26/07/2011 10:42

Le site internet d'Amnesty International bloqué en Arabie saoudite

Amnesty International a vu son site internet bloqué en Arabie saoudite, quelques jours après avoir dénoncé comme trop répressif un avant-projet de loi saoudien sur la lutte contre le terrorisme, a-t-il annoncé lundi.

 

"L'accès au site internet d'Amnesty International a été bloqué en Arabie saoudite (...) après les critiques de l'organisation à l'encontre d'un avant-projet de loi contre le terrorisme qui étoufferait la contestation pacifique dans le royaume", a indiqué Amnesty dans un communiqué.

La semaine dernière Amnesty avait appelé le roi Abdallah à réexaminer le texte.

 

Selon l'organisation de protection des droits de l'Homme, dont le siège est à Londres, ce projet de loi sur les crimes terroristes et le financement du terrorisme permettrait aux autorités, s'il était adopté, de maintenir en détention des personnes "pour une durée indéterminée" sans inculpation ni procès.

 

La loi donnerait également aux autorités le pouvoir d'emprisonner pour au moins dix ans toute personne qui remettrait en question la probité du roi Abdallah et du prince héritier Sultan ben Abdel Aziz.

 

"Au lieu d'attaquer ceux qui posent des questions et de tenter de bloquer le débat, le gouvernement saoudien ferait mieux de modifier le projet de loi afin de faire en sorte qu'il ne musèle pas les voix dissidentes et n'empêche pas (l'application) des droits de base", a estimé Malcom Smart, directeur du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord dAmnesty International, cité dans le communiqué.

 

Contrairement à ses voisins, le royaume saoudien n'a pas été confronté à des protestations de très grande envergure, mais des militants ont organisé des rassemblements et appelé à des réformes et à la libération de prisonniers, surtout à l'est du royaume, où réside une grande partie de la population chiite, minoritaire dans ce pays.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus