qu'"il y a sans doute pas mal de différences entre la façon dont les choses se sont passées et la façon dont la télévision les montre" ou que "les choses ne se sont vraisemblablement pas passées du tout comme la télévision les montre".

Mais 48% (+2 points) pensent à l'inverse que les choses se sont passées "vraiment" ou "à peu près" comme la télévision les montre.

Les avis sont encore plus partagés concernant internet. 34% des Français (+3 points) pensent que les choses se sont "vraiment" ou "à peu près" passées comme présentées sur le net, tandis que 24% (+2 points) jugent le contraire. La majorité des sondés (42%, -5 points) se dit sans opinion.

Sondage réalisé du 2 au 5 janvier auprès d'un échantillon national de 1.000 personnes représentatif de l'ensemble de la population âgée de 18 ans et plus, interrogées en face-à-face à leur domicile et sélectionnées selon la méthode des quotas.


Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de marie emmanuelle
10/janvier/2009 - 01h57

De toutes façons qu'importe ces sondages, les gens qui donnent leur avis ne le font pas en connaissance de cause, c'est juste ce qu'ils pensent, c'est leur avis, donc il n'y a aucune part de vérité dans ce genre de sondages et c'est du temps perdu pour rien :|

Portrait de Volques
9/janvier/2009 - 18h49

le journaliste qui ne pense pas comme son patron ne fera pas carrière ou sera mis à la retraite:roll: c'est pareil dans toutes les boîtes:8)

Portrait de keopce
8/janvier/2009 - 18h30


Absolument !!

Portrait de keopce
8/janvier/2009 - 18h28

un pouvoir de droite et des journalistes quasiment tous de gauche , quelle bordel :mrgreen:

Portrait de labelette60
8/janvier/2009 - 18h24

Absolument! On juge un prof par ces connaissances/ces compétences, pas pour le parti qu'il soutien

Portrait de lxtrem
8/janvier/2009 - 12h11

pour me contrer ce que je respecte as tu des noms et/ou des journaux à me transmettre comme exemple

Portrait de lxtrem
8/janvier/2009 - 12h10

aux usa la presse est indépendante mais pas les journaleux différent tt cela

Portrait de nina24
8/janvier/2009 - 11h45

çà n'a pas vraiment d'importance, on attends d'un prof qu'il enseigne le mieux possible, ses opinions politiques le regarde. J'ai eu quelques profs de droite et bien ils n'étaient pas meilleurs ou plus nuls que les profs de gauche.

Portrait de giant coocoo
8/janvier/2009 - 11h38

les journalistes c'est comme à l'éducation nationale : ils sont à 90% de gauche.

Portrait de madiran
8/janvier/2009 - 11h19

A gauche ou à droite les journalistes ne sont pas indépendants ! C'est clair.

Par exemple les journaliste financiers.... Entre autres !

Qui est surpris !

Portrait de bonbeck
8/janvier/2009 - 10h51

idem !!

Portrait de farah1
8/janvier/2009 - 10h07

Tout à fait d'accord
avec le sondage, ils ne sont pas indépendant

sans compter le manque de déontologie, avec trop de connivence et
de copinage.....................Dejeune avec les politiques et
"voir une ministre à l'hopital" ECOEURANT

rien à voir avec les journalistes anglo-saxon, qui eux savent faire la part des choses et ils ont plus de déontologie

voyez mme kouchner impossible dans les pays anglo-saxon

Portrait de nina24
8/janvier/2009 - 10h05

Ce qui me gêne le plus, c'est que très souvent les journalistes et les politiques ont fait les mêmes études (science po), et donc se connaissent, dînent ensemble...Je considère cette trop grande proximité comme anti-démocratique, il y a quelque chose de malsain là-dedans. Ceci étant dit, il est vrai que les infos à la radio sont bien plus pertinentes que celles diffusés à la télévision. Le mieux pour être correctement informé est de multiplier les sources, écouter les débats, prendre du recul...

Portrait de BAGS
8/janvier/2009 - 10h02

Il faudrait que les sondés puissent regarder FOX NEWS (chaîne info des Etats Unis), histoire de constater ce que sont réellement des journalistes qui ne sont pas indépendants. Toutefois, tous le PAF américain n'est pas comme ça.

Portrait de foutoir2008
8/janvier/2009 - 09h55

Je crois que je vais m'abstenir de lire mon avis tellement je ris à la lecture de cet article ...

Portrait de soyonsprecis
8/janvier/2009 - 09h51

75% des journalistes sont classés à gauche. On cherche même en vain des journalistes de droite dans les rédactions de France 3 et de Canal+/Itélé.

Portrait de vanessah
8/janvier/2009 - 09h44

Je ne vois pas le rapport ! Il y a une différence entre indépendance et objectivité. A peu près tout le monde a des opinions, ça n'empêche pas d'être hermétique aux pressions, d'où qu'elles viennent. Et je pense même qu'un bon journaliste peut être non seulement indépendant, mais aussi objectif.

Portrait de lxtrem
8/janvier/2009 - 09h41

Journalistes independant:arrow: :arrow: Mais quesque cela veut bien dire
de tout temps ils sont soit de Droite soit de Gauche ou de l'extreme D ou G... alors si c'est cela dire Indépendant Par contre ils arrivent tous a être dependants du même groupe de presse c'est beau... :8)

Portrait de Le concombre vert
8/janvier/2009 - 09h40

Enfin la vérité!!

Les plus vus