30/10/2008 07:00

Grève: Aucun quotidien national en kiosque ce matin !

La quasi-totalité des quotidiens nationaux n'ont pas pu paraître jeudi matin en raison d'un mouvement de grève d'une partie des ouvriers du Livre CGT, a confirmé à l'AFP un représentant des Nouvelles messageries de la presse parisienne (NMPP).

"Quasiment aucun quotidien national n'a été mis en vente ce matin, soit que les journaux n'aient pas pu être imprimés, soit qu'il n'aient pas pu être distribués", a indiqué ce responsable. Seuls le quotidien économique Les Echos a pu être mis en vente la plupart du temps en province, où il est fabriqué dans les imprimeries de la presse quotidienne régionale, a ajouté ce responsable des NMPP, principale société chargée de la distribution de la presse en France.

Mercredi matin, le Syndicat général du Livre et de la communication écrite (SGLCE-CGT) des NMPP a lancé un mouvement de grève pour protester contre un plan de restructuration de la direction, qui prévoit notamment la fermeture ou la relocalisation de centres de traitement de la presse, ainsi qu'un plan de départs de 350 personnes sur les 3.000 salariés que compte le groupe.

Ce mouvement de grève a déjà empêché mercredi après-midi de l'édition du Monde datée de jeudi.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de dadouronron
30/octobre/2008 - 14h07

Des journées de 14 heures ????? dans la presse ?
Tu te fous ne nous là, c'est pas vous qui avez le droit de quitter votre poste sitôt le journal imprimé ?, et donc qui font tourner les rotos un peu plus vite histoire de faire moins d'heures( parfois 5 heures pas jour payés 8 ou 9 je ne sais plus exactement) ????

Portrait de alain 2
30/octobre/2008 - 10h01

bonjour
apres avoir subi plusieur restructurations des effectifs pratiquement divises de moitie fait des journees des fois de 14h travailles egalment les jours ferie et dimanches ainsi que la nuit nous voila encoire remercies en suprimant encore 350 emplois meme s'il sont redeployes (voir les conditions) alors qu'il souhaitent pereniser la presse mais en sous traitant de plus en plus le travail . alors que nous sommes partisans au defi 2010 en perinisant la presse mais cette pratique n'est t'elle pas paradoxale? apres maintes negociations nous avons eu recours a ces mouvements sociaux

Portrait de helenou18
30/octobre/2008 - 09h30

Le côté positif c'est qu'on peut avoir le numéro du Figaro (par exemple) sur internet entièrement gratuit :D

Portrait de dadouronron
30/octobre/2008 - 09h00

Beuhh, on a les moyens d'avoir internet :lol: :lol: :lol:

Portrait de Taewotaye
30/octobre/2008 - 08h55

Vous devriez regarder les stats! Vous seriez surpris! De plus ça vous éviterait de vous tromper!

Portrait de bonbeck
30/octobre/2008 - 08h29

encore se battre, toujours se battre, tenez bon les gars !!! s'il n'y a pas d'autres moyens pour vous faire entendre , allez-y !!:D

Portrait de BOWLING GREEN
30/octobre/2008 - 08h18

Flûte, pas de Figaro aujourd'hui !!!

Comment vont faire les Sarkolâtres pour survivre ???

:D :D :D :D :D

Portrait de jacques123soleil
30/octobre/2008 - 07h23

Il y a des patrons-voyous et un syndicat-voyou.

Portrait de veronique62
30/octobre/2008 - 07h21

la presse écrite ne se porte plus très bien et j'avoue que je n'ai pas grand plaisir à lire le journal, alors que dans ma famille quand j'étais gosse, le quotidien était une vraie institution, chacun lisait le sien selon ses convictions. et le dimanche c'était pour les pronostics du tiercé!
les temps ont changé, maintenant dans ma maison, nous lisons un journal le dimanche et achetons la gazette locale le jeudi.là aussi, c'est surtout mon mari qui le lit.

Les plus vus