23/02 07:46

Salon de l'Agriculture : Le gros ratage de l'Elysée qui invite "Les soulèvements de la terre", qualifiés d'éco-terroristes, à débattre avec le Président... avant de faire marche arrière devant le tollé - Vidéo

C'est ce que l'on peut appeler un énorme ratage de l'Elysée à quelques heures du grand débat annoncé au Salon de l'Agriculture.  L’Élysée a en effet annoncé, hier, en fin de soirée que les Soulèvements de la Terre ne sont finalement pas conviés au grand débat auquel Emmanuel Macron prendra part samedi au salon de l’Agriculture. L’annonce un peu plus tôt dans l’après-midi de la présence de ce collectif que Gérald Darmanin voulait dissoudre l’an passé avait créé la polémique.

Une invitation qui avait provoqué la colère du président de la FNSEA, Aurélien Rousseau, qui avait notamment indiqué qu’il ne se rendrait pas à l’invitation du président de la République en présence des Soulèvements de la Terre. 

"L'invitation par le Président de la République au Salon de l'Agriculture d'un groupuscule dont la dissolution a été demandée par son propre gouvernement est une provocation inacceptable pour les agriculteurs, a ainsi écrit Arnaud Rousseau sur le réseau social X ce jeudi. J'avais accepté de participer à un débat. Dans ces conditions, je refuse de prendre part à ce qui ne sera qu'une mascarade." 

"Décidément, Macron n’incarne rien d’autre que la confusion, le mépris et le désordre », a déclaré Marine Le Pen. Le président des Républicains Éric Ciotti a dénoncé pour sa part « l’insupportable en même temps macroniste ».

Le Conseil d’Etat a annulé, jeudi 9 novembre 2023, la dissolution du mouvement écologiste des Soulèvements de la Terre (SLT), décidée en conseil des ministres le 21 juin. Le ministre de l’intérieur reprochait au collectif d’« appeler » et de « participer » à des violences. Il avait personnellement engagé la procédure de dissolution le 28 mars, trois jours après de violents affrontements entre gendarmes et opposants aux retenues d’eau de Sainte-Soline (Deux-Sèvres), dont l’exécutif avait imputé la responsabilité au mouvement.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de enero
23/février/2024 - 17h40
Titoon a écrit :

Manger du poulet ukrainien élevé on ne sait comment, ou faire venir votre nourriture surgelée et gavé de pesticide ou autre par bateau de l'autre bout du monde, cela ne vous pose aucun problème par contre?

 

???!!!???? C'est exactement ce qu'exprime mon commentaire qui s'oppose à l'agriculture productiviste (française ou pas) mais pas grave, si ça vous défoule...

Portrait de Titoon
23/février/2024 - 16h34
enero a écrit :

Totalement. Taux légal de nitrate explosé chez moi à cause de l'azote répandu dans les champs alentours, eau considérée comme non potable et eau en bouteille obligatoire pour les femmes enceintes. Tout le monde s'en fou (maire agriculteur), "C'est comme ça" ils disent....

Les traces de pesticide dans 70% des fruits et légumes, les élus s'en foutent, eux, ils donnent du bio à leurs gamins et petits-enfants. Quant à la biodiversité qui disparait à vitesse grand V je n'en parle même pas, c'est la 5eme roue du carrosse.

Après contrairement à vous, je ne dirai pas "les agriculteurs" mais plutot "une majorité d'agriculteurs" car il existe tout de même une minorité qui ne voie pas que son portefeuille mais se soucie également des conséquences désastreuses de leurs méthodes de production.

Manger du poulet ukrainien élevé on ne sait comment, ou faire venir votre nourriture surgelée et gavé de pesticide ou autre par bateau de l'autre bout du monde, cela ne vous pose aucun problème par contre?

 

Portrait de enero
23/février/2024 - 14h33
tomy a écrit :

Ce que veulent les agriculteurs, c'est un droit a polluer 

Totalement. Taux légal de nitrate explosé chez moi à cause de l'azote répandu dans les champs alentours, eau considérée comme non potable et eau en bouteille obligatoire pour les femmes enceintes. Tout le monde s'en fou (maire agriculteur), "C'est comme ça" ils disent....

Les traces de pesticide dans 70% des fruits et légumes, les élus s'en foutent, eux, ils donnent du bio à leurs gamins et petits-enfants. Quant à la biodiversité qui disparait à vitesse grand V je n'en parle même pas, c'est la 5eme roue du carrosse.

Après contrairement à vous, je ne dirai pas "les agriculteurs" mais plutot "une majorité d'agriculteurs" car il existe tout de même une minorité qui ne voie pas que son portefeuille mais se soucie également des conséquences désastreuses de leurs méthodes de production.

Portrait de Philtlse
23/février/2024 - 14h04
tomy a écrit :

Ce que veulent les agriculteurs, c'est un droit a polluer 

Et vous, quel est votre droit? Ne plus manger ?

Portrait de tomy
23/février/2024 - 09h47

Ce que veulent les agriculteurs, c'est un droit a polluer 

Portrait de MICMAH458
23/février/2024 - 09h43

macron avait dit qu'il en voulait un plus grand nombre, et il obtient toujours ce qu'il désire : effectivement, son entourage est peuplé d'amateurs et d'incompétents (ceux-là, il ne les avait pas demandés, mais il les a quand même).

Portrait de Lotus14
23/février/2024 - 09h15

C'est ça on avance et on recule ...... 

Un jour on dit  et le lendemain on dément 

Portrait de LEON
23/février/2024 - 09h14

Prêt à tout et n'importe quoi ...on dissout un collectif pour terrorisme et suspend la   sanction si ça nous arrange pour négocier ...voilà qui mène la République ...

Portrait de Beguin
23/février/2024 - 08h30

Un gouvernement de branquignols

Portrait de De Pompignanㅤ
23/février/2024 - 08h28

Soulèvements de la Terre est un collectif légitime qui regroupe des milliers de personnes. Dont des agriculteurs.

Il n'y a pas que les pollueurs de la FNSEA qui peuvent discuter du sujet agricole.

Portrait de KERCLAUDE
23/février/2024 - 08h13

Mais qui a eu la bonne idée d'inviter un groupuscule "écolo" pour discuter avec des agriculteurs, sachant que le Ministre de l'Intérieur voulait la dissolution de ce groupuscule..... on touche e fond de la bêtise .