27/02 08:31

Le César des lycéens 2024 récompense "Je verrai toujours vos visages" de Jeanne Herry, ont révélé le ministère de l'Éducation et l'Académie des César

Le César des lycéens 2024 récompense "Je verrai toujours vos visages" de Jeanne Herry, ont révélé le ministère de l'Éducation et l'Académie des César. Ce film sur la justice restaurative avait déjà obtenu vendredi le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour Adèle Exarchopoulos

. Le César des lycéens, décerné par un groupe représentatif d'élèves de terminale, a été créé en 2019 par le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse et l'Académie des César. Les 2.286 élèves votants, issus de 97 lycées généraux, technologiques et professionnels français, en France et à l'étranger, ont choisi de récompenser le troisième film de Jeanne Herry, après "Elle l'adore" (2014) et "Pupille" (2018), consacré au dispositif méconnu de la justice restaurative.

Celle-ci consiste à faire dialoguer des victimes et des auteurs d'infraction qui ont reconnu les faits, en présence de médiateurs. La justice restaurative existe en France depuis 2017.

"Je verrai toujours vos visages" réunit un casting de luxe: Gilles Lellouche, Leïla Bekhti, Jean-Pierre Darroussin, Élodie Bouchez...

Le film explore en particulier l'histoire d'une jeune femme violée par son frère dans son enfance, jouée par Adèle Exarchopoulos.

L'actrice a obtenu son deuxième César pour ce rôle, dix ans après celui du meilleur espoir féminin pour "La vie d'Adèle" d'Abdellatif Kechiche. L'an dernier, le César des lycéens avait récompensé "La Nuit du 12" de Dominik Moll, enquête impossible sur un féminicide.

Le vote des lycéens s'est déroulé entre le 1er et le 23 février, comme celui des membres de l'Académie des César, pour éviter "toute influence possible entre les deux corps électoraux", précisent les organisateurs.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Leon48Leon
27/février/2024 - 09h14 - depuis l'application mobile

Magnifique film, des comédiens extraordinaires, une histoire forte, humaine et l’espoir à chaque plan…