23/05 11:43

Un homme de 26 ans, suspecté de projeter une tuerie de masse le jour du passage de la flamme olympique à Bordeaux aujourd'hui, a été interpellé (CNews) - Il doit être présenté à un magistrat - VIDEO

11h40: Le point sur ce que l'on sait ce matin

Un homme de 26 ans a été interpellé mardi près de Bordeaux, deux jours avant le passage du relais de la flamme olympique, après avoir diffusé un « message inquiétant » sur les réseaux sociaux, a annoncé jeudi le parquet. « Un individu planifiant une action violente lors du passage du relais de la flamme olympique à Bordeaux a été interpellé », avait précédemment affirmé le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, sur X.

« En garde à vue, l’intéressé a admis avoir envisagé un passage à l’acte, sans lieu déterminé, suite à une agression subie. Aucune référence à la flamme olympique n’a été évoquée », a cependant souligné la procureure de la République à Bordeaux, Frédérique Porterie, dans une communication à la presse.

L’individu, Alex G., qui vit en Gironde et n’a aucun antécédent judiciaire, doit être déféré jeudi matin et présenté à un magistrat, selon le parquet qui a requis l’ouverture d’une information judiciaire pour « apologie de crime et association de malfaiteurs », ainsi que son placement en détention provisoire.

Le relais de la flamme olympique passe jeudi en Gironde entre les alentours viticoles de Libourne et l’agglomération de Bordeaux, où le parcours s’achèvera place des Quinconces au centre-ville.

L’enquête avait été ouverte le 17 mai « après un signalement de la plateforme PHAROS  »qui avait détecté un message inquiétant pouvant correspondre à une apologie de crime et faisant référence à la tuerie de masse survenue en Californie le 23 mai 2014« , a détaillé la magistrate.

Selon une source policière, le signalement mentionnait un clip vidéo faisant référence à Elliot Rodger, auteur de la tuerie d’Isla Vista il y a dix ans, accompagné du mot:  »Tu nous manques Elliot« .

Un  »revolver "gom-cogne" (pistolet non létal destiné à tirer des projectiles en caoutchouc, NDLR), plusieurs téléphones portables et un ordinateur«  ont été saisis par la police lors d’une perquisition au domicile du mis en cause, arrêté à Eysines, une commune de l’agglomération bordelaise.

« Selon ses proches, il serait très fragile psychologiquement. Toutefois, l’expert psychiatre désigné n’a révélé aucun trouble particulier« , a poursuivi la procureure, ajoutant que les premières investigations mettent en évidence son intérêt pour la mouvance Incel (contraction de « Involuntary celibate«  pour  « célibataire involontaire").

09h20: Selon les informations de CNews, un homme âgé de 26 ans a été interpellé mardi par les forces de l'ordre à Eysines (Gironde) puis placé en détention provisoire. L'individu est suspecté d'avoir projeté une tuerie de masse lors du passage de la flamme olympique à Bordeaux aujourd'hui.

Nos confrères précisent que l’homme a été interpellé suite à un signalement de Pharos, la plateforme du ministère de l'Intérieur où peuvent être signalés les contenus illicites.

CNews ajoute que, sur son profil Facebook, les enquêteurs ont découvert une publication avec un clip dans lequel il faisait référence à Elliot Rodger, avec le commentaire : "Tu nous manques Elliot". Ce dernier a perpétré, le 23 mai 2014, une tuerie de masse à Isla Vista, aux Etats-Unis.

Lors de sa garde à vue, l'homme interpellé a évoqué auprès des enquêteurs son projet d'attentat qui devait se terminer par son suicide. Le jeune homme de 26 ans a été placé en détention provisoire.

Ce matin, Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, s'est exprimé en confirmant l'information de CNews. "Un individu planifiant une action violente lors du passage du relais de la flamme olympique à Bordeaux a été interpellé. Merci aux policiers et plus largement à l’ensemble des agents du ministère de l'Intérieur qui sécurisent cette fête populaire avec un professionnalisme et un engagement remarquables".

Ce jeudi, après la Dordogne et les Pyrénées-Atlantiques, la flamme olympique débarque en Gironde, notamment à Bordeaux, et dans le Libournais pour cette 14e étape.

.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Baron Poussiere
23/mai/2024 - 21h16
Titoon a écrit :

Un incel et son "gom-cogne" c'est quand même bien plus dangereux qu'un offensé de Crépol....

J'en suis à me demander si on ne serait pas dans de la communication pure et dure la

Oui. Cela porte un nom: un contre-feu.

Portrait de Titoon
23/mai/2024 - 14h44

Un incel et son "gom-cogne" c'est quand même bien plus dangereux qu'un offensé de Crépol....

J'en suis à me demander si on ne serait pas dans de la communication pure et dure la

Portrait de christ59200
23/mai/2024 - 13h46

Si les célibataires s'y mettent aussi à faire des attentats, on a pas fini... Vite une mesure du gouvernement "MEETIC gratuit pour tous". Au passage... Avec un flingue "gom-cogne" il aurait pu faire de sacré bleus au porteur de la flamme. 

Portrait de Arthur 3000
23/mai/2024 - 13h05
jaimecommenterlesforums a écrit :

Peut-on avoir la nationalité de ce "jeune homme" s'il vous plaît?

je ne sais même pas pourquoi je pose la question d'ailleurs: on sait très bien que lorsque ce n'est pas dit c'est que c'est un anglais!!

Il s'appelle Alex G. et est proche de la mouvance incel, les célibataires involontaires...

Autre chose ?

Ah oui, pardon : REMIGRATION ! smiley

Portrait de jaimecommenterlesforums
23/mai/2024 - 11h12

Peut-on avoir la nationalité de ce "jeune homme" s'il vous plaît?

je ne sais même pas pourquoi je pose la question d'ailleurs: on sait très bien que lorsque ce n'est pas dit c'est que c'est un anglais!!

Portrait de Beguin
23/mai/2024 - 10h04

Bravo aux forces de l'ordre

Portrait de dede35
23/mai/2024 - 09h37

Et on est qu'au passage de la flamme , qu'est-ce que ça va être  dans 64 jours . perso on ne me verra pas prendre des risques