25/01 13:31

Japon: Un tribunal a condamné à la peine de mort l’homme qui avait incendié un studio d’animation en 2019 à Kyoto, dans l’ouest du pays, faisant 36 morts

Un tribunal au Japon a condamné jeudi à la peine de mort l’homme qui avait incendié un studio d’animation en 2019 à Kyoto (Ouest du pays), faisant 36 morts, l’un des crimes les plus sanglants dans l’archipel depuis des décennies. D’après plusieurs témoignages, Shinji Aoba, aujourd’hui âgé de 45 ans, avait fait irruption dans le bâtiment du studio Kyoto Animation et répandu de l’essence avant d’y mettre le feu en criant: « Vous allez mourir ».

Ce drame avait provoqué une immense vague d’émotion et d’indignation au Japon et à l’étranger. Cet acte était « vraiment cruel et inhumain », a déclaré jeudi le président du tribunal de Kyoto, Keisuke Masuda, selon le verdict que l’AFP a pu consulter.

« Le fait que 36 personnes soient mortes est extrêmement grave et tragique » et les victimes « ont dû endurer la peur et l’angoisse avant de mourir », a ajouté M. Masuda. Le studio ravagé par les flammes « s’est immédiatement transformé en un enfer », a-t-il poursuivi.

La plupart des victimes étaient de jeunes employés de Kyoto Animation --surnommé « KyoAni »-- dont une femme de 21 ans. Plus de 30 autres personnes avaient été blessées dans le sinistre. « Je ne pensais pas qu’autant de gens allaient mourir et je pense maintenant être allé trop loin », avait déclaré l’accusé au premier jour de son procès, en septembre dernier.

« Je pense que je dois payer pour mon crime avec (cette peine) », avait-il aussi estimé durant une audience en décembre, lorsqu’il avait été interrogé sur le souhait des familles des victimes de le voir condamné à mort.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Justemonavis
25/janvier/2024 - 16h18

 Rien que pour la sécurité je rêve de vivre dans ce pays qui sait encore ce qu'est la loi.