05/01 12:09

EXCLU: L'hydroxychloroquine a-t-elle tué 17.000 personnes ? Le Pr Didier Raoult remet en cause ces résultats dans "Morandini Live" et confirme que ce médicament reste efficace contre le Covid-19 - VIDEO

Ce matin dans "Morandini Live", le professeur Raoult a réagi en exclusivité à l'étude publiée par le magazine "Science" selon laquelle l'hydroxychloroquine, qu'il a vantée, aurait provoqué la mort de 17.000 personnes en 5 mois.

Le Pr Didier Raoult a expliqué que les doses d'hydroxychloroquine données aux patients dans cette étude étaient très largement supérieures à la normale et donc des doses dangereuses, ce qui explique sans aucun doute le nombre de morts enregistrés : "Vous savez ça fait 30 ans que j'utilise ce médicament dans différents traitements ! Aujourd'hui le médicament qui fait le plus de morts c'est le Doliprane. Si vous prenez 4 fois la dose de Doliprane vous mourrez !

Le professeur a également précisé que tout cela était une affaire politique et a confirmé l'efficacité de l'hydroxychloroquine dans le traitement contre le Covid-19.

Rappelons que selon l'étude de Science, l'hydroxychloroquine serait associée à près de 17.000 décès dans six pays  dont la France, sur la période de la première vague entre mars et juillet 2020. Des chercheurs du CHU de Lyon ont, quant à eux, précisé que près de 13.000 personnes en seraient mortes aux États-Unis et près de 200 en France.

Selon cette étude, 16.990 décès ont été enregistrés dans six pays, pendant la première vague de Covid-19, entre mars et juillet 2020. Les scientifiques ont analysé sur cette période la surmortalité chez les patients traités à l'hydroxychloroquine en France, aux Etats-Unis, en Belgique, en Italie, en Espagne et en Turquie, en se basant sur le nombre de patients Covid hospitalisés, leur taux de mortalité et le taux de prescription de l’hydroxychloroquine.

Ils en ont extrapolé cette estimation de près de 17.000 décès qui se répartissent très inégalement. Ils comptent 95 morts en Turquie, à 199 en France, 240 en Belgique, 1.822 en Italie, 1 895 en Espagne et 12.739 aux Etats-Unis.

"Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est qu’il s’agit d’une estimation grossière, dans le sens ou elle ne concerne que quelques pays pendant une courte période et que le nombre total de morts est probablement bien plus grand", a souligné le Jean-Christophe Lega, coauteur de l’étude.

"Cela confirme que les patients souffrant d'un Covid et qui reçoivent ce médicament ont plus de risque de mourir que ceux qui ne le reçoivent pas", a estimé l'épidémiologiste Pierre Tatevin, chef du service des Maladies infectieuses du CHU de Rennes, invité sur l'antenne de France Inter.

 Le spécialiste explique que la molécule, "quand c'est mal dosé, donné à trop forte dose ou sur des cœurs fragiles peut donner des troubles du rythme cardiaque" et que "donner un traitement inutile et potentiellement toxique à des patients déjà fragile est quelque chose de dangereux".

Pour le professeur Pierre Didier Tattevin, président de la société de pathologie infectieuse, cette étude vient confirmer ce que d'autres études avaient montré dès le début de la pandémie. "Qu’on ait essayé ça au début ce n’est pas du tout critiquable, ça faisait partie des pistes, a-t-il déclaré à France 3 Provence-Alpes, ce qui est critiquable, c’est qu’on ait maintenu l’utilisation et la promotion du produit alors qu’au bout de trois mois, on avait déjà des études pour dire que ça n’apportait rien, et quelques mois plus tard des études complémentaires plus larges, qui montraient qu’en plus les gens qui l’avaient reçu avaient un risque de surmortalité de 11%".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de ‘’BeOil’‘
7/janvier/2024 - 11h54
Kakadu a écrit :

C'est totalement faux. Des personnes ont eu Covid ou Grippe cette année avec des symptômes très forts, certains vaccinés, certains non vaccinés. 

Concernant le scandale de la vaccination en masse, je suis d'accord. J'étais contre le fait d'obliger les populations à se vacciner. Chacun aurait dû voir cela avec son médecin et prendre sa décision en conscience. D'ailleurs, contrairement à beaucoup qui crie au loup maintenant, j'ai manifesté dans les rues de Berlin pour que confinements soient arrêtés et que chacun prennent ses responsabilités et que le vaccin ne soit pas "obligatoire". Nous étions bien peu nombreux à déambuler. Et en France, le pays des manifestations, elles ont été bien rares voire inexistantes. Donc ne me parlez pas de ce qu'il se passe à l'étranger. J'ai été dans l'obligation de me vacciner pour voyager car je vis en Allemagne, ma famille en France et en Autriche ! 

Concernant la hausse de la mortalité, elle n'est pas dû qu'au seul vaccin. Elle est aussi le fait que pendant 2 ans les gens ont été enfermés par obligation et qu'ils ne se sont pas fait suivre médicalement. Beaucoup de cancers ont été découverts tardivement à cause de cela. N'oublions pas le nombre de dépressions en forte augmentation chez les jeunes à cause des confinement. L'obésité qui est passé de 8 à 17% en 20 ans. De plus la population est de plus en plus vieillissante, et comme tu le dis, ils sont plus sujets à mourir d'un Covid, d'une grippe ou d'une dose de vaccin. Ou bien simplement de vieillesse. Plus la population sera vieillissant et plus le taux de mortalité sera grand. 

Le taux de mortalité en 2019 était de 9,1 pour 1000 habitants, puis 9,9 en 2020, 9,7 en 2021 et 9,8 en 2022. Les chiffres de 2023 serait une baisse de 5,1% de décès par rapport à 2022. Mais ils ne comptent pas encore le mois de Décembre. Nous verrons bien. Pour le moment, dans les chiffres, on ne constate pas de surmortalité. 

Par contre des maladies, effets secondaires suite au vaccin, on en parle en Allemagne, des reportages ont été faits sur Arte sur le sujet. En France, on essaie surtout de ne pas en parler. 

 

 

Non c’est faux. Globalement le covid est devenu un simple rhume avec l’effet combiné de l’accoutumance du virus et de l’immunité acquise chez 99% de la population qui l’a déjà au moins eu une fois. Je le redis, ceux qui galèrent sont ceux qui continuent à perturber leur système immunitaire avec ces injections ou qui ont des pathologies préexistantes lourdes. Regarde les chiffres du BNS anglais si tu ne me crois pas. Les hospitalisations ou décès dues au covid ne représentent même pas 10% de la surmortalité aujourd’hui.

Pour la surmortalité précisément, si l’on se fie toujours aux chiffres du BNS ce que tu dis est encore faux. Pas d’augmentation des cas de cancer. Les gens meurent massivement en raison d’arrêts cardiaque, de troubles circulatoires et de maladies liées au foie. On est à 50% d’augmentation par rapport à la période pré covid. Et plus les tranches d’âge sont jeunes, plus la proportion est importante.

Portrait de Kakadu
6/janvier/2024 - 16h10
‘’BeOil’‘ a écrit :

T’en en train de me faire une salade russe garçon. Évidemment avant omicron, ce n’était pas un simple rhume et des personnes terminaient à l’hôpital. Depuis, c’est devenu excessivement rare et uniquement des personnes très âgées ou avec des pathologies préexistantes lourdes. Ces injections n’ont eu aucun effet depuis la fin du variant delta sur les hospitalisations.

Donc je te pose la question, pourquoi les gens continuent à mourir en masse en 2023 et autant que pendant la période pandémique alors que le virus lui même est hors de cause ?

Va bien falloir te faire une raison, et tout le monde n’est pas dupe. des procès s’ouvrent partout dans le monde, pfizer est interrogé par des commissions parlementaires au parlement européen, en Australie, au Sénat US, des têtes vont tomber c’est inévitable.

Il n’y a que dans ce pays où les gens ne sont absolument pas au courant de cela, c’est là qu’on mesure le niveau de censure extrême du mainstream media en France. Tout est verrouillé.

2024 promet une déroute totale des menteurs ayant forcé ces injections mortelles. Leur place est en prison.

C'est totalement faux. Des personnes ont eu Covid ou Grippe cette année avec des symptômes très forts, certains vaccinés, certains non vaccinés. 

Concernant le scandale de la vaccination en masse, je suis d'accord. J'étais contre le fait d'obliger les populations à se vacciner. Chacun aurait dû voir cela avec son médecin et prendre sa décision en conscience. D'ailleurs, contrairement à beaucoup qui crie au loup maintenant, j'ai manifesté dans les rues de Berlin pour que confinements soient arrêtés et que chacun prennent ses responsabilités et que le vaccin ne soit pas "obligatoire". Nous étions bien peu nombreux à déambuler. Et en France, le pays des manifestations, elles ont été bien rares voire inexistantes. Donc ne me parlez pas de ce qu'il se passe à l'étranger. J'ai été dans l'obligation de me vacciner pour voyager car je vis en Allemagne, ma famille en France et en Autriche ! 

Concernant la hausse de la mortalité, elle n'est pas dû qu'au seul vaccin. Elle est aussi le fait que pendant 2 ans les gens ont été enfermés par obligation et qu'ils ne se sont pas fait suivre médicalement. Beaucoup de cancers ont été découverts tardivement à cause de cela. N'oublions pas le nombre de dépressions en forte augmentation chez les jeunes à cause des confinement. L'obésité qui est passé de 8 à 17% en 20 ans. De plus la population est de plus en plus vieillissante, et comme tu le dis, ils sont plus sujets à mourir d'un Covid, d'une grippe ou d'une dose de vaccin. Ou bien simplement de vieillesse. Plus la population sera vieillissant et plus le taux de mortalité sera grand. 

Le taux de mortalité en 2019 était de 9,1 pour 1000 habitants, puis 9,9 en 2020, 9,7 en 2021 et 9,8 en 2022. Les chiffres de 2023 serait une baisse de 5,1% de décès par rapport à 2022. Mais ils ne comptent pas encore le mois de Décembre. Nous verrons bien. Pour le moment, dans les chiffres, on ne constate pas de surmortalité. 

Par contre des maladies, effets secondaires suite au vaccin, on en parle en Allemagne, des reportages ont été faits sur Arte sur le sujet. En France, on essaie surtout de ne pas en parler. 

 

 

Portrait de ‘’BeOil’‘
6/janvier/2024 - 13h06
Kakadu a écrit :

Eh bien non ! Moi j'ai dû me faire injecter 2 fois comme vous dites, et dans ma famille, certains ont pu résister à ne pas se faire vacciner Et bien j'ai eu une seule fois le covid de manière extrêmement légère, à savoir une grosse rhino pendant 5 jours, alors que je connais des personnes, jeunes et sans vaccin, qui l'ont eu 2 et 3 fois et à chaque fois couchés 2 semaines et plusieurs jour pour récupérer. 

Donc votre théorie est mauvaise. Cela dépend de chaque personne. Avec ou sans vaccin.

Et je suis loin d'être pour ce vaccin. Mais y en a un peu marre d'entendre ceux qui n'ont pas été vaccinés fanfaronner parce qu'ils ont eu une forme légère.

Les frères Bogdanov étaient contre le vaccin, on voit ce que ça a donné.

Et d'autres ont eu le vaccin, avec des effets secondaires catastrophiques et ce n'est pas fini.

Que faire ? On fait avec ce qu'on peut, l'avis de son médecin et on verra si on avait eu raison ou pas. 

T’en en train de me faire une salade russe garçon. Évidemment avant omicron, ce n’était pas un simple rhume et des personnes terminaient à l’hôpital. Depuis, c’est devenu excessivement rare et uniquement des personnes très âgées ou avec des pathologies préexistantes lourdes. Ces injections n’ont eu aucun effet depuis la fin du variant delta sur les hospitalisations.

Donc je te pose la question, pourquoi les gens continuent à mourir en masse en 2023 et autant que pendant la période pandémique alors que le virus lui même est hors de cause ?

Va bien falloir te faire une raison, et tout le monde n’est pas dupe. des procès s’ouvrent partout dans le monde, pfizer est interrogé par des commissions parlementaires au parlement européen, en Australie, au Sénat US, des têtes vont tomber c’est inévitable.

Il n’y a que dans ce pays où les gens ne sont absolument pas au courant de cela, c’est là qu’on mesure le niveau de censure extrême du mainstream media en France. Tout est verrouillé.

2024 promet une déroute totale des menteurs ayant forcé ces injections mortelles. Leur place est en prison.

Portrait de Kakadu
6/janvier/2024 - 12h39
‘’BeOil’‘ a écrit :

Moi jamais injecté je l’ai eu 2 fois aussi, première une grippe légère de 3 jours et la seconde un vulgaire rhume de 4 jours. Une vraie grippe, c’est à des années lumières en terme de violence comparé à ce covid. Ça ferait presque rire.

N’empêche que les seuls que je vois qui galèrent avec ce virus sont uniquement des injectés. Rien que ça devrait leur poser question.

Eh bien non ! Moi j'ai dû me faire injecter 2 fois comme vous dites, et dans ma famille, certains ont pu résister à ne pas se faire vacciner Et bien j'ai eu une seule fois le covid de manière extrêmement légère, à savoir une grosse rhino pendant 5 jours, alors que je connais des personnes, jeunes et sans vaccin, qui l'ont eu 2 et 3 fois et à chaque fois couchés 2 semaines et plusieurs jour pour récupérer. 

Donc votre théorie est mauvaise. Cela dépend de chaque personne. Avec ou sans vaccin.

Et je suis loin d'être pour ce vaccin. Mais y en a un peu marre d'entendre ceux qui n'ont pas été vaccinés fanfaronner parce qu'ils ont eu une forme légère.

Les frères Bogdanov étaient contre le vaccin, on voit ce que ça a donné.

Et d'autres ont eu le vaccin, avec des effets secondaires catastrophiques et ce n'est pas fini.

Que faire ? On fait avec ce qu'on peut, l'avis de son médecin et on verra si on avait eu raison ou pas. 

Portrait de ‘’BeOil’‘
6/janvier/2024 - 12h00
Constrictor a écrit :

Le seul qui aime manipuler les chiffres ici, c'est toi, et tu le fais sur chaque sujet sur le covid puisque tu aimes le faire dans le sens dans lequel tu as choisis et qui conforteront tes idées primaires d'antivax complotiste notoire.

Et il n'y a rien de démontré 1000x comme tu dis, encore une fois, celui qui raconte des conneries, c'est toi.

Ah bon tu es statisticien maintenant ?

Pierre Chaillot a démontré exactement ce que je viens de dire dans son livre. Mais c’est vrai que BFMWC n’en a pas parlé, le bulot inculte doit le rester. Tu en es le digne représentant smiley

Portrait de Constrictor
6/janvier/2024 - 01h22
‘’BeOil’‘ a écrit :

Démontré 1000x ces mensonges. Par ex au lancement de la 3e dose, tous les 2 doses étaient considérés non injectés ! Forcément puisque les gens n’avaient même pas encore eu le temps d’y aller !

A un moment faut arrêter de répéter des mensonges comme un perroquet, tu ne paraîtras pas plus intelligent.

Le seul qui aime manipuler les chiffres ici, c'est toi, et tu le fais sur chaque sujet sur le covid puisque tu aimes le faire dans le sens dans lequel tu as choisis et qui conforteront tes idées primaires d'antivax complotiste notoire.

Et il n'y a rien de démontré 1000x comme tu dis, encore une fois, celui qui raconte des conneries, c'est toi.

Portrait de ‘’BeOil’‘
5/janvier/2024 - 22h40
Ste'ph a écrit :

la mémoire courte de toute l'année 2020 (niveau mondial, le virus c'était pas qu'en France les neuneux), ces gens entassés en attente de soin, des hopitaux de fortunes, les morts au Brésil, etc... Oui pour beaucoup le virus était léger, mais ça dépend : les vieux, les malades, ceux qui ont des soucis respiratoires (même insoupçonnés), les obèses, etc... ont pris bien cher, perso même vaccinés en 2021, je l'ai eu en 2023 j'ai perdu l'odorat 2 semaines.

Et toi tu oublies l'hécatombe de 2022/2023 où le nombre de morts ne diminue toujours pas sauf qu’on a plus le droit à un croquemort tous les soirs pour nous donner les chiffres.

Portrait de ‘’BeOil’‘
5/janvier/2024 - 22h38
stbx00 a écrit :

Et oui mais un cas personnel concernant une pathologie dont plus de 90% des gens guérissent sans rien faire au bout de quelques jours (ou sont asymptomatiques) n'a aucun intérêt. 

D'ailleurs en proportion il y avait 10 fois plus de non vaccinés aux urgences que de vaccinés... Donc non ce ne sont pas les vaccinés qui "galèrent" le plus avec le virus.

Démontré 1000x ces mensonges. Par ex au lancement de la 3e dose, tous les 2 doses étaient considérés non injectés ! Forcément puisque les gens n’avaient même pas encore eu le temps d’y aller !

A un moment faut arrêter de répéter des mensonges comme un perroquet, tu ne paraîtras pas plus intelligent.

Portrait de stbx00
5/janvier/2024 - 22h24
Koikilencoute a écrit :

Ce qui restera le plus "mystérieux" dans cette épidémie (mais on devine l'explication), c'est pourquoi le gouvernement a déconseillé, voire empêché, les traitements curatifs potentiels :

- Clofoctol : l'autorité sanitaire n'a pas donné l'autorisation suffisamment tôt pour faire des tests efficaces, malgré les essais prometteurs faits par Pasteur Lille

- Ivermectine : de nombreux pays (Inde, Pérou, Indonésie...) ont vu le nombre de malades chuter dès l'emploi de l'Ivermectine. Regardez les courbes de 2021 sur ourworldindata.org. En Inde c'est encore plus flagrant : les États qui l'interdisaient ont vu la courbe continuer à augmenter, tandis que ceux qui l'autorisaient ont vu la courbe chuter spectaculairement. Alors que 5% seulement des personnes étaient vaccinées.

A force de chercher uniquement les chiffres qui vous arrangent vous déduisez des vérités qui n'en sont pas. La réalité scientifique c'est que malgré de nombreuses scientifiques l'Ivermectine n'a malheureusement pas montré une quelconque efficacité contre le virus Covid19.

Vouloir comparer des situations dans des pays qui n'ont pas eu la même politique de test ou encore la même pyramide des âges n'a pas de sens.

Portrait de stbx00
5/janvier/2024 - 22h18
‘’BeOil’‘ a écrit :

Moi jamais injecté je l’ai eu 2 fois aussi, première une grippe légère de 3 jours et la seconde un vulgaire rhume de 4 jours. Une vraie grippe, c’est à des années lumières en terme de violence comparé à ce covid. Ça ferait presque rire.

N’empêche que les seuls que je vois qui galèrent avec ce virus sont uniquement des injectés. Rien que ça devrait leur poser question.

Et oui mais un cas personnel concernant une pathologie dont plus de 90% des gens guérissent sans rien faire au bout de quelques jours (ou sont asymptomatiques) n'a aucun intérêt. 

D'ailleurs en proportion il y avait 10 fois plus de non vaccinés aux urgences que de vaccinés... Donc non ce ne sont pas les vaccinés qui "galèrent" le plus avec le virus.

Portrait de Ste'ph
5/janvier/2024 - 18h14
‘’BeOil’‘ a écrit :

Moi jamais injecté je l’ai eu 2 fois aussi, première une grippe légère de 3 jours et la seconde un vulgaire rhume de 4 jours. Une vraie grippe, c’est à des années lumières en terme de violence comparé à ce covid. Ça ferait presque rire.

N’empêche que les seuls que je vois qui galèrent avec ce virus sont uniquement des injectés. Rien que ça devrait leur poser question.

la mémoire courte de toute l'année 2020 (niveau mondial, le virus c'était pas qu'en France les neuneux), ces gens entassés en attente de soin, des hopitaux de fortunes, les morts au Brésil, etc... Oui pour beaucoup le virus était léger, mais ça dépend : les vieux, les malades, ceux qui ont des soucis respiratoires (même insoupçonnés), les obèses, etc... ont pris bien cher, perso même vaccinés en 2021, je l'ai eu en 2023 j'ai perdu l'odorat 2 semaines.

Portrait de ‘’BeOil’‘
5/janvier/2024 - 18h07
Koikilencoute a écrit :

Malgré 3 doses de vaccin, j'ai quand-même été malade du covid 2 fois, même bien malade. Et je connais d'autres personnes dans ce cas. Alors l'efficacité du vaccin, hein...

Moi jamais injecté je l’ai eu 2 fois aussi, première une grippe légère de 3 jours et la seconde un vulgaire rhume de 4 jours. Une vraie grippe, c’est à des années lumières en terme de violence comparé à ce covid. Ça ferait presque rire.

N’empêche que les seuls que je vois qui galèrent avec ce virus sont uniquement des injectés. Rien que ça devrait leur poser question.

Portrait de kuwabara
5/janvier/2024 - 17h11
Koikilencoute a écrit :

Il n'a pas dit "4 grammes", il a dit "4 fois la dose". Donc si tu prends 16 grammes de paracétamol, bien sûr tu meurs, puisque la dose mortelle est de 7 ou 8 grammes.

oui merci j avais entendu 4 grammes !! il a raison , vous aussi lol

 

Portrait de Koikilencoute
5/janvier/2024 - 16h52

Ce qui restera le plus "mystérieux" dans cette épidémie (mais on devine l'explication), c'est pourquoi le gouvernement a déconseillé, voire empêché, les traitements curatifs potentiels :

- Clofoctol : l'autorité sanitaire n'a pas donné l'autorisation suffisamment tôt pour faire des tests efficaces, malgré les essais prometteurs faits par Pasteur Lille

- Ivermectine : de nombreux pays (Inde, Pérou, Indonésie...) ont vu le nombre de malades chuter dès l'emploi de l'Ivermectine. Regardez les courbes de 2021 sur ourworldindata.org. En Inde c'est encore plus flagrant : les États qui l'interdisaient ont vu la courbe continuer à augmenter, tandis que ceux qui l'autorisaient ont vu la courbe chuter spectaculairement. Alors que 5% seulement des personnes étaient vaccinées.

Portrait de Koikilencoute
5/janvier/2024 - 16h35
kuwabara a écrit :

raoult a dit lui meme que l hydroxy  fonctionnait  plus trop sur les nouveaux variant , je retourne ma veste ...

pareil raoult a dit je fais pas trop de TV , les medias ,ca minterresse pas  lol , hop le voila !! il a meme une chaine utube !!

et 4 grammes de doliprane par jour , on meurt pas professeur raoult  !! c ets la dose maxi , voir video

Il n'a pas dit "4 grammes", il a dit "4 fois la dose". Donc si tu prends 16 grammes de paracétamol, bien sûr tu meurs, puisque la dose mortelle est de 7 ou 8 grammes.

Portrait de Koikilencoute
5/janvier/2024 - 16h37
‘’BeOil’‘ a écrit :

Débat d’apothicaire, la seule chose certaine, c’est que les injectés aux produits pfizer et moderna meurent en masse et bien plus que ceux n’ayant pas été inoculés. Merci le BNS d’être transparent, pas comme en france.

Malgré 3 doses de vaccin, j'ai quand-même été malade du covid 2 fois, même bien malade. Et je connais d'autres personnes dans ce cas. Alors l'efficacité du vaccin, hein...

Portrait de Hola2
5/janvier/2024 - 14h52
kuwabara a écrit :

raoult a dit lui meme que l hydroxy  fonctionnait  plus trop sur les nouveaux variant , je retourne ma veste ...

pareil raoult a dit je fais pas trop de TV , les medias ,ca minterresse pas  lol , hop le voila !! il a meme une chaine utube !!

et 4 grammes de doliprane par jour , on meurt pas professeur raoult  !! c ets la dose maxi , voir video

Il est un peu farfelu et aime la lumière sur sa trombine.

Portrait de mbagnick
5/janvier/2024 - 13h35

Comme tous les médicaments, l'hydroxychloroquine est dangereuse à haute dose. Qui a osé donnée des doses mortelles dans l'intérêt de promouvoir l'achat de vaccin?

Portrait de kuwabara
5/janvier/2024 - 12h55

raoult a dit lui meme que l hydroxy  fonctionnait  plus trop sur les nouveaux variant , je retourne ma veste ...

pareil raoult a dit je fais pas trop de TV , les medias ,ca minterresse pas  lol , hop le voila !! il a meme une chaine utube !!

et 4 grammes de doliprane par jour , on meurt pas professeur raoult  !! c ets la dose maxi , voir video

Portrait de Martin Pêcheur
5/janvier/2024 - 12h21 - depuis l'application mobile

17000 décès seraient consécutifs à la prise d'hydroxychloroquine, combien de milliers de morts consécutifs à l'inoculation des vaccins ?

Portrait de ‘’BeOil’‘
5/janvier/2024 - 12h15

Débat d’apothicaire, la seule chose certaine, c’est que les injectés aux produits pfizer et moderna meurent en masse et bien plus que ceux n’ayant pas été inoculés. Merci le BNS d’être transparent, pas comme en france.