30/12 11:16

Nouveau coup dur pour les ostréiculteurs: Les préfectures du Calvados et de la Manche ont interdit la commercialisation des huîtres produites dans certains secteurs littoraux - VIDEO

Les préfectures du Calvados et de la Manche ont interdit « temporairement » vendredi, en raison de problèmes sanitaires, la consommation et la commercialisation des huîtres produites dans certains secteurs littoraux de ces deux départements.

Dans le Calvados, la production concernée est celle provenant des secteurs de Grandcamp-Maisy Est et Géfosse-Fontenay, dans l’arrondissement de Bayeux. Dans la Manche, le secteur concerné est celui de Saint-Vaast-la-Hougue, dans le nord-est du Cotentin.

Ces interdictions sont motivées par les mêmes raisons qui ont amené la préfecture de Gironde à prendre cette semaine des mesures similaires pour les huîtres produites dans le bassin d’Arcachon, à savoir des « cas de toxi-infections alimentaires collectives », ont expliqué les préfectures du Calvados et de la Manche dans deux communiqués séparés.

« Les symptômes sont ceux de la gastro-entérite aiguë », ont-elles précisé. Les « enquêtes de traçabilité et des analyses menées sur des huîtres en élevage indiquent qu’une contamination des huîtres issues » des secteurs visés dans le Calvados « est en cause », selon la préfecture de ce département.

Le préfet du Calvados interdit aussi « provisoirement les activités de pêche, de récolte et de commercialisation destinées à la consommation humaine des coquillages en provenance des zones précitées ». « Les lots de coquillages récoltés sur ces zones doivent être retirés de la vente », a ajouté cette préfecture.

Dans son communiqué, celle-ci demande également « aux personnes qui détiendraient des coquillages provenant de ces zones de ne pas les consommer et de les rapporter aux points de vente » et souligne aussi que « la pêche de loisir de coquillages est également interdite ».

Ces mesures d’interdiction « concernent uniquement les deux secteurs de Grandcamp-Maisy et Géfosse-Fontenay: aucune autre zone de production dans le Calvados n’est concernée » et « ces mesures seront levées dès lors que la qualité sanitaire des coquillages sera redevenue pleinement satisfaisante », complète la préfecture.

Ces interdictions temporaires sont un coup dur pour les ostréiculteurs, car les fêtes de fin d’année sont l’une des principales périodes de consommation des huîtres.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions