24/06 10:16

Nouvelle-Calédonie - Après l’incarcération en métropole de militants indépendantistes, des affrontements ont eu lieu dans la nuit: prises à partie des forces de l’ordre, incendies volontaires et barrages - VIDEO

Une nouvelle flambée de violences a eu lieu en Nouvelle-Calédonie dans la nuit de dimanche à lundi, après l’incarcération en métropole de militants indépendantistes.

« La nuit a été agitée et marquée par des troubles sur l’ensemble de la grande terre (l’île principale, ndlr), sur l’île des Pins et Maré, nécessitant l’intervention de nombreux renforts: prises à partie des forces de l’ordre, incendies volontaires et barrages », a indiqué lundi dans un communiqué le Haut-commissariat, représentant de l’Etat français en Nouvelle-Calédonie.

Ce regain de tension intervient après le transfèrement en métropole, dans la nuit de samedi à dimanche, de plusieurs figures indépendantistes calédoniennes, dont Christian Tein, le chef de la CCAT, soupçonné d’avoir orchestré les émeutes sur le « Caillou », pour y être incarcérés.

A Dumbéa, au nord de Nouméa, chef-lieu de la Nouvelle-Calédonie, les locaux de la police municipale ont brûlé ainsi qu’un garage. Quatre véhicules blindés dont un de dernière génération - un Centaure - sont intervenus, a constaté un journaliste de l’AFP.

Les affrontements se sont déroulés près d’un garage automobile où des voitures étaient en feu. Quatre militants encagoulés se tenant derrière des barricades de fortune ont lancé des projectiles vers les forces de l’ordre en les invectivant, a observé un journaliste de l’AFP.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions