27/03 12:01

La société de médias de l'ancien président américain Donald Trump a démarré sur les chapeaux de roues à la Bourse de New York pour son premier jour de cotation sous les initiales DJT

La société de médias de l'ancien président américain Donald Trump a démarré sur les chapeaux de roues à la Bourse de New York pour son premier jour de cotation sous les initiales DJT, celles du futur candidat républicain à l'élection présidentielle. Les actions DJT, de Trump Media and Technology Group (TMTG) qui chapeaute le réseau social Truth Social, ont grimpé de 16,10% à 57,99 dollars, un cours de clôture toutefois bien plus bas que le niveau atteint en séance.

"J'adore Truth Social, j'adore la vérité", a lancé mardi Donald Trump sur son réseau, créé en 2022, saluant le succès des actions sur le Nasdaq. Peu après l'ouverture de Wall Street, la cotation du titre DJT, très demandé, avait même du être suspendue quelques minutes avant de reprendre.

Vendredi, une assemblée générale de la société écran - aussi appelée SPAC - Digital World Acquisition Corp (DWAC), un véhicule coté destiné à porter une autre société, avait voté en faveur d'une fusion avec TMTG, la société de Trump. Donald Trump est le principal actionnaire de TMTG qui va contrôler plusieurs dizaines de millions d'actions de la nouvelle société cotée.

Selon plusieurs estimations, sa participation serait valorisée sur le papier à quelque 4,5 milliards de dollars, au vu du prix du titre. Plusieurs analystes s'interrogeaient toutefois sur la solidité de cette valorisation. Trump Media n'a en effet généré que 3,4 millions de dollars de chiffre d'affaires au cours des neuf premiers mois de 2023, selon des éléments recueillis par CNN, tandis que ses pertes se sont montées à 49 millions de dollars.

Par comparaison, le réseau social Reddit (+8,88% à 65,11 dollars), qui vient aussi d'entrer en Bourse à Wall Street, atteignait mardi plus de 9 milliards de dollars de valorisation alors que son chiffre d'affaires représente plus de 800 millions de dollars. Steve Sosnick, stratégiste en chef pour Interactive Brokers (IBKR) estime que cet enthousiasme des boursiers pour ces nouvelles valeurs ressemble au mouvement qui a touché les "meme stocks", ces valeurs virales qui suscitent la spéculation des boursicoteurs.

"Dans le cas de DJT, des motivations politiques animent le titre", a souligné l'analyste dans une note. "Il n'est pas absurde de penser qu'un grand nombre de fidèles" du mouvement MAGA (Make America Great Again) de Donald Trump "votent pour leur candidat préféré avec leur portefeuille".

Sur le papier en tous cas, cette entrée en Bourse offre une bouffée d'oxygène financier à Donald Trump, dont la santé financière est précaire et qui est poursuivi par la justice sur plusieurs fronts. Toutefois à travers l'accord passé entre TMTG et DWAC, une période de verrouillage (lock-up) de six mois subsiste durant laquelle les actionnaires existants ne peuvent pas vendre leurs titres sur le marché.

La justice de New York a allégé lundi la pression financière sur le candidat républicain à l'élection présidentielle en ramenant à 175 millions de dollars sa caution dans une procédure civile, mais elle a refusé de reporter davantage son procès pénal historique, qui commencera le 15 avril.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de camille352
27/mars/2024 - 13h08
COLIN33 a écrit :

de la chance que pour la canaille

Que ce soit Mr TRUMP ou Mr POUTINE... cela devient une vraie fixette idéologique pathétique chez vous.

Portrait de COLIN33
27/mars/2024 - 12h02 - depuis l'application mobile

de la chance que pour la canaille