21/05 10:46

Etats-Unis: Le procès de Donald Trump pour paiements dissimulés à une star du X entre dans sa dernière ligne droite - Le juge a indiqué que les plaidoiries finales commenceront la semaine prochaine

Le procès de Donald Trump pour paiements dissimulés à une star du X entre dans sa dernière ligne droite, le juge ayant indiqué lundi que les plaidoiries finales commenceraient la semaine prochaine avant un verdict historique, aux enjeux politiques considérables.

Une question reste toutefois en suspens: l’ancien président des Etats-Unis témoignera-t-il? Des experts jugent probable que le candidat des républicains renonce, craignant un contre-interrogatoire sans pitié de l’accusation.

Vêtu d’une veste et cravate bleu marine, le tempétueux milliardaire, qui avait assuré au début du procès qu’il comptait témoigner, est parti lundi dans la salle du tribunal sans répondre à une question d’un journaliste à ce sujet. Le juge Juan Merchan a déclaré d’emblée en rouvrant les débats lundi que son but était de terminer l’examen de l’affaire « cette semaine, pour que nous commencions la semaine prochaine » par les plaidoiries finales.

Après les dernières interventions de l’accusation et de la défense, le juge donnera solennellement ses instructions aux 12 jurés. Puis il leur confiera la lourde tâche de décider si Donald Trump s’est rendu coupable, au-delà de tout doute raisonnable, de 34 falsifications comptables pour cacher un paiement à l’actrice de films X, Stormy Daniels, lui évitant un possible scandale sexuel à la toute fin de la campagne présidentielle de 2016. Pour le déclarer coupable, l’unanimité est requise.

Dans un tel scenario, ce sera au juge de fixer ultérieurement la peine, qui pourrait aller du sursis jusqu’à une peine de prison dans l’hypothèse la plus grave. Une condamnation pénale constituerait dans tous les cas une première historique pour un ancien président des Etats-Unis et un séisme politique en pleine campagne présidentielle.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Beguin
21/mai/2024 - 13h34

Il n'y a pas mort d'hommes, ils font tous appels à des escorts ou à des tepus