25/01 15:02

Le fort redoux qui traverse toute la France après un épisode de froid a établi hier plusieurs nouveaux records de chaleur pour un mois de janvier le long de la Méditerranée, selon Météo-France

Le fort redoux qui traverse toute la France après un épisode de froid a établi hier plusieurs nouveaux records de chaleur pour un mois de janvier le long de la Méditerranée, où le déficit de pluie se poursuit, a annoncé jeudi Météo-France. « Des records mensuels de températures maximales ont été atteints dans le sud-est du pays, autour de la Méditerranée », a indiqué Météo-France, citant plusieurs mesures inédites entre l’Hérault et le Var.

Mercredi, 22,1°C ont été relevés à la station de mesures de l’aéroport de Montpellier, effaçant nettement le record précédent mesuré à 21,2°C en 2002. A l’aéroport de Nîmes et à Arles (Bouches-du-Rhône), le thermomètre a atteint 21°C, à Aigues-Mortes (Gard) 20,8°C et, dans le Var, 22,5°C au Luc et 21,2°C au Castellet.

Sur toutes ces stations, les records précédents étaient relativement récents, tous établis au XXe siècle. Ce fort redoux est généralisé sur la métropole, mais plus marqué sur les régions méditerranéennes où le pic était prévu entre mercredi et jeudi par Météo-France, « avec 25°C possibles dans les environs de Perpignan, Prades, ou Durban-Corbières, 20 à 22°C à Montpellier, Toulon ou Nîmes ».

« Une telle douceur est remarquable pour un mois de janvier mais cela n’est pas inédit de connaître des températures au-delà des 20°C en hiver », nuançait toutefois mercredi Météo-France dans un communiqué, invoquant les 20,5°C relevés à Toulon en 2016, les 20,7°C à Montpellier en 2018 ou encore des 25,4°C à Perpignan en 2020.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de COLIN33
26/janvier/2024 - 08h05 - depuis l'application mobile

malheureusement la nature vient au secours de ceux qui n'ont pas les moyens de se chauffer, et ils sont nombreux