18/02 14:31

La fracture numérique qui sépare les jeunes et les seniors se réduit, puisque 8 Français de plus de 65 ans sur 10 se connectent désormais chaque mois sur internet, selon une étude de Médiamétrie

La fracture numérique qui sépare les jeunes et les seniors se réduit, puisque 8 Français de plus de 65 ans sur 10 se connectent désormais chaque mois sur internet, selon des chiffres de Médiamétrie.

Cette proportion est cinq fois plus importante qu'en 2008, selon les données de l'Année internet 2023 de Médiamétrie, vaste panorama qui porte aussi bien sur les usages que sur les contenus. "La fracture numérique persiste, car 8 millions de personnes en France" n'utilisent pas internet, "mais elle se réduit", a commenté Catherine Poullet, directrice de la mesure d'audience internet de Médiamétrie, lors de la présentation de ce rapport. "Nous assistons à une homogénéisation des usages digitaux qui s'étend à toutes les générations", a renchéri Bertrand Krug, directeur digital et presse de Médiamétrie.

Les seniors sont même le "moteur de croissance" de l'usage d'internet, puisque les générations âgées de 15 à 65 ans sont déjà presque entièrement connectées (de 95% à 100% selon les âges). Pour autant, des disparités existent au sein de la catégorie "seniors": la moitié des 75 ans et plus n'utilisent pas internet, selon Mme Poullet. Outre cette catégorie du "très grand âge", l'autre partie des "non-internautes" se situe à l'autre extrême générationnel, les enfants de moins 10 ans.

Autre indicateur du fait que les usages des seniors se rapprochent de ceux des plus jeunes: pour la première fois, le smartphone est le moyen majoritairement utilisé par les plus de 65 ans pour se connecter (57% du temps passé en ligne, contre 28% pour l'ordinateur et 15% sur les tablettes). Si on prend en compte l'ensemble des classes d'âge, c'est 79% du temps passé sur internet qui l'est depuis un smartphone.

Enfin, l'âge moyen des internautes est passé de 43 ans en 2018 à 45 ans en 2023. Globalement, 47,4 millions de Français se connectent sur internet chaque jour, soit 1,8 million de plus qu'en 2022. De même, le temps quotidien passé sur le web augmente, à 2h24 en moyenne (+50 minutes en 5 ans), dont plus d'un tiers sur les réseaux sociaux et messageries. Ce niveau égale quasiment les pics atteints pendant la crise du Covid et les confinements, en 2020 et 2021.

Logiquement, le temps de surf quotidien est différent selon les âges: 3h58 chez les 15-24 ans et 3h06 chez les 11-14 ans, contre 1h32 chez les 65 ans et plus.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions