31/01 14:31

Etats-Unis: Les patrons des réseaux sociaux sont attendus au Sénat américain aujourd'hui pour une audition sur les dangers que présentent les réseaux sociaux pour les enfants et adolescents

Les dirigeants de Meta (Facebook, Instagram), X (anciennement Twitter), TikTok, Discord et Snap sont attendus au Sénat américain aujourd'hui pour une audition sur les dangers que présentent les réseaux sociaux pour les enfants et adolescents.

Ce sujet met généralement d’accord les élus politiques des deux bords et de nombreuses associations qui accusent les plateformes numériques de ne pas suffisamment protéger les plus jeunes, notamment contre les risques d’exploitation sexuelle.

« L’échec odieux de ces entreprises à éradiquer les abus sexuels sur les enfants est un exemple d’un échec plus large et systémique à donner la priorité à la sécurité des enfants qui utilisent leurs produits », a commenté mardi Imran Ahmed, fondateur de l’ONG Center for Countering Digital Hate.

La commission judiciaire a convoqué Mark Zuckerberg (Meta), Linda Yaccarino (X), Shou Zi Chew (TikTok), Evan Spiegel (Snap) et Jason Citron (Discord) pour une audition intitulée « Les géants de la tech et la crise des abus sexuels contre les mineurs en ligne ».

« Je suis fier du travail accompli par nos équipes pour améliorer la sécurité des enfants en ligne, non seulement sur nos services, mais aussi sur l’ensemble d’internet », compte déclarer Mark Zuckerberg aux sénateurs en guise d’introduction mercredi, d’après le texte de son discours consulté par l’AFP.

« Nous avons environ 40.000 personnes au total qui travaillent sur la sécurité et la sûreté, et nous avons investi plus de 20 milliards de dollars depuis 2016 », va-t-il préciser.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de San Antonio
31/janvier/2024 - 16h45 - depuis l'application mobile

Ces réseaux sont en train de flinguer la jeunesse occidentale, qui est scotchée dessus h24.