25/02 20:44

Salon de l'Agriculture - Après Jordan Bardella toute la journée, Gabriel Attal est arrivé après la fermeture : "Le Salon n'est ni un cirque médiatique, ni un cirque politique, ni un cirque militant"

20h42: Le Premier ministre Gabriel Attal commence sa prise de parole en saluant l'importance du Salon pour les Français. "Chaque jour d'ouverture du Salon est un jour de fête nationale". "60 ans de Salon c'est 60 ans de passion. Je suis venu dire aujourd'hui que tout le gouvernement est aux côtés de nos agriculteurs", a assuré Gabriel Attal, avant d'ajouter: "le Salon n'est ni un cirque médiatique, ni un cirque politique, ni un cirque militant". L'agriculture n'est "ni l'URSS, ni le Far West"

 

13h43: Le président de la FNSEA s'est dit "peiné et attristé" par leurs heurts survenu samedi lors de l'inauguration du Salon de l'agriculture. "Le spectacle qui a été donné hier n'est pas très glorieux", mais "ça fait des semaines que nous avions dit que nous sentions cette colère monter", a déclaré Arnaud Rousseau sur RTL.

"Ça fait 25 ans que je vais au Salon de l'agriculture tous les ans, je n'ai jamais vu ça […]. C'était une situation de chaos total", a assuré Arnaud Rousseau. Emmanuel Macron "le savait parfaitement" avant de venir au Salon de l'agriculture, a avancé Arnaud Rousseau. Mais "est-ce qu'il mesurait le tel niveau de défiance ? Je ne le crois pas. Dans tous les cas, hier, il l'a bien constaté".

12h09: Jordan Bardella, le président du Rassemblement national a estimé que "le président de la République est en train de transformer le pays en une zone de tensions, en train de transformer l’hexagone en octogone." "Partout ou il passe l’ordre public trépasse. Il ne se rend pas compte de la violence de la brutalité qui est la sienne dans l’exercice de son mandat", ajoute-t-il. Emmanuel Macron "n’a plus les capteurs et ne se rend plus compte des souffrances que génère sa politique", a-t-il accusé. Il a par ailleur jugé "parfaitement légitime" la colère de ces derniers.

10h01: Jordan Bardella vient d'arriver dans le calme au Salon de l'Agriculture après une journée très agitée hier avec Emmanuel Macron

09h43: « Les gens qui ont discuté avec le président ont pu constater que les choses tendent vers le bon sens mais il faut que ses promesses se concrétisent rapidement », affirme, dans La Tribune Dimanche, le président des Jeunes agriculteurs Arnaud Gaillot. Selon lui, le recensement qui va commencer demain, préfecture par préfecture, des exploitations à la trésorerie critique, va « donner des gages ».

09h00: Ouverture du 2e jour du Salon de l'Agriculture

 

07h26: Au lendemain de l'inauguration du Salon par Emmanuel Macron, c'est le président du RN Jordan Bardella qui va arpenter aujourd'hui les allées de l'événement.

 

06h21: Emmanuel Macron a quitté samedi à 21H15 le Salon de l'agriculture, a indiqué son entourage, après plus de 13 heures d'une visite marquée par des heurts et manifestations, suivis par une longue déambulation dans les lieux sous haute protection policière. Le chef de l'État a achevé son passage annuel par une bière au stand des brasseurs, après avoir notamment échangé dans l'après-midi avec différentes filières dont les pêcheurs. Cette visite marathon, dans un contexte houleux en raison de la crise agricole, égale en durée celle effectuée l'an passée, mais n'atteint pas le record de 14h40 de 2019.

Le préfet de police de Paris Laurent Nuñez a annoncé un bilan de 6 interpellations, dont 3 pour violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique, lors de cette première journée au Salon de l'agriculture. "Je déplore huit blessés dont deux plus sérieusement touchés. Nous avons dans ce cadre la procédé à six interpellations dont trois pour violence sur personne dépositaire de l'autorité publique", a-t-il précisé lors d'un point presse.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de EDEN12
26/février/2024 - 14h36

L'arme anti Bardella est de retour au front !! mais il aurait fallu arriver, ils auraient pu se croiser. les agriculteurs ont besoin de réponses à leurs demandes et ils s'en foutent des joutes contre Bardella. Ca fait depuis 2017 que vous êtes au gouvernement, il faut se réveiller 

Portrait de djelloul
26/février/2024 - 12h51
Capri a écrit :

J’avais du mal à considerer vraiment Macron comme « méprisant » malgré ses petites phrases sur les ouvrières de chez Gad (« illettrées ») etc. La sequence au SIA a mis à jour :

- qu’il a menti quand il dit que l’Elysée n’a pas invité les Soulevements de la Terre ; il joue sur les mots : l’invitation officielle n’est pas partie mais les SdT étaient bien approchés et prévus (ça me fait penser à Oudea Castera avec « je n’ai pas menti mais les faits me donnent tort »). Ce mépris de la vérité et donc des gens est insupportable. Il prend les français pour des cons !

- il appuie énormément sur la Coordination Rurale en les désignant comme un syndicat n’appelant pas au calme et proche du RN alors que tout le monde dément cela, politisant à outrance les choses et mettant donc de l’huile sur le feu alors qu’il devrait avoir des paroles autres ! Une forme de mépris là aussi.

- son histoire de la part de l’alimentation dans les dépenses des menages est sans doute vraie avec l’histoire de la VOD (on parlait des abonnements Canal+ a une époque) mais le ressenti, quand il en parle, c’est une forme de mépris. Il ne semble pas s’en rendre compte.

Attal « corrige le tir » derrière mais ça ne suffira pas. C’est trop ancré chez Macron. On a bien vu ses différents visages.

Il aura manqué a Macron une expérience d’élu local.

il a carrement manqué d experience ............

Portrait de jediozarme
26/février/2024 - 11h08 - depuis l'application mobile

200 invités triés sur le volet avec Attal, c’est tout le problème de la macronie, ils n’arrivent pas à comprendre la plèbe.A gerber tous ces guignols

Portrait de Lotus14
26/février/2024 - 08h55
Capri a écrit :

J’avais du mal à considerer vraiment Macron comme « méprisant » malgré ses petites phrases sur les ouvrières de chez Gad (« illettrées ») etc. La sequence au SIA a mis à jour :

- qu’il a menti quand il dit que l’Elysée n’a pas invité les Soulevements de la Terre ; il joue sur les mots : l’invitation officielle n’est pas partie mais les SdT étaient bien approchés et prévus (ça me fait penser à Oudea Castera avec « je n’ai pas menti mais les faits me donnent tort »). Ce mépris de la vérité et donc des gens est insupportable. Il prend les français pour des cons !

- il appuie énormément sur la Coordination Rurale en les désignant comme un syndicat n’appelant pas au calme et proche du RN alors que tout le monde dément cela, politisant à outrance les choses et mettant donc de l’huile sur le feu alors qu’il devrait avoir des paroles autres ! Une forme de mépris là aussi.

- son histoire de la part de l’alimentation dans les dépenses des menages est sans doute vraie avec l’histoire de la VOD (on parlait des abonnements Canal+ a une époque) mais le ressenti, quand il en parle, c’est une forme de mépris. Il ne semble pas s’en rendre compte.

Attal « corrige le tir » derrière mais ça ne suffira pas. C’est trop ancré chez Macron. On a bien vu ses différents visages.

Il aura manqué a Macron une expérience d’élu local.

Je pense comme vous 

Au Salon de L'agriculture le "Président"  lorsqu'un agriculteur lui posait une question qui devait le déranger il ne lui répondait pas et immédiatement  lui tournait le dos  si ça c n'est pas du mépris !!!!!!

Portrait de kuwabara
26/février/2024 - 08h23

ben oui attal , c est ps un cirque , cest pour ca que tu viens PAS  y jouer les clown toi aussi .. apres la fermeture tellement tu as de courage 

Portrait de KERCLAUDE
26/février/2024 - 07h44

On tente de calmer le monde agricole, mais ce buffet parisien au salon d l'agriculture passe mal.

Portrait de Capri
26/février/2024 - 07h23
Lotus14 a écrit :

Le Président provoque méprise  ment  et  hautain 

Les gens ne peuvent plus le voir  

Il fait ces débats on dirait qu'il est sur un ressort tellement qu'il est excité 

J’avais du mal à considerer vraiment Macron comme « méprisant » malgré ses petites phrases sur les ouvrières de chez Gad (« illettrées ») etc. La sequence au SIA a mis à jour :

- qu’il a menti quand il dit que l’Elysée n’a pas invité les Soulevements de la Terre ; il joue sur les mots : l’invitation officielle n’est pas partie mais les SdT étaient bien approchés et prévus (ça me fait penser à Oudea Castera avec « je n’ai pas menti mais les faits me donnent tort »). Ce mépris de la vérité et donc des gens est insupportable. Il prend les français pour des cons !

- il appuie énormément sur la Coordination Rurale en les désignant comme un syndicat n’appelant pas au calme et proche du RN alors que tout le monde dément cela, politisant à outrance les choses et mettant donc de l’huile sur le feu alors qu’il devrait avoir des paroles autres ! Une forme de mépris là aussi.

- son histoire de la part de l’alimentation dans les dépenses des menages est sans doute vraie avec l’histoire de la VOD (on parlait des abonnements Canal+ a une époque) mais le ressenti, quand il en parle, c’est une forme de mépris. Il ne semble pas s’en rendre compte.

Attal « corrige le tir » derrière mais ça ne suffira pas. C’est trop ancré chez Macron. On a bien vu ses différents visages.

Il aura manqué a Macron une expérience d’élu local.

Portrait de Capri
26/février/2024 - 07h05
Beguin a écrit :

Quand les républicains vont ils proposer un leader charismatique, sérieux et compétent. A quoi jouent ils ?

Les leaders de la Droite iront certainement au salon de l’agriculture. Ils ne se sont pas précipités pour ne pas être pris dans cette séquence malheureuse (et se prendre aussi forcément des coups vu qu’ils ont été au pouvoir de nombreuses années).

Ce faisant, il est clair que le « match » est un un match Marcron/Attal VS Bardella pour l’instant dans la tête du public : dangereux pour la Droite qui est en effet assez inaudible pour l’instant ! Assez fou quand on y pense.

Portrait de Lotus14
26/février/2024 - 07h00

Le Président provoque méprise  ment  et  hautain 

Les gens ne peuvent plus le voir  

Il fait ces débats on dirait qu'il est sur un ressort tellement qu'il est excité 

Portrait de Carrouget
26/février/2024 - 06h58

Alors non seulement il vient une fois que le public n'est plus là mais en plus il critique ce qu'il va venir faire ce Mardi...

Portrait de Capri
26/février/2024 - 06h59
Cfoutoutca a écrit :

Que l'on aime ou pas, Jordan Bardella présente bien et parle bien à toute la France. Sans être arrogant comme le autres.

Un peu comme Attal.

Oui. Je crois neanmoins, à l’image des agriculteurs, que « les gens » (nous !) ne croient plus aux « paroles » et jugent sur les actes.

Car on s’aperçoit qu’il y a de beaux discours (écrits par des gens dont c’est le métier) et la réalité ensuite avec un gros décalage. Parler ne suffit pas (ne suffit plus).

C’est parfait que les agriculteurs « marquent à la culotte » les décisions prises et fassent un suivi rigoureux.

Portrait de Capri
26/février/2024 - 01h16
Electro a écrit :

Le méprisant n'apporte que le chaos.

Hier, c'était une belle démonstration, de plus en plus ne le supportent plus !

On a vu les différentes facettes de Macron :

- sympa lors de la « table ronde »

- impitoyable en fustigeant la Coordination Rurale et disant qu’ils bossent pour le RN ce qui est totalement faux

- menteur à propos des Soulèvements de la Terre

=> Hors sol !

Portrait de Capri
26/février/2024 - 01h11
COLIN33 a écrit :

Je crains que Macron lui ait savonné la planche après son passage calamiteux d'hier

Pas certain. À bien écouter ce discours d’Attal, on peut y lire une légère critique de la méthode de son patron.

Si Attal est violemment pris à parti mardi, les agriculteurs mécontents risquent de se faire recarder par certains de leurs collegues. Enough is enough.

Portrait de COLIN33
25/février/2024 - 20h48 - depuis l'application mobile

Je crains que Macron lui ait savonné la planche après son passage calamiteux d'hier

Portrait de Electro
25/février/2024 - 17h39

Le méprisant n'apporte que le chaos.

Hier, c'était une belle démonstration, de plus en plus ne le supportent plus !

Portrait de PhilRAI
25/février/2024 - 17h21
FlexOffice a écrit :

Non ! Bardella a reconnu ce midi que l'Europe était une nécessité pour l'agriculture française. Il a voté la PAC 2021-2027. Il est allié avec des groupes favorables à la signature de traités de libre-échange (Salvini et d'autres).

 

L'Europe oui, mais avec une politique différente ! c'est ce qu'il dit. Non les groupes dont vous parlez ne sont pas favorables à la signature de traités de libre échange ! Mais encore faut-il savoir ce qu'il y a dans ces traités, dont les conséquences peuvent être totalement différentes.

 

Portrait de freemoto
25/février/2024 - 16h58

La France est ingouvernable. Si Bardella était président, il se ferait huer de la même manière. C'est plus facile de donner des solutions simplistes et irréalistes que d'être vraiment aux commandes avec toutes les contraintes (légales, internationnales, etc.)

Portrait de Cfoutoutca
25/février/2024 - 15h37

Que l'on aime ou pas, Jordan Bardella présente bien et parle bien à toute la France. Sans être arrogant comme le autres.

Un peu comme Attal.

Portrait de CUICUI
25/février/2024 - 15h37

On voit les images du trèèèèèès  beau Bardellllllla parmi les veaux.

Monsieur "Il faut que " a bien réuni ses croupes heu pardon ses troupes au Salon. 

C'était écrit  

 

Portrait de Beguin
25/février/2024 - 15h15

Quand les républicains vont ils proposer un leader charismatique, sérieux et compétent. A quoi jouent ils ?

Portrait de Marilou52
25/février/2024 - 14h18

Vous roulez pour qui monsieur Morandini?

Portrait de Fouille
25/février/2024 - 14h05

Quelle surprise !!

Ce beau monsieur plaît aux agriculteurs 

Les promesses sont faciles à faire mais personne ne l’interroge sur des détails de sa future politique.Un vrai démagogue comme ceux du fn

Facile d’hurler sur un président en place qui fait tout ce qu’il peut et même beaucoup trop pour ces paysans soient disants pauvres

Portrait de Harriet
25/février/2024 - 13h39
Interstellar a écrit :

Vous défoncez des portes ouvertes M. Morandini. Pourquoi Bardella serait-il mal reçu puisqu'il n'est responsable de rien, qu'il ne gère rien et qu'il s'associe au mal paysan actuel d'une manière très populiste et racoleuse ? Il est bcp plus difficile et finalement impopulaire de gérer le pays et d'agir.

Bien sûr vous avez raison ! 

Les dirigeants ne  sont inquiétés que sur leurs actes/résultats .... et les promesses d'un avenir meilleur , encore une fois, n'engagent que ceux qui les croient ...  smiley

(Même si le "En même temps" semble avoir fait long feu et que les débats/monologues ne suffisent plus à colmater les indigences factuelles ...)  smiley 

Portrait de FlexOffice
25/février/2024 - 13h38
PhilRAI a écrit :

Non ! Bardella propose une autre politique que celle qui a conduit les agriculteurs à la ruine ! Et visiblement ce qu'il propose colle avec leurs revendications. 

Non ! Bardella a reconnu ce midi que l'Europe était une nécessité pour l'agriculture française. Il a voté la PAC 2021-2027. Il est allié avec des groupes favorables à la signature de traités de libre-échange (Salvini et d'autres).

 

Portrait de PhilRAI
25/février/2024 - 12h52
Interstellar a écrit :

Vous défoncez des portes ouvertes M. Morandini. Pourquoi Bardella serait-il mal reçu puisqu'il n'est responsable de rien, qu'il ne gère rien et qu'il s'associe au mal paysan actuel d'une manière très populiste et racoleuse ? Il est bcp plus difficile et finalement impopulaire de gérer le pays et d'agir.

Non ! Bardella propose une autre politique que celle qui a conduit les agriculteurs à la ruine ! Et visiblement ce qu'il propose colle avec leurs revendications. 

Portrait de Interstellar
25/février/2024 - 12h13

Vous défoncez des portes ouvertes M. Morandini. Pourquoi Bardella serait-il mal reçu puisqu'il n'est responsable de rien, qu'il ne gère rien et qu'il s'associe au mal paysan actuel d'une manière très populiste et racoleuse ? Il est bcp plus difficile et finalement impopulaire de gérer le pays et d'agir.

Portrait de Interstellar
25/février/2024 - 12h06
COLIN33 a écrit :

Normal que ce soit calme, contrairement à Macron il n'a pas fait ses preuves, il a peu d'efforts a faire pour être plus apprécié que Macron

Très bonne remarque. Il est bcp plus facile de dénoncer, critiquer que d'agir. Qu'on apprécie ou pas Macron, il est évident que tout gouvernant aurait été moins bien reçu dans les circonstances actuelles qu'un opposant, quel qu'il soit (sauf peut-être les écolos pas très populaires auprès des agriculteurs !).

Portrait de COLIN33
25/février/2024 - 11h33 - depuis l'application mobile

Normal que ce soit calme, contrairement à Macron il n'a pas fait ses preuves, il a peu d'efforts a faire pour être plus apprécié que Macron

Portrait de PhilRAI
25/février/2024 - 10h08

Ça fait des années qu'on constate les dégâts de l'agriculture dus à la politique européenne dont Macron est un des plus fervents adeptes. Il est clair qu'il ne changera rien de cette politique à part quelques mesures cosmétiquesC'est cela que dénonce le RN, qui propose une autre politique. Il est donc normal que les agriculteurs rejoignent ce parti.C'est évidemment dangereux pour les partis au pouvoir menés par Macron, c'est pour cela qu'il font comme d'habitude tout pour diaboliser et insulter le RN, faute d'être capable d'une argumentation politique qui se tienne, et faut d'assumer leurs échecs pourtant flagrants dans tous les domaines, pas seulement l'agriculture, comme le dénonce le RN depuis des années.Il est évident que pour s'en sortir un vote massif RN et pour les souverainstes en général est indispensable.

 

Portrait de Beguin
25/février/2024 - 10h23

Marre de tous ces juvéniles, face à trump et poutine, il faut un mec d'envergure. Et puis après macron et sa clique d'ados, faudra du changement.