29/02 14:01

Caroline Receveur hospitalisée ce matin pour "faire un check-up complet": "J'ai passé la pire nuit de ma vie. Je n'ai jamais eu aussi mal à la gorge. J'ai le larynx enflammé et gonflé"

Sur son compte Instagram, Caroline Receveur a posté ce matin une story dans laquelle elle évoque s'être rendue à l'hôpital aujourd'hui. "J'ai passé la pire nuit de ma vie. Je n'ai jamais eu aussi mal à la gorge, au point d'en pleurer non stop", débute la jeune femme, atteinte d'un cancer du sein, dans son message.

Et d'ajouter : "J'ai le larynx enflammé et gonflé. Je ne peux rien avaler, pas même ma salive". "J'ai préféré aller à l'hôpital ce matin pour faire un check-up complet et recevoir des anti-douleurs puissants. Je suis à fleur de peau et ne fait que pleurer de fatigue et de douleur, alors que vraiment je ne suis pas douillette", confie Caroline Receveur. "J'ai un peu trop tiré sur la corde je crois. Je vais devoir me calmer et me reposer davantage même si ce ne sont clairement pas mes mots préférés", conclut-elle.

Quelques heures plus tôt, toujours sur son compte Instagram, Caroline Receveur avait donné des nouvelles concernant sa santé. "J'ai la gorge en feu depuis hier [mardi], cette sensation d'avaler des lames de rasoirs à chaque déglutition. Les anti-douleurs ne fonctionnent pas et moi qui ne dors déjà pas beaucoup ces derniers temps, ça ne va pas s'arranger", expliquait-elle. Dans un autre message, elle précisait que "[son] système immunitaire a été chahuté ces derniers mois et encore aujourd'hui avec [ses] traitements immuno et hormono qui continuent".

"Mon corps se remet encore des effets collatéraux des chimios et me fait ressentir que je tire trop sur la corde (...) Cette angine vient s'ajouter à une liste de maux accumulés ces dernières semaines qui me fatiguent physiquement et moralement", poursuivait Caroline Receveur.

.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de dede35
29/février/2024 - 16h40

Comme des milliers d'autres , donc !!!!

Portrait de San Antonio
29/février/2024 - 15h58 - depuis l'application mobile

Étaler sa vie ainsi … quel manque de pudeur. La joie des réseaux sociaux, tout ça pour avoir des « likes » et faire parler de soi. Des milliers d’anonymes souffrent chaque jour, ça ne les regarde qu’eux et leurs proches.