17/04 13:44

L’Université de Lille interdit la conférence de Jean-Luc Mélenchon, prévue demain, qui faisait polémique avec son logo sur la Palestine sans Israël

Dans un communiqué, l'Université de Lille annonce l'annulation de la conférence sur la Palestine de Jean-Luc Mélenchon et Rima Hassan prévue demain. Cette rencontre faisait polémique : sur l'affiche, on pouvait voir un logo sur la Palestine sans Israël.

La conférence était organisée par une association étudiante pro-palestinienne, «Libre Palestine». Des élus LR, RN et Renaissance en avaient réclamé l'annulation ces derniers jours.

"La Présidence de l'Université de Lille avait autorisé, en fin de semaine dernière, une association étudiante à organiser une conférence. Cependant, l'escalade militaire, intervenue les 13 et 14 avril au Moyen-Orient, a provoqué une montée préoccupante des tensions internationales au cours des derniers jours. Ces tensions se répercutent à l'échelle nationale et locale, tout comme à l'université", indique l'Université dans le communiqué.

Et d'ajouter :"Cette évolution inquiétante amène la Présidence de l'Université de Lille, garante de la cohésion de sa communauté et de ses publics, ainsi que de la sécurité des personnes et des biens, à considérer que les conditions ne sont plus réunies pour garantir la sérénité des débats et a décidé de ne plus autoriser la tenue, en ses murs, de la conférence de Monsieur Mélenchon et de Madame Hassan, prévue ce jeudi 18 avril".

"Sa mission prioritaire est, en effet, d'assurer ses activités fondamentales d'enseignement et de recherche et l'unité au sein de l'établissement. On ne peut que regretter, dans ce contexte, la pression exercée sur l'autonomie pédagogique et scientifique des établissements d'enseignement supérieur (...) C'est pourquoi, l'Université de Lille invite, chacune et chacun, à la mesure dans les propos qui seront tenus afin de préserver le bien commun qui nous rassemble", conclut le communiqué.

.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de KERCLAUDE
18/avril/2024 - 07h34

De plus en plus de politique dans les universités, mais on va où?

Portrait de Amandecroquante
17/avril/2024 - 20h45
fredo 53 a écrit :

Rares sont ceux qui peuvent défendre les palestiniens sans subir les foudres de tout le monde .

Seulement pour moi ce sont des humains aussi ..

Le problème « pour vous » c’est de ne pas voir où faire exprès de ne pas voir la manœuvre politique. Il y a une difference entre défendre les palestiniens et raser israel… 

Portrait de fredo 53
17/avril/2024 - 20h27

Rares sont ceux qui peuvent défendre les palestiniens sans subir les foudres de tout le monde .

Seulement pour moi ce sont des humains aussi ..

Portrait de garlaban
17/avril/2024 - 17h15

Se faire interdire, le rêve pour lui, il va hurler au scandale et appeler à la révolution.

Portrait de steph007
17/avril/2024 - 16h53

Le début de la fin pour ces ordures de LFI

Portrait de dede35
17/avril/2024 - 16h22

après  Rennes où il a été interdit à une université . on voit que sa politique anti Français de souche à peine déguisée ne fonctionne plus , BONNE NOUVELLE 

Portrait de maudav
17/avril/2024 - 22h28

n

Portrait de Amandecroquante
17/avril/2024 - 14h37

Il ne faut pas s’arrêter là

Portrait de phfr
17/avril/2024 - 14h24

ENFIN !!!!! UN PARTI ANTISEMITE RENTRE A LA NICHE COMME DIRAI JEAN LUC BONNE NOUVELLE

Portrait de vixen87
17/avril/2024 - 14h05

C'est moi qui lit mal où ils n'ont pas écrit que c'était inacceptable de faire disparaitre l'état d'Israel de la carte ?