19/02 13:24

Polémique à Paris: "Morandini Live" était ce matin en direct d'une école qui doit être transformée en centre d'accueil pour mineurs non accompagnés en plein coeur du 16e arrondissement - Regardez

Ce matin, Jean-Marc Morandini présentait en direct un nouveau numéro de "Morandini Live" sur CNews. Au début de l'émission, avec ses invités, le journaliste a évoqué cette école du 16e arrondissement de Paris, rue Hamelin, qui doit être transformée en centre d'accueil pour mineurs non accompagnés.

En septembre dernier, faute d'effectif, cette école primaire a été fermée. La mairie de l'arrondissement voulait en faire un centre d'accueil pour enfants en situation de handicap. Mais, la mairie de Paris a réquisitionné les lieux pour en faire un centre pour mineurs non accompagnés "en attente de leur évaluation" qui sera confié à l'association France Terre d'Asile.

"Après l’occupation de l’école Erlanger, la mobilisation du gymnase Jean Bouin l’hiver dernier, la reconduction du centre « provisoire » d’accueil d’urgence dans le Bois de Boulogne, nous dénonçons et refusons cette utilisation annoncée comme « temporaire » et nous déplorons les méthodes de la Ville de Paris qui ne cesse de passer en force sans aucun respect pour les mairies d’arrondissement, les habitants et les élus qu’ils représentent démocratiquement", déclarait en novembre dernier la mairie du XVIe arrondissement.

Et d'ajouter : "Cette décision unilatérale d'hébergement sans consultation ni accord de la Mairie du XVIe est inacceptable. Elle l’est d’autant plus que la Mairie du XVIe soutient avec la direction de l’Institut Médico Educatif HOVIA, la relocalisation d’un centre pour enfants en situation de handicap, actuellement situé dans le XVIIe arrondissement et dont le déménagement est rendu urgent et nécessaire par des travaux engagés par le propriétaire, la RIVP" .

Ce matin, Marie Blanchard, journaliste de "Morandini Live", s'est rendue sur place. "Une riveraine nous disait qu'au début, il y avait 25 mineurs non accompagnés. Ils seraient près de 400 aujourd'hui", a-t-elle précisé.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
20/février/2024 - 12h57

"En attente de leur évaluation", lol

En attente de leur "régularisation" plutôt...

Portrait de bruno.13
19/février/2024 - 19h18

Les voisins ont intérêt à se barricader le soir et s'équiper de portes blindées et d'alarme. A chaque fois qu'un hébergement de mineurs isolés s'installe quelque part, il y a une recrudescence de la délinquance,  Mais pour les bobos socialos de la mairie de Paris, un mineur étranger isolé vaut sans plus qu'en enfant en situation de handicap.