27/01 13:02

Japon: Le coût des dommages causés par le violent séisme qui a frappé le centre du pays le 1er janvier, faisant plus de 230 morts, devrait être compris entre 6,9 et 16,2 milliards d’euros, selon le gouvernement nippon

Le coût des dommages causés par le violent séisme qui a frappé le centre du Japon le 1er janvier, faisant plus de 230 morts, devrait être compris entre 6,9 et 16,2 milliards d’euros, selon une estimation du gouvernement nippon. Cette évaluation concerne les dégâts aux bâtiments et aux infrastructures (routes, aéroports, réseaux, etc.) dans le département d’Ishikawa, le plus touché, ainsi que dans les deux départements voisins de Toyama et de Niigata.

Les chiffres sont encore dans une fourchette très large « parce que nous sommes encore en pleine évaluation des dégâts », a déclaré vendredi à l’AFP un responsable du gouvernement, précisant que ce rapport avait été présenté jeudi lors d’un conseil des ministres. Cette estimation officielle entre 1.100 et 2.600 milliards de yens est supérieure à de premiers calculs partiels des dégâts établis début janvier par le secteur privé.

Mais la facture totale devrait ainsi être très largement inférieure à celle du gigantesque tremblement de terre et tsunami de 2011 dans le nord-est du Japon, qui avait été chiffrée par le gouvernement nippon à 16.900 milliards de yens (147 milliards d’euros à l’époque).

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions