04/02 17:20

Gare de Lyon : La garde à vue de l'assaillant Malien qui avait été levée hier soir pour raison psychologique a repris cet après-midi - Le pronostic vital de la victime la plus grièvement blessée "serait toujours engagé"

17h21: Le suspect dans l’attaque au couteau de la gare de Lyon (Paris) samedi est de retour en garde à vue, a annoncé le parquet de Paris ce dimanche. L’assaillant présumé avait été arrêté samedi matin avant d’être placé en garde à vue, mais il en avait été extrait dans la soirée en raison de son état psychiatrique, jugé « incompatible avec la mesure de contrainte ».

Il avait été pris en charge par l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police. Trois personnes ont été blessées dans cette attaque au couteau au cœur de Paris, dont une gravement. Son pronostic vital serait toujours engagé.

17h13 : Nos confrères d'Europe 1 indique ce soir que le pronostic vital de la victime la plus grièvement blessée "serait toujours engagé" à cette heure, d'après le ministère public.

 

17h02: La garde à vue de l'assaillant Malien qui avait été levée hier soir pour raison psychologique a repris cet après-midi, selon le Journal du Dimanche. Dans un premier temps, son état avait été jugé compatible avec la garde à vue avant qu’un psy donne un avis inverse, rendant impossible la mesure de contrainte. Il avait donc été pris en charge par le service d’infirmerie de la préfecture de police de Paris (I3P). Ce dimanche, son état psychologique a finalement été jugé compatible, et Kassogue S. est à nouveau entendu par les enquêteurs. Le suspect est donc jugé apte à retourner en garde à vue.

 

07h53: Après une journée en garde à vue et les premières questions posées par les enquêteurs, la garde à vue de l'assaillant Malien a été "levée suite à l'examen de comportement", selon le parquet. Cet examen a révélé un "état psychiatrique incompatible avec la mesure de contrainte. Il est donc pour le moment pris en charge par l'infirmerie psychiatrique de la préfecture de police", a-t-il précisé.

De premiers éléments convergeaient initialement pour dire que l'homme présentait un "profil SDF", mais "aucun signe de religiosité". Les enquêteurs s'intéressent notamment à un compte TikTok, ouvert au nom de l'assaillant sur lequel figure un homme noir à lunettes, barbu, cheveux ras. Sur l'une des vidéos, datée du 2 décembre 2023, l'auteur du compte écrit : "R.I.P. (repose en paix, NDLR) dans trois mois, qu'Allah m'accueille dans son paradis".

Dans d'autres vidéos, il exprime notamment son ressentiment à l'égard de la France, faisant référence à l'intervention militaire française au Mali.

Selon Le Parisien, le suspect présente le profil d’un déséquilibré, un traitement d’antipsychotiques et antiépileptiques a été retrouvé sur lui, ainsi qu’un ticket pour un rendez-vous dans un hôpital psychiatrique de Turin. Il était suivi depuis près de sept ans et avait déjà été interné.

Aucun lien terroriste n’a été établi à ce stade alors que l’enquête pour tentative d’assassinat débute à peine.

L'assaillant, de nationalité malienne, était "en situation régulière en Italie depuis 2016, avec un titre émis en 2019 tout à fait valable", selon les documents trouvés en sa possession, avait précisé plus tôt le préfet de police de Paris Laurent Nuñez, qui s'est rendu sur place. Ce titre lui permettait de voyager en France en toute légalité.

Selon les papiers d'identité qu'il a présentés, il est né le 1er janvier 1992, selon une source proche du dossier. Il était jusque-là inconnu des services de police français comme italiens, selon une source policière.

"Cet individu manifestement souffre de troubles psychiatriques", avait précisé le préfet et "des médicaments" ont été retrouvés sur lui.

L'attaque s'est produite à moins de six mois des Jeux olympiques de Paris où 15 millions de visiteurs sont attendus dans un contexte sécuritaire tendu. Le plan Vigipirate avait été rétrogradé au niveau 2 ("sécurité renforcée - risque attentat") le 15 janvier. L'agression a eu lieu peu après 7 h 30 dans le hall 3 de la gare, situé en sous-terrain, qui mène notamment aux trains de banlieue comme les RER A et D et la ligne R qui dessert le sud de la Seine-et-Marne.

L'assaillant a blessé grièvement un homme en lui portant un coup de couteau à l'abdomen et deux coups de marteau à la tête, selon une source policière. Selon le parquet, cette personne avait toujours un pronostic "vital engagé" en début de soirée et était toujours hospitalisée, tout comme une autre personne plus légèrement blessée.

Une troisième personne, blessée à une main, est sortie de l'hôpital. Selon le ministère public, tous trois, hospitalisés à Saint-Antoine et Lariboisière, sont des "passants" qui se seraient "interposés" et ont été "blessés par des coups de couteau et de marteau".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de soly
5/février/2024 - 08h33

Les migrants s'arrangent pour être traités en psychiatrie car cela leur permet de rester notamment en France et de toucher une allocation. En effet, la France n'expulse pas les migrants qui sont suivis pour soins. N'importe qui peut se faire passer pour fou, les psy n'y voient que du feu.

La psychiatrie en général, les psychiatres et autres psy, est une belle arnaque.  

 

Portrait de Capri
4/février/2024 - 13h00
coco 35 a écrit :

La c'est trop facile de les déclarés tarés et visiblement ça arrange tout le monde 

Il faut bien dire quelque chose. La raison de la « folie » est pratique en ce sens qu’elle balaye toute tentative d’explication rationnelle.

Forcement, pour commettre ce genre d’acte, il faut « avoir les fils qui se touchent ».

Pour autant, la vidéo du Mr. postée sur les réseaux sociaux est parfaitement claire et nette.

CQFD

Portrait de christ59200
4/février/2024 - 12h21

Nouvelle panoplie du terroriste : un couteau, un marteau et des anti psychotiques ainsi ils sont certains de passer pour des cuisiniers étoilés, des bricoleurs du dimanche et de pauvres "tarés". A croire que cela arrange Darmanin. Bon maintenant si il tombe sur un français de souche exédé d'être menacé par les chances pour la France, victime de vol, de viol auprès de sa famille, en pleine depression au bout du rouleau et qui le tue... Soyez certain que ce pauvre hére (le français) sera jugé sévérement par les juges et n'aura même pas les circonstances atténuantes.

Portrait de Decenale
4/février/2024 - 12h16

Si lui est cinglé alors il faut statuer que tous les africains le sont, parce qu'ils tiennent tous le même discours.

Tous sont dans cette haine de la france, des français et des blancs qu'ils considèrent comme la source du mal et de tous leurs échecs. Et en même temps leur plus grand cauchemar c'est qu'on les renvoi en afrique.

Cette immigration est totalement schizo, ingérable et dangereuse. Elle n'amène que la mort.

Portrait de LEON
4/février/2024 - 11h43
Ocarina a écrit :

C'est fait exprès pour éviter toute récupération sur les méfaits de l'immigration, et pourtant on ne peut récupérer que ce qui est récupérable.

Là où ça ne devient plus crédible, c'est le nombre de tarés issus de cette immigration, faudrait que nous gouvernant arrêtent de nous prendre pour des cruches.

Les gouvernants ne sont pas près d'arrêter de nous prendre pour des cruches : La France a toujours été une terre d'accueil et doit le rester ...

Portrait de PhilRAI
4/février/2024 - 10h59

C'est évident que les terroristes manipulent ces gens ! Ils sont hors d'atteinte et maintiennent un climat de peur.

Portrait de Ocarina
4/février/2024 - 10h41

C'est fait exprès pour éviter toute récupération sur les méfaits de l'immigration, et pourtant on ne peut récupérer que ce qui est récupérable.

Là où ça ne devient plus crédible, c'est le nombre de tarés issus de cette immigration, faudrait que nous gouvernant arrêtent de nous prendre pour des cruches.

Portrait de coco 35
4/février/2024 - 10h29

La c'est trop facile de les déclarés tarés et visiblement ça arrange tout le monde 

Portrait de Amandecroquante
4/février/2024 - 10h23

C’est bien il ira au club med avec l’agresseur d’annecy

avant on nous parlait des loups solitaires, maintenant on nous parle des fous étrangers …

Portrait de Ma vision des choses
4/février/2024 - 10h00

Et pourquoi ne pas faire passer un test psychologique à chaque étranger arrivant en France ? De cette façon, s'il commet un attentat, une agression, un vol,... il ne pourrait plus trouver l'excuse d'un état psychiatrique problématique ! Et s'il échoue à son test d'entrée, il retourne à la maison...

Portrait de Bigpower
4/février/2024 - 09h55

C'est quand même incroyable que tous les migrants qui veulent nous égorger auraient en fait des troubles psychologiques !        Ou alors, une certaine religion rendrait fou ?!     En tous les cas, la France devient l'asile de la planète...

Portrait de KERCLAUDE
4/février/2024 - 09h21

L'état psychiatrique bientôt une excuse atténuante pour tous  les auteurs de violences.