06/02 09:43

JO 2024 de Paris: Tony Estanguet, le président du comité d’organisation, est visé par une enquête ouverte par le parquet national financier sur sa rémunération

Le président du comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques (Cojop) de Paris, Tony Estanguet, est visé par une enquête ouverte récemment par le parquet national financier et portant sur les conditions de sa rémunération, a appris l’AFP mardi de source proche du dossier.

L’enquête a été confiée à la police judiciaire parisienne la « semaine dernière », a précisé cette source. Contacté par l’AFP, le PNF a indiqué ne pas souhaiter « communiquer à ce stade sur l’existence d’une éventuelle enquête préliminaire relative à la rémunération de Tony Estanguet ».

Tony Estanguet a perçu une rémunération annuelle de 270.000 euros bruts jusqu’en 2020, selon des chiffres communiqués par le Cojop en 2018. Cette rémunération était ensuite susceptible d’évoluer dans une limite de 20%, en fonction de certains critères de performance, avait indiqué le Cojop à l’époque.

Mais le Cojop étant une association de type loi 1901, la rémunération de ses dirigeants est plafonnée par la loi à des niveaux sensiblement inférieurs. Selon un récent article du Canard enchaîné, l’ancien sportif aurait donc créé une société qui facture des « prestations non commerciales » au Cojop, qu’il dirige. Ce qui interroge sur le contrôle de « la réalité et la qualité des prestations » effectuées par la société d’Estanguet, poursuivait le journal en octobre.

« Le cadre de la rémunération du président du Comité d’organisation est très strictement encadré », a réagi mardi le Cojop auprès de l’AFP, faisant part de son « étonnement » à l’annonce de l’ouverture de l’enquête. La rémunération de Tony Estanguet « a été décidée et validée par le premier Conseil d’administration du comité d’organisation le 2 mars 2018, qui a statué en son absence, de façon souveraine et indépendante », précise le Cojop.

Le montant de la rémunération a été décidée sur proposition d’un « comité des rémunérations » composé « d’experts indépendants chargés de s’assurer de la pertinence de notre politique de rémunération », ajoute le Cojop.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bergil
6/février/2024 - 18h05
djelloul a écrit :

dsl mais ce mec, depuis le debut , je  ne le sens pas ...Il a pris la bonne carte ...et a trouvé le  bon filon ...Habille des pieds a la tete ,tous les frais remboursés  + la voiture qui va avec ...Mais si il etait le seul ....Mais c est le jeu .........La mariée est belle , autant en profiter.. De toutes facons .Si c est pas lui, ce sera un autre

Moi aussi j'ai le même ressenti ! Le mec s'est trouvé un bon filon avec ses appuis --- politiques ?

Portrait de COLIN33
6/février/2024 - 14h51 - depuis l'application mobile

il aurait été plus surprenant qu'il ne reçoive aucune "indemnité "

Portrait de COLIN33
6/février/2024 - 14h51 - depuis l'application mobile

il aurait été plus surprenant qu'il ne reçoive aucune "indemnité "

Portrait de MICMAH458
6/février/2024 - 20h08

Bien évidemment qu'ils en croquent au CIO, tout comme à la FFT ou à la FFF (voir le cas actuellement très problématique de amélie castera, dite AOC mais qui, contrairement à son sigle, n'a aucune espère de contrôle dans ce qu'elle dit).  Comment justifier des salaires pareils, en dehors de toute réalité ?  Le "président" estanguet a gagné plus d'argent en quelques mois à ce poste très honorifique, que durant toutes les années pendant lesquelles ils était sportif professionnel.  C'est vrai aussi qu'il a pratiqué un sport peu médiatisé, voire assez confidentiel, et que le prestige de ces quelques médailles est tout de même à relativiser.

Portrait de djelloul
6/février/2024 - 10h22

dsl mais ce mec, depuis le debut , je  ne le sens pas ...Il a pris la bonne carte ...et a trouvé le  bon filon ...Habille des pieds a la tete ,tous les frais remboursés  + la voiture qui va avec ...Mais si il etait le seul ....Mais c est le jeu .........La mariée est belle , autant en profiter.. De toutes facons .Si c est pas lui, ce sera un autre