10/04 15:02

Tours: Trois jeunes de 18 ans jugés en comparution immédiate pour avoir séquestré et roué de coups un mineur, avant de chercher à soutirer une rançon à sa mère

Trois jeunes de 18 ans seront jugés aujourd'hui en comparution immédiate pour avoir séquestré et roué de coups un mineur, avant de chercher à soutirer une «rançon» à sa mère, a annoncé hier soir la procureur de la République de Tours. Les trois jeunes, qui n'ont pas d'antécédents judiciaires, avaient été arrêtés dans la nuit de dimanche à lundi dans la voiture où ils retenaient la victime, née en 2008, a indiqué la procureure Catherine Sorita-Minard.

Placés dans la foulée en garde à vue, les mis en cause ont été déférés mardi après-midi au parquet de Tours «en vue d'une comparution immédiate» mercredi, précise-t-elle dans un communiqué. Les trois jeunes devront répondre de «séquestration, pour avoir contraint la victime à entrer à l'arrière d'un véhicule trois portes puis en la verrouillant pour l'empêcher de sortir», ainsi que de «violences aggravées», des coups de poing notamment, commises en réunion et «avec guet-apens».

La jeune victime souffre d'une fracture du nez, d'un doigt et de multiples ecchymoses, soit 45 jours d'ITT. Les suspects avaient en outre aspergé sa veste d'essence «pour lui occasionner une peur intense», souligne la procureure. L'un des trois mis en cause sera aussi jugé pour tentative d'extorsion, pour avoir réclamé plusieurs milliers d'euros à la mère de la victime à titre de «rançon». «Le mobile apparent est une vengeance privée», précise Mme Sorita-Minard.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koikilencoute
10/avril/2024 - 14h14

Trois jeunes "* LE PRÉNOM A ÉTÉ CHANGÉ" comme dirait Marsault

Portrait de maudav
10/avril/2024 - 14h02

Je me souviens d'un "spectacle" de moustapha el attrassi qui a grandit à Tours et qui disait que sa soeur portait la burqa mais que c'était une femme gentille bla bla bla et ensuite que sa mère qui habitait en cité n'osait plus faire sa prière devant la fenêtre de peur des voisins et de ce qu'ils allaient penser. Alors déjà qu'elle ferme les rideaux, les voisins ne la verrons pas et ensuite, dans une cité je ne suis pas sûr qu'elle soit mal jugée pour faire ses prières !