20/03 14:31

Le Premier ministre Gabriel Attal a salué des "résultats historiques" dans la lutte contre la fraude fiscale et sociale, et annonce un relèvement des objectifs de redressement des Urssaf

Le Premier ministre Gabriel Attal a salué mercredi des « résultats historiques » dans la lutte contre la fraude fiscale et sociale, et annonce un relèvement des objectifs de redressement des Urssaf. « Nous n’avons jamais autant traqué la fraude », a assuré le Premier ministre lors d’une conférence de presse à Bercy présentant le bilan de la lutte contre la fraude.

« Chaque fraude est grave et doit être traquée », a martelé le Premier ministre, estimant qu’elle « fait 70 millions de victimes ».  « L’année dernière, nous avons augmenté de 25% les contrôles fiscaux et le nombre de perquisitions fiscales a augmenté de 30% », s’est-il félicité.

« Nous préférons augmenter la pression sur les fraudeurs, plutôt qu’augmenter les impôts sur les Français », a lancé Gabriel Attal.

Dans le détail, les mises en recouvrement de fraudes fiscales ont atteint 15,2 milliards d’euros en 2023, un record, après 14,6 milliards en 2022.

Côté fraude sociale, « pour la première fois, nous avons dépassé la barre des 2 milliards d’euros de fraude sociale détectée en une année », a annoncé le Premier ministre, précisant que « le recouvrement de la fraude aux prestations a dépassé le milliard d’euros et la fraude aux cotisations a elle aussi dépassé le milliard d’euros », « deux records historiques ».

Le gouvernement espère encore augmenter les recouvrements à l’avenir. Pour cela, Gabriel Attal a promis d’une part de « renforcer les moyens humains d’ici à 2027 » dans la fraude fiscale: « 281 agents ont été recrutés l’an dernier, et 350 le seront en 2024 », a-t-il indiqué.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ocarina
21/mars/2024 - 11h58
Lotus14 a écrit :

Ils ont traqués c'est bien mais les riches sont- ils surveillés ?????????

Il y aurait plus à gagner en surveillant les sensément pauvres qui ne déclarent quasiment aucun revenu et ont un train de vie disproportionné en rapport à ce revenu.

 

Portrait de Lotus14
21/mars/2024 - 07h10

Ils ont traqués c'est bien mais les riches sont- ils surveillés ?????????

Portrait de kuwabara
20/mars/2024 - 19h35

chaque fraude dit etre traqué , cahuzac  1Miilion en suisse !! traque les bobos ministre plein d argent qui fraude !!

Portrait de Ocarina
20/mars/2024 - 15h49

Je ne serais pas surpris que la fraude sociale réelle soit même supérieure à la fraude fiscale réelle ; mais comme on ne trouve que ce que l'on recherche, ce résultat ne me surprend pas ; la recherche de la fraude sociale étant mal vue par la gauchiasse, car sensément s'attaquant à la misère elle est bien moins exploitée pour des raisons politiques.