03/05 14:31

Cuba: Des organisations de défense des droits humains et de la liberté de la presse ont dénoncé la détention "arbitraire" d'un journaliste cubain indépendant

Des organisations de défense des droits humains et de la liberté de la presse ont dénoncé la détention "arbitraire" d'un journaliste cubain indépendant. José Luis Tan, collaborateur du site d'information indépendant Cubanet, "est détenu arbitrairement depuis 72 heures à Villa Marista", un centre de détention des autorités à La Havane, a déclaré sur X l'organisation de défense des droits humains Cubalex, installée à Miami.

L'organisation de défense de la liberté d'expression PEN International pour l'Amérique latine et les Caraïbes "appelle à la libération immédiate du journaliste" et demande au gouvernement cubain de cesser "le harcèlement des voix qui expriment des critiques à Cuba".

Mi-avril, le journaliste avait indiqué sur X avoir été convoqué par la police à deux reprises en moins de 72 heures et condamné à une amende de 3.000 pesos (25 dollars) pour avoir enfreint la loi sur la diffusion de l'information. Une fonctionnaire de la société cubaine de télécommunications "m'a montré un dossier rempli de mes publications sur Facebook, X, de likes, de mèmes, de commentaires", avait alors expliqué M. Tan.

Selon la loi sur les communications adoptée en 2023, les médias d'État sont les seuls médias cubains légaux sur l'île. Article 19, organisation internationale de défense des droits des journalistes, a pour sa part dénoncé sur X un "harcèlement" contre M. Tan et une politique visant journalistes et militants "afin de faire taire leurs voix à tout prix".

Selon Article 19, au moins 274 journalistes et militants ont fait l'objet "d'agressions" en 2023 à Cuba, parmi lesquelles 103 détentions arbitraires, 60 coupures de services à internet, 25 menaces, 22 surveillances policières et 21 assignations à résidence.

L'organisation Justicia 11J, basée au Mexique, s'est également élevée sur X contre sur l'arrestation de José Luis Tan, appelant la délégation de l'Union européenne à La Havane à "intercéder pour la sécurité et l'intégrité" du journaliste.

.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions