29/07/2011 09:55

Les messages promotionnels mieux placés dans les flux Twitter

Le site de microblogs Twitter a annoncé jeudi qu'il allait mieux mettre en valeur les publicités, ou "messages promotionnels", dans les flux de ses utilisateurs qui suivent déjà certaines marques ou entreprises.

Cette nouvelle formule publicitaire est mise à l'essai avec plusieurs grandes marques comme Dell, Gatorade (groupe Pepsico), Groupon, JetBlue, LivingSocial, Microsoft, Red Bull, Starbucks et Virgin America, ainsi que des organisations humanitaires comme la Croix-Rouge américaine.

 

"Quand nous décidons de suivre une +marque préférée+, une entreprise ou une organisation caritative, c'est pour être parmi les premiers au courant d'annonces particulières, obtenir des programmes exclusifs ou une très bonne offre", a justifié Twitter.

 

Créé en 2006, Twitter, qui permet d'afficher et consulter des messages de 140 caractères maximum, a jusqu'ici fait primer la croissance sur la rentabilité. La semaine dernière encore, son directeur général Dick Costolo refusait de révéler si la société était bénéficiaire.

 

L'an dernier le site avait lancé une première forme de "tweets promotionnels". Le nombre d'annonceurs a été multiplié par sept en un an, selon M. Costolo, alors qu'à l'été 2010 ils se comptaient déjà en centaines.

Le nouveau modèle permet d'éviter que les messages publicitaires ne se perdent en les faisant apparaître en tête ou près du haut du flux. "Comme tout autre message, ils apparaîtront une seule fois dans le flux", a assuré Twitter.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bignut
29/juillet/2011 - 10h30


Et faire marcher ton cerveau ça t'arrive? Twitter, comme FB, sont des ENTREPRISES commerciales. Faire fonctionner des sites comme ceux-ci entraine des coûts énormes (hébergement, developpement entre autres, mais pas que). Donc à moins que leur créateur pisse des dollars tous les matins au réveil, il n'y a que 2 moyens de financement possible: la pub ou bien par abonnement. Or cette seconde solution est une belle utopie... Personne ne sera prête à payer pour twitter ou être sur FB : il n'y a qu'à voir la levée de boucliers il y a deux anslorsqu'une simple rumeur avait évoqué la possibilité que FB devienne payant, forcant Zukerberg à sortir de sa réserve et nier les allégations... Tu me fais penser aux gens qui se plaignent que la redevance est trop élevée et en même temps veulent moins de pub sur les chaines publiques... Ou alors ceux qui trouvent qu'il y trop de pub sur les chaines privées, alors que c'est leur principale source de revenu...

Les plus vus