21/04 18:31

Ecarté de la nouvelle version sur TF1, le comédien Théo Bertrand qui incarnait Kévin Belesta dans "Plus belle la vie", dénonce les fausses promesses de la production, l'obligeant à changer de métier

Ecarté de la nouvelle version sur TF1, le comédien Théo Bertrand qui incarnait Kévin Belesta dans "Plus belle la vie", dénonce les fausses promesses de la production, l'obligeant à changer de métier en devenant serveur ou barman.

Théo Bertrand a ainsi expliqué sur son compte Instagram :  "Avant tout, ceci n’est pas un clash. Mais je dois expliquer ces événements pour que les gens comprennent "qui" je suis devenu aujourd’hui. Et surtout mettre fin à cette rumeur : Non, quitter la série n’a jamais été mon choix. Quand on m’a rappelé pour me proposer la nouvelle série, j’ai dit oui sans hésiter. Ma mère a poussé un grand "ouf" de soulagement lorsque je lui ai annoncé.

Et c’est "ce faux espoir" que je lui ai donné qui m’a vraiment abattu. Bien sûr, le fait que des productions ne puissent pas tenir leurs engagements envers des comédiens, ça arrive tous les jours dans notre métier. Seulement, le fait que ce soit moi qui ait été obligé de les rappeler et d’insister pour qu’on m’annonce que finalement, je ne faisais plus partie du casting, ça je l’ai vécu comme une trahison.

À l’époque, je traversais une dépression due à des problèmes personnels et je pensais que cet événement aurait fini de "m’achever". Finalement, j’ai réussi à en faire une force. Et grâce à mes amis, ma famille et aussi grâce à moi-même je ne suis pas tombé dans la haine ni dans l’apitoiement.

J’ai trouvé des petits boulots, j’ai relativisé en me disant que ma vie était incroyable. Je suis devenu serveur, artificier, régisseur, paysagiste, barman...

Je suis passé au-dessus de ça, j’ai fait la fête, j’ai ri, j’ai pleuré, j’ai passé du temps avec mes proches. Mais surtout j’ai attendu. J’ai attendu de toucher le fond dans ma dépression pour pouvoir remonter.

Et en remontant tranquillement j’ai eu cette idée. Et si je partais ? "Tu vois cette chambre dans laquelle j’ai déprimé ? Et si je partais à son exact opposée." Mais il a fallu que je prenne le temps pour partir, car c’est ça qui m’a permis de guérir"

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Théo Bertrand (@theobertrand__)

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions