27/05 10:59

Attaque au couteau hier à Lyon: La garde à vue du suspect, un ressortissant marocain de 27 ans sous OQTF depuis 2022, levée pour cause d'incompatibilité médicale - Il est conduit en hôpital psychiatrique

10h58: Le point sur ce que l'on sait ce matin

La garde à vue du suspect de l’attaque au couteau qui a fait quatre blessés dimanche dans le métro à Lyon a été levée lundi et ce dernier va être « transféré en psychiatrie », a appris l’AFP de source proche du dossier.

L’homme, qui a déjà fait l’objet de plusieurs hospitalisations en raison de troubles psychiatriques, va être « transféré dans la matinée en psychiatrie », a ajouté cette source.

Ce Marocain de 27 ans, sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF), avait été placé en garde à vue dimanche après avoir blessé quatre personnes au couteau vers 14H30 dans la ligne B du métro de Lyon.

Aucune n’avait eu son pronostic vital engagé. « Deux ont été secourus en urgence absolue, une troisième personne est en urgence relative » et une quatrième « légèrement blessée », avait indiqué dimanche la préfecture.

Le mis en cause est « un ressortissant marocain au profil psychiatrique (...) quand même assez chargé, puisqu’il a fait plusieurs passages dans des établissements psychiatriques », avait déclaré dimanche la préfète du Rhône Fabienne Buccio.

« Il était sous le coup d’une OQTF assez ancienne », émise par la préfecture de la Vienne en 2022, a-t-elle précisé. Il était « totalement inconnu de tous nos fichiers », avait-elle ajouté.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Lyon pour « tentative d’homicide volontaire ». « Il n’y a pas d’élément » permettant d’accréditer une motivation terroriste, avait souligné une source policière dimanche.

10h04: Selon BFMTV, la garde à vue du suspect a été levée aujourd'hui en raison d'une incompatibilité médicale. "L'individu doit être transféré en psychiatrie", précisent nos confrères.

Ce Marocain de 27 ans atteint de troubles psychiatriques et sous le coup d’une OQTF a été interpellé et placé en garde à vue hier après une attaque au couteau qui a fait quatre blessés dans le métro de Lyon.

Une enquête a été ouverte pour « tentative d’homicide volontaire », a précisé le procureur de la République Thierry Dran dans un bref communiqué et, à ce stade, « il n’y a pas d’élément » permettant d’accréditer une motivation terroriste, selon une source policière.

Interrogé sur une éventuelle saisine, le Parquet national antiterroriste a indiqué à l’AFP être « en évaluation ».

.

DIMANCHE 26 MAI

.

20h56: Si le suspect n'est connu d'aucun fichier de police, assurent les services de l'État, il se trouvait néanmoins sous le coup d'une obligation de quitter le territoire français (OQTF), prononcée par la préfecture de la Vienne en 2022, indique la préfète de la région Auvergne-Rhône Alpes. 

20h45: Le point sur ce que l'on sait

Un Marocain de 27 ans a été interpellé et placé en garde à vue après une attaque au couteau qui a fait quatre blessés dans le métro de Lyon dimanche après-midi.

Une enquête a été ouverte pour "tentative d'homicide volontaire", a précisé le procureur Thierry Dran dans un bref communiqué et à ce stade, "il n'y a pas d'élément" permettant d'accréditer une motivation terroriste, selon une source policière.

"A cette heure, le bilan fait état de 4 victimes dont aucune n'a son pronostic vital engagé: deux ont été secourues en urgence absolue, une troisième personne est en urgence relative et une quatrième a été légèrement blessée", a précisé un communiqué de la préfecture d'Auvergne-Rhône Alpes. 

"Plusieurs témoins, choqués, ont également été pris en charge par une cellule de soutien psychologique", selon la même source.

"Le suspect, de nationalité marocaine et âgé de 27 ans, est inconnu des fichiers.Il a fait l'objet de plusieurs hospitalisations en raison de problèmes psychiatriques", selon la préfecture.

Il a été placé en garde à vue, selon le procureur de la République de Lyon qui a confié les investigations à la DIPN de Lyon. 

Deux des blessés ont été touchés à l'abdomen et une troisième au bras, selon une source policière.Deux avaient été pris en charge dans le métro dans un état d'urgence absolue, selon les pompiers qui sont intervenus après l'attaque.

La préfecture d'Auvergne-Rhône-Alpes avait dans un premier temps fait état de trois blessés.

Les faits se sont produits vers 14h40 dans la ligne B du métro qui dessert la gare de la Part-Dieu, au niveau de la place Jean-Jaurès, dans le VIIème arrondissement.

Le métro à rouvert après 18H00, a constaté un journaliste de l'AFP sur place.

"La Ville de Lyon condamne cet acte d'une particulière gravité", a déclaré sur X l'adjoint à la mairie responsable de la sécurité, Mohamed Chihi.

"Le cauchemar continue", a réagi sur X Nicolas Dupont-Aignan, évoquant les "victimes de l'incompétence de nos gouvernants".

La préfète de région Auvergne-Rhône-Alpes et préfète du Rhône Fabienne Buccio a affirmé son "soutien" aux victimes et à leurs proches.Elle a aussi remercié les "effectifs de la direction interdépartementale de la police nationale qui ont interpellé le suspect avec une grande rapidité" tout en saluant l'intervention des pompiers et du SAMU.

18h18: Les motivations du suspect, qui avait un passeport marocain sur lui et qui serait âgé de 27 ans, restent à déterminer. Peu avant cette agression, des voyageurs auraient signalé le comportement suspect de l'agresseur, qui manipulait son couteau. "Il n'aurait pas revendiqué son acte au moment des faits d'après les premiers témoignages", précise une source proche de l'affaire.

17h01: Peu avant cette agression, des voyageurs auraient signalé le comportement suspect de l'agresseur, qui manipulait son couteau. "Il n'aurait pas revendiqué son acte au moment des faits d'après les premiers témoignages", précise une source proche de l'affaire.

16h49: Le site internet de Lyon Mag évoque de son côté non pas 3 mais 4 victimes en précisant : "Sur la ligne du métro B, à la station Jean-Jaurès dans le 7e arrondissement de Lyon, un individu armé d'un couteau de type cran d'arrêt a attaqué plusieurs voyageurs vers 15h. Il a fait quatre victimes. Elles auraient été blessées au bras ou à l'abdomen, dont deux grièvement." Ces dernières ont été prises en charge en urgence absolue.

Les victimes ont été hospitalisées, ainsi qu'une dame âgée qui a été très choquée par la scène d'une rare violence. L'adjoint au maire de Lyon chargé de la Sécurité Mohamed Chihi a annoncé l'interpellation de l'agresseur et "condamne cet acte d'une particulière gravité". La préfecture du Rhône de son côté invitait les Lyonnais à éviter le secteur le temps de l'intervention.

16h28: Selon le site ACTU17, un homme armé d'un couteau a blessé trois personnes dans le métro, dans le 7e arrondissement de Lyon, ce dimanche après-midi vers 15 heures. L'agresseur, muni d'un couteau à cran d'arrêt, a été interpellé par les policiers de la brigade anticriminalité (BAC) du Centre.

L'une des victimes serait plus sérieusement blessée que les deux autres, indique une source proche de l'affaire. Les motivations du suspect, qui avait un passeport sur lui, restent à déterminer.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bergil
26/mai/2024 - 19h56

Mède alors ! une chance de moins pour la France !

Portrait de Titou17
26/mai/2024 - 19h38

Il faut arrêter avec ce fantasme d’insécurité et surtout pas d'amalgame.

Portrait de Capri
26/mai/2024 - 19h22

RN + REQ = 40 % aux élections européennes je pense. Ce n’est plus possible de vivre dans un pays où on va se faire attaquer au couteau en marchant dans la rue, en prenant le métro… Je ne sais pas s’ils résoudraient le « problème » vu qu’il s’agit d’élections européennes (mais l’immigration se joue à ce niveau là de toutes façons), que la situation est déjà bien pourrie. Je pense que beaucoup se disent « essayons car on n’a pas encore essayé » quitte à être déçus ensuite. Je n’entends pas parler d’attaques au couteau en Suisse qui n’est pas dans l’Union Européenne (quelqu’un s’est déjà posé la question « pourquoi » ?) et qui contrôle ses frontieres… Lorsque j’y étais récemment, je n’avais pas DU TOUT l’impression qu’on avait accueilli les mêmes personnes en provenance d’Afrique, eux et nous !! 

Portrait de flavtop
26/mai/2024 - 18h54 - depuis l'application mobile

marocain ???? ah bon ???

Portrait de Amandecroquante
26/mai/2024 - 18h46

arrêtons avec ce fantasme d’insécurité 

vivement les elections européennes 

Portrait de Jeje82000
26/mai/2024 - 18h31 - depuis l'application mobile

encore un étranger, vivement les.election...

Portrait de vixen87
26/mai/2024 - 18h29

On ne demande pas de condamner mais d'agir contre ces nouvelles habitudes des français de donner des coups de couteau à longueur de journée.

Portrait de Azrael68
26/mai/2024 - 17h59 - depuis l'application mobile

Pourquoi l’avoir interpellé ? Fallait le tuer !

Portrait de Philtlse
26/mai/2024 - 17h45

A partir de combien d'attaques et assassinats on fait intervenir l'armée ?

Portrait de Lotus14
26/mai/2024 - 17h23

ça continue un petit fait divers comme ils disent !!!!

Portrait de YVESM
26/mai/2024 - 17h18

Lyon : attention aux couteaux.

 

 

Portrait de BouloulouBi
26/mai/2024 - 16h36

Il n'avait pas les codes bandes de fachos. La justice le sait puisqu'il sera libre dès demain