09/10/2011 17:02

Le dalaï lama se moque des Chinois voyant en lui "un démon"

Le dalaï lama s'est moqué des autorités chinoises qui voient en lui "un démon", mimant avec ses mains une paire de cornes au-dessus de sa tête, au cours d'une vidéo-conférence diffusée samedi au Cap, en direct de l'Inde où il vit en exil.

"Certains responsables chinois me décrivent comme un démon et éprouvent naturellement une certaine crainte du démon", a dit le chef spirituel des Tibétains, invité par l'archevêque noir Desmond Tutu à inaugurer sa conférence annuelle pour la paix, à l'occasion des 80 ans de ce dernier.

"Au début, ça me blessait. Maintenant, je ne ressens rien, et je vous le dis immédiatement oui, j'ai des cornes", a-t-il ironisé, en joignant le geste à la parole. Il répondait à une question de Tutu lui demandant s'il avait peur des autorités chinoises.

Le dalaï lama aurait dû être présent à l'université du Cap oriental mais il n'a pas pu venir, faute de visa délivré par les autorités sud-africaines.

Le gouvernement du président Jacob Zuma est accusé d'avoir cédé, comme en 2009, aux pressions de la Chine, partenaire diplomatique et économique important.

L'absence du dalaï lama, qui a provoqué une tempête de critiques en Afrique du Sud cette semaine, était symbolisée samedi par une chaise vide.

La "conférence internationale pour la paix Desmond Tutu" doit se tenir chaque année, en l'honneur de l'archevêque, 80 ans depuis vendredi, et "pour tenter d'identifier activement des personnalités de très grand calibre pour propager et perpétuer les valeurs" de ce héros du combat contre l'apartheid.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus