21/04 10:06

Claude Cohen, maire de Mions, en banlieue lyonnaise annonce qu’il va quitter ses fonctions, en raison des attaques antisémites et "de la violence envers les élus" dont il dit avoir été victime - Vidéo

Claude Cohen, maire de la ville de Mions, en banlieue lyonnaise annonce qu’il va  quitter ses fonctions, en raison des attaques antisémites dont il dit avoir été victime.  Dans son post, auquel il a joint une dizaine de clichés immortalisés au cours de son mandat, l’édile exprime sa « gratitude » envers les habitants de Mions. « Mon engagement a été total et sincère avec l’ensemble des élus compétents et dévoués. Après une période de réflexion, j’ai pris la décision de démissionner de ma fonction de Maire », écrit-il encore.

Claude Cohen explique avoir été ciblé à plusieurs reprises par des propos antisémites, et ce « le jour même » où il a été élu, en 2014 donc. Il avait rempilé pour un second mandat en 2020.

« J’ai régulièrement des Miolands qui me traitent de sale juif, donc au bout d’un moment je veux bien tout accepter mais je me suis fait élire pour servir ma ville et mon pays. Je ne me suis pas servi de mon identité de juif pour me faire élire », a-t-il déclaré, affirmant avoir déposé cinq plaintes.

L’édile dénonce également le climat de violence envers les élus. Il avait été attaqué par un homme armé d’un couteau en 2022. Une agression qui s’inscrit dans une augmentation des incivilités contre les maires des petites et moyennes communes ces dernières années.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Mollux
21/avril/2024 - 20h13
Archimede a écrit :

Surement pas. Aujourd'hui les nazislamistes commencent à comprendre que la mémoire de la shoah est la seule chose qui empêche un nouveau petit moustachu de venir les dégager d'Europe. Du coup ils inventent des shoah en Palestine tellement ils flippent.

pour autant...

Portrait de Beguin
21/avril/2024 - 14h59

LeTravail de sape a commencé 

Portrait de Mollux
21/avril/2024 - 12h56
Archimede a écrit :

Les ordures nazislamistes ne peuvent plus nier la shoah, alors maintenant ils nient l'antisémitisme dont ils sont la cause.

A une certaine époque c'était bien les gens comme vous qui niaient la shoah, au passage.

Portrait de Nini6
21/avril/2024 - 11h40 - depuis l'application mobile

Quelle honte !! Que fait le gouvernement pour protéger ses élus ?

Portrait de Nour TV7
21/avril/2024 - 10h54

C'est surtout un coup médiatique et politique. Il mélange pêle-mêle les lourdeurs administratives avec le conflit israélo-palestinien. 

Portrait de Capri
21/avril/2024 - 10h46

Comme l’explique ce maire, c’est « un tout » : la complexité administrative, l’antisémitisme dont il est victime. Une goutte après l’autre, le vase déborde. Cette commune compte 13.000 habitants.

Portrait de Talya
21/avril/2024 - 10h23

Cet antisémitisme primaire est une honte absolue et cette attaque d'un élu local par antisémitisme pur représente la bête immonde qui est de retour ou qui n'est jamais partie. Malheureusement, elle attend simplement des prétextes pour pouvoir s’exprimer.