07/03 11:31

Marseille : Le gérant d’une boulangerie violemment agressé et poignardé avant d'être dépouillé par quatre braqueurs masqués qui ont pris la fuite après lui avoir volé sa montre et ses clefs de voiture

A Marseille, le gérant d’une boulangerie située dans le 13e arrondissement a été violemment agressé et dépouillé par quatre braqueurs masqués alors qu’il venait de quitter son établissement en voiture. Selon le Figaro, qui révèle l'information, l’un des malfaiteurs, porteur d’un pistolet automatique 9mm, s’est directement attaqué au gérant en lui assénant plusieurs coups de crosse.

Ses complices ont ensuite tenté de faire rentrer le gérant de force dans leur coffre.

Ce dernier s’est débattu avant de se prendre deux coups de couteau.

Les agresseurs sont finalement parvenus à faire main basse sur la sacoche contenant la recette de la boulangerie du gérant, en plus de lui voler sa montre Rolex et les clés de son Range Rover, avant de prendre la fuite à bord de leur Mégane.

Le gérant, atteint de deux coups de couteau au thorax et souffrant de plaies au crâne, a été évacué à l’hôpital sans pronostic vital engagé. Les auteurs de ce violent braquage étaient toujours activement recherchés.

Une enquête a été ouverte et confiée aux forces de police des Bouches-du-Rhône.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de jayclichy
7/mars/2024 - 12h48

Emmanuel Macron ne prendra jamais d'initiatives significatives pour ces quartiers, ni pour la France de manière générale. Il semble privilégier l'achat d'une paix sociale superficielle, en évitant de confronter les délinquants. Si une opération de nettoyage était entreprise, cela pourrait entraîner des conflits et des pillages, responsabilités qu'il préfère ne pas assumer. Il semble laisser cette charge au président suivant, qui, à son tour, pourrait la déléguer à son successeur. Tôt ou tard, cette situation risque d'exploser, retombant sur un président choisi au hasard