30/04 14:31

Le syndicat représentant les hôtesses et stewards français de Vueling a déposé un préavis de grève du 8 au 12 mai afin de réclamer des négociations "loyales" avec la direction de la compagnie espagnole low-cost

Le syndicat représentant les hôtesses et stewards français de Vueling a déposé un préavis de grève du 8 au 12 mai, afin de réclamer des négociations « loyales » avec la direction de la compagnie espagnole low-cost, a-t-il annoncé lundi.

Ce préavis, coïncidant avec le week-end prolongé de l’Ascension, est « reconductible en mai et juin », a prévenu dans un communiqué le SNPNC-FO, qui accuse sa direction de « négociation déloyale pour un nouvel accord d’entreprise », se plaint d’un « rythme de travail inhumain » et reproche une « utilisation d’employés sous contrat autre que français ».

Le SNPNC-FO, qui avait déjà fait grève au printemps 2023 pour des revalorisations de salaires et une amélioration des conditions de travail, provoquant l’annulation de dizaines de vols, a dit attendre « un geste de la direction afin de cesser immédiatement le préavis et reprendre des négociations loyales dans l’intérêt commun de la vie de l’entreprise et des salariés ».

De son côté, Vueling a dit « sa surprise face à la résolution du syndicat, qui ne correspond pas aux discussions actuelles en cours avec l’entreprise ».

Dans un communiqué transmis à l’AFP lundi soir, la compagnie a dit avoir « démontré sa volonté de poursuivre les négociations dans un cadre de compréhension et de dialogue constructif afin de parvenir à un accord bénéfique pour les deux parties ».

Elle en a appelé « à la responsabilité du SNPNC-FO pour annuler la grève et poursuivre les négociations afin d’éviter les perturbations majeures que cette situation pourrait générer ».

Toutefois, « si la grève se poursuit, Vueling apportera les ajustements nécessaires au programme prévu afin de minimiser les éventuelles perturbations pour les clients », a-t-elle promis.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de dede35
1/mai/2024 - 11h14

ça sent les JO